Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 15:06

" Etre de gauche, aujourd'hui, être pour le progrés, c'est fermer sans trembler de peur, ni atermoiement, les hauts-fourneaux de Florange ." ( Christophe Barbier . L'Express ) .

" Il faut en finir avec le déni de réalité, cette incapacité française à accepter la réalité économique, qui va jusqu'à l'interdiction politique, à droite comme à gauche, des mots tels que : " austérité, flexibilité, compétitivité " . ( Eric Le Boucher . Les Echos ) .

( Illustration : martinecuisine.centerblog.net ) .

 

 

y3hwlqjs.jpg

 

   Nous nous démenons dans " une soupe amère ", qui donne envie de rejoindre le calme du petit village audois de Bugarach .

   Les " pisse-copies ", se substituent aux académiciens, et nous enjoignent de supprimer certains mots de notre vocabulaire, et de bien vouloir en adopter d'autres, sans tarder .

   " Intervention publique relève du blasphème ; nationalisation du sacrilège ; refus de la soumission à l'ordre néo-libéral de l'offense ; contestation du pouvoir totalitaire des banques, de l'irrévérence ; rejet de la toute puissance du marché, de la malédiction ; dénonciation des délocalisations, de l'outrage ; juste répartition des efforts, de l'outrage ." ( Jack Dion . Marianne No 817 de décembre 2012 . " Le principe de réalité , disent-ils " .) 

   J. M. Ayrault est fier de ne pas avoir nationalisé Florange, puisqu'il a sauvé 629 emplois, mais jusqu'à quand ? Le courageux Edouard Martin lui répond que ce qu'attendaient les ouvriers de Florange, c'était qu'on les sorte " des griffes " du tigre Lakshmi Mittal qui n'a pas hésité à dépenser 50 millions d'euros, pour marier sa fille au Château de Versailles .

   Le Parti Socialiste organise, aujourd'hui, dans plusieurs villes de France,  des manifestations en faveur du " mariage pour tous ", aprés le lancement d'une pétition nationale en soutien à ce même projet, projet porté par un gouvernement dont ils sont la composante majoritaire : les socialistes ne feraient-ils pas confiance à leur propre gouvernement ?

   Il est vrai que F. Hollande ne fait pas preuve de la plus grande des clartés sur le sujet .

   La soupe s'épaissit !  Mais peut-être ne s'agit-il que d'embrouiller le débat public pour faire passer, sans trop de casse, certains projets, économiques, qui, eux, ont le mérite de la clarté .

 

   Deux débats sont à l'ordre du jour du Parlement, en cette fin d'année . Deux débats qui portent sur le système bancaire . Ne trouvez-vous pas, comme moi, que cela faisait bien longtemps qu'on ne parlait plus des banques ?

   Je m'inquiétais à tort !  Elles sont de retour, à l'occasion de la discussion sur deux projets de loi, qu'on voudrait bien camoufler, en haut lieu, car ils consacrent, définitivement, la capitulation, en rase campagne, de F. Hollande, devant le puissant lobby bancaire . Et la fin de tous les espoirs, pour les Français, d'une sortie de la crise et de l'austérité .

   Mais , puisqu'elles sont de retour, et pour clarifier la soupe,  j'ai une question précise et trés claire, à poser aux dirigeants de ces banques : où sont passés les 173  milliards d'euros - Cour des Comptes -  que N. Sarkozy vous a donnés, au cours de l'année 2009, au nom de la crise, dans laquelle les Français n'ont aucune responsabilité ?

   Depuis trois ans, jamais les banques n'ont répondu à cette question ! 

 


   Le premier projet concerne la création de la fameuse Banque Publique d'Investissement , chargée d'aider les PME à mettre en place des projets innovants et porteurs d'emplois . Avec ses 40 milliards d'euros de capital, soit la réunion de trois organismes, déjà existants, - CDE, OSEO et le Fonds stratégique d'Investissement - et alors qu'il en fallait cinq fois plus, selon A. Montebourg, on ne voit pas comment ce nouveau " machin " ferait mieux que ce qui existait déjà . Mais Hollande s'est couché devant les banques privées, qui ne voulaient pas d'un concurrent public direct, sur le marché des prêts aux entreprises, et alors qu'elles en laissent mourir tous les jours, si des garanties totales, ne sont pas assurées .

 

   Le deuxième projet, une promesse de campagne, la 7e, concerne la séparation des activités bancaires - réalisée aux Etats-Unis en 1932, par Franklin Roosvelt, et déchirée par Bill Clinton en 1999 - . Afin d'éviter une nouvelle crise des subprimes, comme celle de 2008, Hollande devait séparer les banques qui recueillent les dépôts des salariés, et prêtent aux particuliers et aux entreprises, - et qui seraient garanties par l'Etat - des banques d'investissement et spéculatives qui jouent sur les marchés . elles auraient dû le faire à leurs risques et périls .

   Eh ! bien,  F. Hollande s'est couché devant le lobby bancaire :  " il ne braquera pas les banques " .

   A partir du 1er juillet 2015, la banque n'aura qu'à ouvrir une filiale pour y placer ses activités " pour compte propre " , soit 2 à 3% de ses activités . Car, les dirigeants de nos groupes bancaires lui ont fait valoir, que, sans les dépôts des particuliers, les banques n'auraient pas assez de liquidités pour spéculer . Pas de scission ! Et le Président s'est, une nouvelle fois, couché .

 

   Les débats sociétaux viennent masquer la seule question qui vaille, aujourd'hui, pour sortir de la crise : et si l'on nationalisait une partie du système bancaire ? Les Français ont déjà payé deux fois, la valeur de leurs banques ?  M. Barbier trouvera-t-il ma question saugrenüe ?

 

 

   NB : la dernière partie est inspirée de l'article de Laurent Mauduit - A bas Roosvelt, vive le petit père Queuille ! - Marianne No 817, déc. 2012 .

 

   


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens