Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 14:45

" Je suis allé à Quimper, ce 2 novembre ... J'ai cru un instant que j'étais à la manif pour tous ... Je n'avais jamais vu autant de 4X4 alignés sur le parking longé par l'Odet ... Sur la route, sous chaque pont, on pouvait lire, peinture fraîche : " Taubira, retire ta loi " ; " Loi Peillon : pédophile " ; " Debouts Chouans " !   . J'aurais dû aller à Carhaix, où au même momoment, des ouvriers et des employés défilaient, à l'appel de la CGT de Solidaire et de la FSU, où l'on entendait, la mise au point suivante : " Les initiateurs de la manif de Quimper ne portent pas les revendications des salariés " . ( Un blogueur breton . Site Rue 89 ) .

 ( Salgimondis : ragoût de diverses sortes de viandes réchauffées ) .

( Illustration : Direct Matin.fr ) .

 

 

000_par7701854_0.jpg

 

 

 

   " Samedi matin, le long de l'Odet, les gens descendaient de leurs voitures, arborant leur bonnet rouge, à cinq euros pièce, vendu par un des initiateurs de la manifestation, le patron de ArmorLux, celui de la marinière de Montebourg, qui n'avait pas perdu le nord et qui avait fait travailler, toute la semaine, ses ouvrières, à fond la caisse ... Tout ces braves gens se prenaient en photo, souriant à leurs iphones, devant leurs Audi, Nissan et autres Pick-up ... Ensuite est arrivée la foule des anonymes, moins souriante, plus crispée ... " ( témoignage d'un blogueur présent ) .

 

    Le " mal-être breton, parfaitement compréhensible " où, fermetures d'usines, plans de licenciements, petits producteurs en faillite parce que leurs marges sont laminées par la grande distribution "  sont devenus le lot quotidien de la Bretagne, est là, étalé, dans ce mélange des genres .

   C'est sur ce malaise que le gouvernement lance, une nouvelle fois, sans préparation, sans avoir mesuré les impacts de ses décisions , la mise en place de " l'écotaxe " . Certes, cette mesure a été prise sous le quinquennat de N. Sarkozy, Grenelle de l'Environnement, certes le Marché passé avec une société italienne Eco'mouv, l'a été par le gouvernement Fillon, en 2011, certes le Décret mettant en place cette taxe a été signé deux jours avant le deuxième tour de l'élection présidentielle - curieux timing - mais tout cela n'exonère pas le gouvernement Ayrault de sa responsabilité qui avait largement le temps de revoir la copie, d'inviter à des discussions, voire d'attendre une amélioration économique pour la région ... Pourtant les élus socialistes de la Région, largement majoritaires, avaient " senti " la difficulté, puisqu'ils avaient obtenu du gouvernement, une exonération de 50% de la taxe, pour leurs transporteurs, en raison de la situation excentrée de la Bretagne .

 

   Alors, que s'est-il passé ? Encore une fois, la rupture des élus socialistes d'avec le peuple, l'amateurisme en matière de communication, le déni de réalité ont accompli leur oeuvre . La faiblesse d'un gouvernement et d'un Président qui ont choisi une voie soumise au néo-libéralisme , mais qui n'osent ni l'afficher ni s'en expliquer, ont fait le reste .

   Patrons locaux de MEDEF, patrons locaux de la FNSEA, responsables des maux les plus graves dont souffre la Bretagne, dont cette agriculture productiviste dévastatrice pour l'environnement, patrons locaux de l'UMP ont sauté sur l'occasion pour porter des coups à ce gouvernement en " lévitation ", qu'ils pensent chancelant, avec un objectif, entraîner d'autres régions de France dans leur sillage, pour abréger le quinquennat qu'ils jugent toujours aussi illégitime qu'au premier jour .

   N'est-ce pas le sens de l'ultimatum lancé par le dirigeant de la FDSEA, Thirry Merret, par ailleurs principal animateur de ce conglomérat fort peu discernable, appelé " Collectif pour vivre, décider et travailler en Bretagne ", ultimatum lancé au gouvernement, d'un retrait pur et simple de l'écotaxe, avant mercredi 6 novembre à midi . Ultimatum absolument inacceptable par le gouvernement . Ce collectif refuse d'ores et déjà de participer aux discussions en préfecture de Rennes .

    En outre, la morgue affichée par les dirigeants nationaux de l'UMP, ayant mis en route le dispositif et cherchant à s'en exonérer, est inédite dans notre histoire politique récente : une nouvelle fois, J. F. Copé, nous laissent cois .

 

   Les travailleurs bretons se sont laissé prendre au jeu nationaliste de leurs responsables économiques quelques jours mais commencent à réagir . Ce matin, FO de Nadine Hourmant, la CGT, ont claqué la porte des négociations en préfecture de Rennes, " faute d'annonce par le gouvernement d'un coup d'arrêt des fermetures de sites industriels et des licenciements dans l'agro-alimentaire " , ce que Mme Hourmant traduit par : " Nous n'avons rien à faire de réunions à Rennes alors que sur le terrain les salariés sont en souffrance ... C'est au gouvernement à venir vers les travailleurs, pas l'inverse " .

   Le patronat, dont les représentants de la grande distribution qui n'a jamais pris sa part dans la maintenance des infrastructures  et les grands groupes de l'agroalimentaire qui n'investissent plus, depuis des années, dans la modernisation des entreprises afin de préserver les dividendes des actionnaires, ne partage pas, évidemment, cette opinion, car il sait qu'il va obtenir quelques avantages dans cette négociation, et faire payer par l'Etat ce qu'il aurait dû assumer depuis longtemps .

 

   Peut-on dire ce soir qu'un peu de clarté flotte sur la bouilloire ? Bien sûr ! Les syndicats de travailleurs sont sortis du double piège qu'on leur tendait dans ce conflit hautement politique : s'associer à la déstabilisation du gouvernement et à la recherche de nouveaux avantages, par les patrons avec l'appui de l'invraisemblable  hypocrisie de la droite bretonne .   

   Les " bonnets rouges " de ce collectif  " non identifié vont, peut-être, recommencer à casser, demain, mais les syndicats ouvriers n'en seront pas, dont les objectifs sont tout autres : voilà qui clarifie un bon nombre de questions ! 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

mailsRT 06/11/2013 20:41


Bonsoir.
Sauf erreur, il y a une petite inversion : c'est salmigondis.
Bien cordialement ;-)


 

regain2012 06/11/2013 22:13



merci de m'avoir alerté sur mon erreur !



Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens