Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 13:49

" A propos qu'est-ce qu'un philistin ? Autrefois en Grèce, il s'appelait béotien ; on le nomme cockney en Angleterre ; épicier ou Joseph Prud'homme à Paris ; philistin pour les étudiants allemands ; bourgeois chez les derniers prolétaires ... " ( L. de Neuville . " Excentricités du langage ) .

 ( Illustration : maxisciences.com ) .

 

 

 

Marceaupivert.jpg

 

   C'est le 1er Mai ! Un bien triste 1er Mai . Nous aurions pu fêter le premier anniversaire du retour de la gauche au pouvoir ; nous aurions pu célébrer un an de nouvelles conquêtes sociales ; nous aurions pu chanter le temps des cerises et l'unité syndicale retrouvée ; nous aurions pu rêver avec la philosophe Simone Weil, à propos des débuts du Front Populaire : " Se sentir des hommes pendant quelques jours . Indépendamment des revendications, cette grève est en elle-même une joie . Une joie pure . Une joie sans mélange ..."  - Article du 10 juin 1936, dans La Révolution Prolétarienne - .

   Nous aurions pu faire un pied de nez à l'infernale finance, toujours avec Simone Weil : " Nul ne sait comment les choses tourneront . Plusieurs catastrophes sont à craindre . Mais aucune crainte n'efface la joie de voir ceux qui toujours, par définition, courbent la tête, la redresser . Ils n'ont pas, quoiqu'on suppose du dehors, des espérances illimitées . Il ne serait même pas exact de parler en général d'espérance . Ils savent bien qu'en dépit des améliorations conquises, le poids de l'oppression sociale un instant écarté, va retomber sur eux . Ils savent qu'ils vont se retrouver sous une domination dure, sèche, sans égards . Mais ce qui est illimité, c'est le bonheur présent . Ils se sont enfin affirmés . Ils ont enfin fait sentir à leurs maîtres qu'ils existent ..." . (1) .

   Dans les urnes d'abord puis dans la lutte .

   Un 1er Mai, c'était, il y a encore peu de temps,  pour les travailleurs français, la mémoire " des grèves de la joie " de 1936, des premiers congés payés, des premières conventions collectives, la semaine des quarante heures .

   Existe-t-il aujourd'hui, au Parti Socialiste, un Marceau Pivert, cet instituteur de la Gauche Révolutionnaire de la SFIO, guesdiste,  pour écrire à François Hollande, comme le fit Pivert à Léon Blum, en mars 1937, protestant contre la pause sociale annoncée par Blum et démissionnant de ses responsabilités gouvernementales : " Non, je ne serai pas un complice silencieux et prudent . Non, je n'accepte pas de capituler devant le capitalisme et les banques . Non, je ne consens ni à la paix sociale ni à l'union sacrée . Et je continuerai à le dire, quoiqu'il m'en coûte . " 

   " Le vieux et courageux socialiste n'est plus et il n'a trouvé nul successeur " . (1) .

 

   Que pourrions-nous commémorer aujourd'hui, en ce 1er Mai 2013 ?  Même le muguet a perdu son parfum d'espoir ! Nous donne-t-il envie de danser cet aréopage de " notaires tristes " (1) qui entoure François Hollande , aréopage qui a capitulé avant d'avoir commencé-  que dis-je ? -  qui avait capitulé bien avant que ne commence la campagne électorale de leur candidat ?  Ont-elles été un seul moment en empathie avec le peuple durant la campagne - toutes ces futures excellences -  qui ne pensaient qu'à leur destin personnel  ? Sauraient-elles seulement ce que voulait dire la philosophe, si elles la lisaient, quand elle évoquait " la joie " d'un bout de dignité retrouvé, même éphémère, l'espérance d'un sort moins dur .

   Philistins, épiciers, notaires, qui encombrez les allées du pouvoir,  vous m'avez gâché mon 1er Mai 2013 ! L'univers ouvrier n'est plus le vôtre !  Défiler, une " boîte à outils " à la main n'est pas des plus " glamour " !

   Dans les salons du petit microcosme parisien du pouvoir, dont les murs suintent la connivence et la trahison, Ministres, Conseillers,  Inspecteurs des Finances, banquiers d'affaires, avocats fiscalistes, patrons de presse n'approchent plus depuis longtemps le monde du travail .

   La symbiose, cette alliance intime et durable, autrefois contre nature,  entre hiérarques du Parti Socialiste et milieux d'affaires, a entraîné " ces oeillères, cet engoncement administratif, ces rivalités de personnes, ce manque de souffle enfin qui expliquent le mol affaissement des élites de notre pays " ; ainsi parlait Marc Bloch des élites des années 1930 . Ainsi parlerait-il , aujourd'hui, des dirigeants socialistes et de" leur sécheresse de coeur " . (1) .

 

   En ce 1er Mai 2013  j'aurais aimé voir posée la question de la place du peuple dans les Institutions de la République d'où il est exclu depuis longtemps . J'aurais aimé que surgisse des rangs du PS un Fernand Pelloutier qui vienne nous dire que l'avenir ne se construira pas à Bercy mais dans un mouvement syndical uni, ferme sur ses convictions et intransigeant à l'endroit des partis politiques où règne l'entre-soi, avec des dirigeants politiques et d'entreprises issus des mêmes milieux, des mêmes écoles, des mêmes cercles et vénérant les mêmes dogmes .

   En ce 1er Mai 2013,  j'aurais été heureux de voir s'amorcer le débat sur la refondation d'une République digne de ce nom, une République sociale où les représentants du peuple soient issus du peuple .

 

   Rien de tout cela n'aura marqué le 1er Mai 2013 !  Alors, mon esprit se met à vagabonder jusqu'au 1er Mai 2017 , entre-deux tours d'une nouvelle élection présidentielle :  au premier tour,  N. Sarkozy a obtenu 34% des voix ; Marine Le Pen 23% ;  F. Hollande, président sortant, avec 19%, est éliminé du deuxième tour .

   Mais la nuit va tomber sur mon 1er Mai 2013 !

   

 

 

   Nb : (1) . D'aprés Laurent Mauduit . " L'étrange capitulation " . Ch . " Tout est possible " . J. C. Gawsewitch .2013 .

   

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens