Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 14:58

" Votre épargne n'est pas à vous, elle appartient aux banques et à votre gouvernement " .

( Illustration : diplomatie.gouv.fr ) .

 

 

images-copie-1.jpg

 

   Un peu plus de 9000 km2, 1.3 million d'habitants, subissant une partition de fait, entre Turcs et Grecs, respectivement  40% et 50%  de la population, plus 10% de Britanniques, répartis dans deux bases militaires souveraines, au sud de l'île, la République de Chypre, dernière terre franque et chrétienne, face aux " lieux saints ", entre 1191 et 1480, pointe orientale de l'Union Européenne, au sud de l'Anatolie, en face de la Syrie, et aujourd'hui paradis fiscal pour oligarques russes, est secouée par l'onde de choc d'un missile bruxellois, qui n'a pas fini de faire parler de lui .

   Nous ne sommes plus en face d'une crise, qu'on aurait du mal à gérer, qui demanderait du temps, quelques efforts même . Nous sommes devant un nouveau monde naissant .

   Si vous pensez que ceux qui accusent le technocratie européenne d'irresponsable, ne sont que des révolutionnaires d'une autre époque,  si vous croyez encore que les gouvernements européens ne spolieront jamais leurs citoyens, pour renflouer toujours plus les banques, tournez votre regard vers l'Orient, vers Chypre, et méditez .

 

   Sous l'Ancien Régime, les Rois, ne remboursaient pas toujours leurs dettes, ou remboursaient sous forme de titres de noblesse, de privilèges, de charges honorifiques et cela faisait plaisir à leurs créanciers . Au XXIe s., gouvernants et financiers ont trouvé mieux, ils " font les poches " de ceux qui n'ont rien fait, pour payer les pertes de ceux qui sont la cause de tous nos maux :  les banques .

   Cela s'est fait en trois étapes, en Europe . 

   En septembre 2008, Georges Bush, entouré de conseillers ayant tous appartenu à Goldman Sachs, décide que le gouvernement peut " laisser tomber " l'autre géant de la banque Lehman Brothers . Eclate alors le tsunami financier dont le monde occidental ne s'est pas encore relevé et ne se relèvera jamais .

   En octobre 2010, à Deauville,  les deux têtes pensantes de la gloire européenne, Sarkozy- Merkel, annoncent dans un moment d'égarement, par rapport à leur doxa habituelle, que certains pays de la zone euro ne rembourseront pas une partie de leur dette . Aussitôt les marchés se déchaînent contre la Grèce, le portugal, l'Irlande, l'Espagne, l'Italie . Nos génies de la finance se reprennent, lancent le sujet du traité de stabilité , donc d'austérité, mais le mal est fait .

   Rappelons au passage que cet épisode fut vite enterré par les médias, qui ne retinrent que les images de Nicolas et d'Angela bravant les embruns d'une Manche en colère .

   En mars 2013, " la troïka " porte l'estocade . Les banques chypriotes ne vont pas bien, l'Europe apporte une aide de 10 Mds d'euros à ces banques, pas au gouvernement ; à charge pour le gouvernement, par contre, d'aller mettre la main dans les poches des citoyens - comprenez dans leurs comptes bancaires - ni plus, ni moins, et de ponctionner les dépôts des épargnants de 6.75%, en-dessous de 100 000 euros, et de 9.9% au-dessus de ce seuil .

   C'est le hold-up du siècle ! Le mur est tombé ! On confisque votre argent, vos économies : faites, jour aprés jour, en vue de votre retraite ou pour payer les études de votre fille, de votre fils, sans autre forme de procés . On a lancé le ballon d'essai, et demain on continuera, de l'est vers l'ouest, en faisant du cabotage, le long des côtes de la Méditerranée, comme au temps d'Ulysse .

   Ulysse mit dix ans à retrouver Ithaque, le monde occidental mettra moins de temps à toucher le fond .

   Car imaginez l'Italien, l'Espagnol, le Portugais, qui connaît les appétits de son système bancaire et qui a compris que " les cafards de l'austérité " (1) ne vont plus s'arrêter : les files d'attente devant les agences bancaires ne vont pas tarder à fleurir .

   Mais rassurez-vous, ce ne sera pas douloureux, les médias asservis ne vous les montreront pas .

 

   Par cet accord, c'est bien la première fois que le système ose saisir directement, les dépôts des citoyens ordinaires . Et ne vous laissez pas abuser par l'argument de l'argent sale russe - équivalant, à Chypre,  à 20 Mds d'euros - que l'on aurait voulu neutraliser . Pour la raison qu'on l'a laissé entrer avec facilité, et que si l'on veut le neutraliser, il suffit de décréter qu'on bloque les avoirs russes .

   

   Cet épisode, hélas ! me paraît annoncer une suite plus misérable : il n'y a pas à rêver d'une sortie de crise, il n'y a jamais eu de sortie de crise envisagée . Où que vous viviez en Europe, mettez-vous dans la tête que votre gouvernement est en train de préparer les mesures qui lui permettront de gérer - si possible sans explosion sociale non contrôlable -  l'effondrement économique et financier qui arrive .

   Si vous avez votre épargne de sécurité pour votre vieillesse, dans tous ces placements si vivement recommandés par votre conseiller bancaire, ne tremblez plus aux annonces de journalistes malhonnêtes vous stressant à longueur de discours sur les dangers des populismes .

   Tremblez plutôt  à l'approche de votre banquier, car il approche et vous prendra tout ce qu'il peut ... Car nous venons d'entrer dans un monde nouveau .

 

 

   NB :  (1) . Expression du Prix Nobel d'économie, Joseph Stiglitz .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens