Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 14:15

  " L'Humanisme républicain, comme le Christianisme, se vivent au jour le jour, mais ne sont pas du quotidien. Ils donnent de la profondeur au temps." ( Régis Debray. Le moment fraternité.")

   Illustration: accordsperdus.comimagesCA4JP914.jpg

    L'être humain n'est qu'un être de temps.Nous ne sommes que temps. Nous ne sommes que la conscience de quelque chose qu'on appelle le temps. Toute notre vie n'est que la mise en scène de morceaux de temps.

   Le temps n'existe pas en dehors de nous. Il est nous.

   Ce qui nous différencie de l'animal , ou du végétal, ce n'est pas comme on l'a prétendu si longtemps, que nous sommes un être pensant, un être doté d'une conscience, la conscience de soi , non : c'est d' être un individu qui sait qu'il doit mourir, qui sait qu'il est un être fini.

   C'est la conscience de la mort qui nous attend.

   A partir de là, nous inscrivons notre existence dans la construction d'un processus de durée: le temps. Mais, notre temps. Notre parcours, notre trajectoire, notre destinée, notre vie, notre chemin, notre carrière, notre enfance, notre vieillesse, autant de notions qui ne sont que des descriptions de notre temps.

   Et comme cela est tragique, nous nous inventons des tas de mythes auxquels nous raccrocher pour exorciser le drame: la Religion, Dieu, l'Ame, l' Immortalité de l'Ame, l'Art... La Politique. 

   Avec la religion, un dieu , l'âme, l'être humain pleure sur son sort. Avec la politique, il veut réagir contre un sort inacceptable, il entreprend donc une lutte contre le temps, qu'il veut domestiquer.

   Mais ce ne sont que des béquilles, pour supporter une implacable réalité, à savoir que nous ne sommes rien.

   Je ne sais plus à qui j'emprunte cette citation:" Regardons la fourmi: si elle avait conscience de sa mort, serait-elle aussi affairée, aussi tenace, aussi vaillante, aussi attachée à l'organisation collective de la fourmilière ?"

   Bien sûr que non ! C'est pourquoi elle ne fait pas de politique. 

 

   Régis Debray, dans son livre " Le Moment Fraternité" ne me paraît pas dire autre chose, quand il affirme:" L'homme réalise son essence à travers le temps."

   Qu'est-ce à dire ? Nous sortons de l'Histoire.  Nous sortons d'un cycle historique de deux mille ans, où le Christianisme nous a enfermés dans un conditionnement du temps, en trois dimensions: attente, espérance, accomplissement, sur lequel se sont construites nos idéologies politiques ; R.Debray dit : la religion politique a sécularisé la rédemption avec le baptême ; le salut avec le travail ; le jugement dernier par l'égalité devant la mort.

   Deux mille ans de soumission au Prince de droit divin ; deux mille ans de soumission à " la Vallée de larmes" ; deux mille ans de soumission à la " Promesse" : les premiers seront les derniers.

   Cela va-t-il rester vrai, encore longtemps ?

 

    Aujourd'hui, avec la déchristianisation de l'Europe, nous sortons de l'Histoire, qui définit par excellence le temps. "L'Homme ne pense plus temps, progression," . Avec les technologies nouvelles, la vitesse de propagation de la communication, la vitesse des déplacements humains, des échanges marchands, l'homme pense" espace." L'homme moderne pense que le temps est vaincu.

   Et  là est le danger, pour l'avenir de l'Espèce. Nous sommes en plein paradoxe. C'est au moment où l'être humain sort de l'Histoire, espace temps, pour entrer dans l'ère de la Nature, espace physique, biodiversité, qui nous fait vivre, dont dépend l'avenir de l'Espèce ;  en termes politiques, où il entre dans l'ère de l'Ecologie, au sens le plus élevé du mot , ( rien à voir avec EELV, )-  que cet être humain se croit devenu immortel, ayant vaincu le temps.

   Là est le danger, car quand on se croit immortel, on prend tous les risques, on n'a plus d'attention pour notre environnement, pour les autres. Et l'on fait se rapprocher sa fin, donc l'on convoque à nouveau le temps.


   En tout cas, la politique de la soumission doit céder la place au combat pour la survie.

   En même temps que nous devons prendre la mesure de nos limites. Du tout pour la religion, dépassé, ne tombons pas dans le tout Sciences, dans une espèce de nostalgie du Positivisme du XIXe siècle, qui contient aussi, en lui, ses dangers.

   Comme le dit si bien Edgar Morin, nous avons les plus grands spécialistes, mais ils ne savent pas nous parler de ce qu'est leur spécialité.

  

   Attention: " Chaque période de l'histoire fait expier à la précédente son impensé", dit R.Debray. La Religion de l'Histoire avait oublié la Nature, elle en est punie par son affaiblissement.

   Que ceux qui pensent la Nature n'oublient pas à leur tour un danger permanent qui guette les Sociétés Humaines: " la dynamique historique des conflits". Si l'on n'y prend garde, le XXIe siècle pourrait nous ramener aux violences du XXe.

   La menace est trés grande, sur ce sujet, en ce XXIe siècle.

   C'est pourquoi, tout en nous saisissant avec détermination des problèmes des équilibres naturels, que l'homme a contribué à créer, nous devons "retrouver le sens de la durée".(1)

   Il faut en somme "  rechristianiser"la société,(1) mais dans le sens de la Religion des Valeurs de la République. Ce sont des Chrétiens-Sociaux qui, en 1848, proposèrent d'ajouter la Fraternité, à la Devise de la République.  Et même si ce mot est à attribuer aux  Pères de l'Eglise, Saint Augustin et Thomas d'Aquin, il n'est pas iconoclaste pour un disciple de la Laïcité.

 

 

   NOTE: citations empruntées au site BLOG CITOYEN T17 (  tulipe7.free.fr)

                 (1) Citations de Régis Debray. "Le moment Fraternité".


 

      

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens