Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:44

" On dit communément que le plus juste partage que la nature nous ait fait de ses graces, c'est celui du sens : car il n'en est aucun qui ne se contente de ce qu'elle luy en a distribué . N'est-ce pas là, raison ? Qui verra au-delà, verra au-delà de sa veue ! " ( Montaigne . Les Essais II , 7 . )

 ( Illustration : Le Monde.fr avec AFP . 18 décembre 2012 ) .

 

 

 

953971_3_69c5_a-elle-seule-la-chine-qui-inaugure-les_62decc.jpg

 

   Ah !  Ils nous en ont fait faire des dissertations, au Lycée : thèse, antithèse, synthèse . " Tu as oublié la synthèse, on recommence " . Elle est restée ancrée, en moi, cette synthèse, si fort, qu'aujourd'hui, j'en suis à rechercher, encore,  une synthèse, à toutes les analyses que des économistes thésards, nous assènent, sur la crise et ses suites .

   D'ores et déjà, une chose est assurée : les économistes sont incompétents . N'affirment-ils pas connaître, des choses impossibles à connaître vraiment et être capables d'accomplir des prouesses dont la réalisation demanderait des millénaires ?  Comme le dit Montaigne, ils croient voir " plus loin que leur vue " !

   N'ont-ils pas poussé à une économie financiarisée et dérégulée, construite sur un endettement privé insoutenable qui a conduit à la catastrophe de 2008, avec ses milliers de milliards de dollars volatilisés du PIB mondial, et  qui  fait que des milliards de personnes sont plus pauvres aujourd'hui, leurs vies plus courtes et plus difficiles ...On a cru alors, que c'était une thèse qui s'effondrait, et que comme au Lycée, ils allaient nous proposer une antithèse, qui remettrait toute l'affaire d'aplomb : au fil à plomb des grandes lois économiques .

   Et ils sont arrivés et  ils avaient trouvé !  La crise de 1929 s'était terminée par une apocalypse, dirent-ils, parce que les Etats laissèrent faire, refusèrent d'agir . Donc, cette fois, en 2008, pas question de commettre la même erreur . Les Etats vont intervenir et l'on va substituer à la dette privée, la dette publique : aux Etats-Unis elle est passée en 2008 - Etat Fédéral, plus les 50 Etats, plus les Comtés, plus les Villes - de 112% en 1972 à 296% .

   Les Etats, étouffés par leur nouvelle dette, sont exsangues . C'est le cas de l'Europe, avec son taux de chômage inégalé, ses politiques d'austérité et ses protections sociales sacrifiées,  etc... etc ...

   Antithèse ou désastre de la théorie ?

   Peut-être eût-il fallu laisser faire les marchés, et le secteur privé corriger lui-même ses erreurs, " le fameux laisser faire libéral " .  Le krach boursier se serait assis sur des milliers de milliards de dettes privées . Certes une courte dépression aurait suivi, avec des difficultés pour les peuples, provisoires,  mais surtout difficile à avaler pour les investisseurs . Aujourd'hui, cette dépression, aurait effacé l'excés de dette, les Etats auraient des marges pour relancer les économies, l'emploi, et maintenir les protections sociales, sans faire les poches du contribuable .

   Les spéculateurs auraient payé pour leur propre cupidité, et pas les citoyens .

   Au lieu de cela, les économistes ont poussé les autorités à mettre en place " une dépression contenue ", une dépression encadrée, si vous préférez, mais qui va durer des décennies .

   Synthèse ? Pas du tout !  Bistouille : ce mélange de café et d'eau de vie frelatée .

 

   Comme me le disait mon professeur, pas de synthèse, on recommence la dissertation .

   Thèse : le charbon est une énergie dépassée . Ils sont encore là, à la barre , nos économistes, qui voient toujours plus loin que leur vue . Place au tout pétrole, au gaz naturel et à l'énergie nucléaire : la fée électricité est vorace .  En Europe, dans les années 1980,  on ferme toutes les mines, on les inonde, pour ne pas y revenir . Avec l'habillage humaniste de circonstance,  le charbon est la source d'énergie la plus polluante et il faut protéger la planète pour sauver l'humanité . On le fait !

   Antithèse : ce matin, 18 décembre 2012, l'Agence Internationale de l'Energie annonce une tout autre couleur . 

   " Grâce à des ressources abondantes et une demande insatiable d'électricité des pays émergents, le charbon a représenté prés de la moitié de l'augmentation de la demande mondiale d'énergie lors de la première décennie du XXIe siècle ", dit cette organisation .

   Le charbon pourrait-il devenir le roi du XXIe s. ?

   Mais alors, adieu Kyoto, adieu Rio, adieu Doha, et adieu Paris en 2015 !

   L'AIE prévient qu'en 2017, la consommation mondiale de charbon aura rattrapé le consommation de pétrole, 4.4 milliards de tonnes, pour chacune de ces énergies , et " cette part du charbon ne peut que progresser " , s'il n'y a pas de changement dans les politiques actuelles " .

   La directrice de l'AIE, organisation basée à Paris,  ajoute qu'en 2011, la Chine a consommé, à elle seule, 46.2% de la consommation mondiale de charbon, et qu'elle atteindra 50% en 2014 . A ce moment-là, la Chine consommera, à elle seule, autant que tous les autres pays de la planète, réunis . Ce pays inaugure les centrales électriques à charbon à tour de bras, car les besoins de sa population sont énormes .

   En 2017, toujours, l'Inde aura dépassé les Etats-Unis - effet gaz de schiste - et sera le deuxième consommateur mondial de charbon .

   Mais ajoute l'AIE, la tendance est générale . En Europe, en 2011, Allemagne, Royaume-Uni et Espagne, ont produit plus d'électricité à partir du charbon, qu'à partir du gaz naturel, moins polluant, mais plus cher .

   Synthèse :  encore une fois, il n'y en a pas ! Les économistes ont regardé les évolutions énergétiques à la seule aune de l'Europe . C'est à dire que , pour une fois, et ce n'était pas le moment, ils n'ont pas cherché à voir plus loin que leur vue .

   Et cela ne va pas s'arranger !  L'affaire Mittal, à Florange, nous a révélé, que la seule piste, à l'heure actuelle, d'un " charbon plus propre ", captage et stockage des émissions de CO2, ne décolle pas, les industriels ne veulent pas investir dans cette voie , coûteuse .

   A la place d'une synthèse, on ne peut faire qu'un constat : les émissions de CO2, ne sont pas prés de diminuer .

 

   Mais pourquoi nous a-t-on tant embêtés, à l'école, avec ces histoires de thèse et d'antithèse, alors que le monde tourne dans la plus incroyable des incohérences ?  Il n'y a pas de synthèse possible, entre arrogance, égoïsme et cupidité !

 

 

   NB : réf.  http://affaires.lapresse.ca/economie/energie-et-ressources /  .

                    


 

   

 

    

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens