Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 14:31

"  En 1793, il y avait au  manoir de Beaucé un idiot, un monomane, un fou ... Il avait pour nom Jean-François Touvet mais on l'appelait plus communément Jean-François les Bas-Bleus  parce qu'il n'en portait  jamais d'une autre couleur ... Ses cheveux noirs et touffus, ses sourcils épais, ses grands yeux pleins de douceur composaient un ensemble bien propret capable de pénétrer d'affection jusqu'à la populace la plus grossière ... Quand il répondait à quelqu'un qui l'abordait ses paroles se confondaient en un galimatias inextricable dont il ne pouvait débrouiller sa pensée ... ( D'aprés Charles Nodier , Jean-François les Bas-Bleus, Les Cent-et-Une Nouvelles des Cent-et Un, 1832 ) .

 ( Illustration : lepoint.fr ) .

 

imagesCAAI3GIM-copie-2.jpg

 

   L'ex-Premier Ministre de Nicolas Sarkozy vient de se suicider politiquement en confirmant, en quelque sorte, ce que l'on pouvait subodorer, de la qualité de ses convictions : il y a soixante et dix ans précisément, en 1943, il aurait invité plus facilement à sa table, " un pétainiste qu'un résistant communiste " . (2) .

   Cela dit, est-ce François Fillon qui fait le lit des idées du Front National, avec son couplet sur les sectaires des deux bords - gauche ou extrême-droite - , est-ce J.F. Copé et son pain au chocolat, est-ce Manuel Valls et sa politique sécuritaire ostentatoire ?

   Ce n'est rien de tout cela ! Le lit du Front National se fait dans les draps des politiques menées depuis des années et que l'on pourrait résumer par deux expressions : " Là où il n'y a plus de projets s'installent les rejets " ; " quand on interdit aux gens d'entrevoir un avenir on les rejette dans le passé " . (2) .

   Nous entendons tous les jours, sur les plateaux télévisés et sur les ondes cette rengaine de nos politiques et des commentateurs : " Les Français sont intelligents, on ne peut pas les duper ", tout ce beau monde n'en pense pas moins . Eh ! bien, ils ont tort ! Cela fait longtemps que les Français ont tout compris !

 

   La crise, le dette, la compétitivité, les déficits, l'Europe, la mondialisation : c'est terrible, mais nous devons tous nous serrer la ceinture, faire des sacrifices, des efforts, tous, tous, tous ... c'est la justice sociale qui le réclame . C'est pourquoi, en cette année 2013, il y a plus d' un million de foyers supplémentaires assujettis à l'impôt sur le revenu, à ajouter aux neuf cent mille de l'année 2012 .

   Ah ! bon . Mais il y a " un os " !  Les 500 plus grosses fortunes de France ont vu, l'année dernière, leur richesse personnelle augmenter de 25% , celle-ci représente désormais  l'équivalent de 330 milliards d'euros - presque le budget annuel de l'Etat - . En dix ans, le cumul de ces fortunes a quadruplé et s'établit à 16% du PIB de notre pays .

   Ces cinq cents fortunes représentent 10% du patrimoine financier des Français, ce qui peut être dit d'une autre façon : " 1/10e de la richesse française est entre les mains du 1/100 000e de la population " . Ce groupe de 500 familles comprend 55 milliardaires en euros . ( 3 ) .

 Bernard Arnaud, LVMH, Liliane Bettencourt, L'Oréal,  Grard Mulliez, Auchan, Bertrand Puech, Hermés,Serge Dassault, armement,  François Pinault, Vincent Bolloré, Pierre Castel, etc ...),  ont vu leur fortune s'accroître l'année dernière de 30 milliards d'euros, à 135milliards, soit 40% de l'augmentation totale .

 


  Ces mêmes personnes sont à la tête - ou sont actionnaires - d'entreprises particulièrement gâtées par les divers gouvernements . Les impôts de leurs ouvriers et employés ont été sévèrement augmentés à cause d'une refiscalisation des heures supplémentaires brutale et mal préparée .

   Mais les sociétés de nos milliardaires ont été particulièrement gâtées . Il existe en France, 6000 dispositifs d'aide aux entreprises, " lesquels sont autant d'open bars de la République , dit Jean Michel Truong, dans son livre " Reprendre, Ni sang, ni dette ", chez Le No Man'sLand ", où les grands fauves les plus malins, les mieux introduits, les mieux nantis sirotent jusqu'à plus soif, bon an mal an, jusqu'à 200 milliards d'euros, ( avec le dernier cadeau de 20 milliards du Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi ) de subventions, de crédits, d'exonérations, de dégrèvements -  la moitié du budget annuel de l'Etat . Mais ce sont les fonctionnaires qui coûtent cher . 

   Ainsi du Crédit Impôt Recherche , ce beau cadeau fiscal réactivé par N. Sarkozy en 2007 . La Cour des Comptes vient de relever qu'en 2011, malgré cinq milliards distribués à 20 000 entreprises à ce titre, les dépenses de recherche n'ont pratiquement pas augmenté dans ces entreprises, ce qui revient à dire, que ces crédits sont partis dans les dividendes reversés aux actionnaires .

 

   Tenez, parlons-en des dividendes . Au 1er janvier la TVA augmente pour tout le monde, le quotient familial des classes moyennes sur le calcul de l'impôt sur le revenu est abaissé, les côtisations retraites des salariés sont relevées, l'augmentation des retraites pour suivre le coût de la vie est décalée de six mois, mais les dividendes du capital, restent à leur plus haut niveau .

   En 2013, le CAC40 va encore verser 40 milliards d'euros aux actionnaires, alors que M. Gattaz, nouveau patron du MEDEF a embouché les trompettes de la misère financière des entreprises, des marges qui ont fondu comme neige au soleil . Depuis trente ans on nous fait le coup du " coût " du travail mais jamais celui du coût du capital - question trés bien occultée au royaume de France - .

   Le magazine Les Echos nous apprend qu'en 2013 les sociétés du CAC40  dégageront 80 milliards de profits - ce n'est pas mal  du tout pour une économie en panne, ne trouvez-vous pas ? - eh ! bien , la moitié, 40 milliards, ira dans la poche des actionnaires, tandis que le gouvernement s'interroge sur une éventuelle pertinence de l'augmentation de la misérable " prime à l'emploi ", quelques centaines d'euros sur un an, pour celui qui a la chance d'avoir trouvé un emploi .

   Sur les sept dernières années, ceux qu'on peut encore appeler " les rentiers " ont encaissé 268 milliards d'euros . On a vu pire situation ! D'ailleurs la presse économique ne cesse d'évoquer " la montagne de cash " sur laquelle sont assises les grosses sociétés européennes . Le cabinet  financier KBL Richelieu n'hésite pas à avouer que " les groupes européens sont à même de mobiliser 750 milliards d'euros de liquidité pour financer leur croissance externe " .(4) .

   C'est à se demander où est la crise ? Et c'est dans les plis de cette question que le Front National fait son lit .

 

   Et j'ajoute, attention, ne rajoutons pas à des éléments objectifs qui jettent classes populaires et classes moyennes dans les bras de Marine Le Pen, des calculs et des stratégies  politiques d'un autre temps .

   Je veux parler de l'attitude du Parti Socialiste .  Cher Harlem Désir vous n'endiguerez  pas la poussée " bleu marine " en nous rejouant la partition relookée de  SOS Racisme, " Touche pas à mon pote " ! ( Propos d'un Parlementaire PS parisien ) .

   Et à ce titre, la récente Université d'été du PS, à La Rochelle, pourrait  nous inquiéter . Quel en était le thème essentiel ? La lutte pour l'emploi, les retraites, la fiscalité ? Non ! C'était la lutte contre le Front National ! (5) .

   Camarades socialistes, on ne combat pas le Front National par des discours, des élucubrations ou même l'anathème, fût-il légitime, quand l'infection  est déjà dans la plaie . 

   On combat le Front National en combattant la misère - 14.3% de pauvres en France, à la fin de l'année 2012 - en ne cédant plus au chantage des patrons, en ne cédant plus aux pressions des banquiers, en ne cédant plus aux technocrates européens, ultra-libéraux, qui entraînent le continent dans une déroute qui ouvre les portes aux pires aventures .

 

 

   NB : (1) . Titre du Canard Enchaîné du 18/ 09/ 2013 .   (2) .J. F. Kahn, Marianne No 857 du 21 au 28 septembre 2013 .

   ( 3 ) . Les Echos du 10 juillet 2013 .   (4) . Marianne No 857 , le coût du capital, on en parle quand ?   (5) .Marianne No 857, Gérald Andrieu .

  

 

 

 

   

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens