Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 14:44

Pourquoi sont-ils pauvres ? " Ils sont pauvres parce que nous ne nous soucions pas d'eux, parce que nous sommes une société trés inégalitaire...parce que nous n'acceptons pas de payer plus d'impôts...parce que nous n'acceptons pas de freiner notre appétit pour consommer toujours plus...parce que nous ne désirons pas vraiment une société plus égalitaire ." (Richard Titmuss. Professeur à la London School of Economy ; dans son livre: The Meaning of Poverty ; cité par P. Rosanvallon : la société des égaux .)Muraille-de-chine.jpg

   Illustration : lebondosage.over-blog.fr

 

   Le protectionnisme ne s'est pas encore invité dans la campagne des présidentielles , du moins chez les grands candidats . Mais pourquoi le laisser à Marine Le Pen , qui " fait son beurre", sur ce thème ,auprés des couches populaires ? On a peur du mot , dans le courant social-démocrate , on n'en veut pas chez les ultra-libéraux , car il est contraire à l'idéologie dominante qui a réussi le tour de force, grâce à des médias complaisants et à des journalistes ignares , de le faire assimiler à du  néo-fascisme , grâce à un exercice de sémiologie réussi , assimiler protectionnisme et repli .

 

   L'histoire du XIXe siècle nous enseigne que ce concept a traversé tous les courants de pensée , qu'il fut tantôt assimilé au progrés social, tantôt à un frein au développement économique ,  mais jamais dans le même camp . Il est intéressant de revisiter cette histoire .

   Précisons cependant, qu'aujourd'hui ," les frontières", si je puis me permettre ce jeu de mots , qui définissent le terme sont nettes ; le protectionnisme est l'empêcheur de tourner en rond, dans la jungle  du capitalisme financier débridé .

 

   Dans les années 1830 , 1840, le débat est tendu entre libres-échangistes d'Outre- Manche , et protectionnistes du continent . Déjà !

   Mais le débat fut d'abord rude en Grande Bretagne, entre les Gands Aristocrates , propriétaires terriens, dont les règlements appelés : " Corn Laws" protégeaient les productions céréalières , et la Bourgeoisie Industrielle en quête de débouchés vers le continent . 

   L'argumentation des libres-échangistes, en Grande Bretagne n'est pas sans intérêt ; il fallait ouvrir les frontières au nom du pouvoir d'achat de la classe ouvrière, afin de favoriser la consommation des couches populaires , l'ouvrier n'est pas un prolétaire , il est d'abord un consommateur . Un " civic consumers ", disait-on, c'est à dire  un acteur du développement du pays par son implication dans la consommation , productrice de richesse , et partant bénéficiaire de cette richesse. L'abaissement des droits de douane sur les produits importés bénéficie, au premier chef, au consommateur. J'ajoute, pour ma part, qu'il ne touche pas aux bénéfices des capitalistes, et c'est bien le débat actuel sur la "TVA sociale, emploi, environnementale...", habillez-la comme vous voulez !

L'inversion de l'argumentaire politique vaut son pesant d'or , mais remarquons la similitude de l'argument avec les raisons qui , aujourd'hui justifient l'ouverture au marché chinois , quel qu'en soit le coût moral  ou environnemental .

   Les"corn laws" seront supprimées à la fin des années 1840 .

   En Allemagne, C'est le protectionnisme qui l'emporte avec les théories de Friedrich List, ( Système national d'économie politique, 1841 ),(1), où il propose une association douanière aux différents petits  états allemands, le" Zollverein" ; mais c'est dans une intention politique : préparer la marche vers l'unité allemande.

 

   En france, c'est le protectionnisme qui, à la même époque, est défendu par les plus conservateurs des politiques :  Thiers et Guizot . " En matière d'industrie, nous sommes des conservateurs, des protecteurs ." ( Discours à la chambre des Députés, 1er avril 1846, de Guizot . ) (1).

   L'économiste Charles Dupin," Bien être et Concorde des classes du Peuple français", (1), théorise la  notion "d'ouvrier français" en lieu et  place de prolétaire , pour créer le sentiment d'appartenance nationale , "d'inclusion", et cela passe par l'institution de barrières douanières, protectrices . Il parlera même de "concurrence cosmopolite ", " le plus grave danger qui menace la classe ouvrière ."(1)

   Ne nous y trompons pas, cette passion pour le protectionnisme est éminemment politique ; Guizot sait trés bien que l'ouverture à la libre concurrence  provoquera  un accroissement des inégalités, le durcissement du travail dans les usines , et marqué par les violences de la Révolution de1830 , il se refuse à prendre le risque de :" perturbations brusques, soudaines, générales , à l'ordre établi...", soucieux, se disait-il, " d'épargner à l'industrie, comme aux autres grands intérêts, tout désordre , tout déplacement inattendu..." ( Discours du 11 mai 1846.) (1)


   Tous ces débats vont même jeter le trouble dans le camp de la pensée socialiste .

   Louis Blanc rejettera le protectionnisme, jugeant que le vrai problème est plutôt dans l'organisation du travail .

   Le journal ouvrier " l'Atelier",( novembre 1846 ), dénonçait ces règles protectionnistes qui " protégeaient les gros bénéfices  industriels "

   Et même Karl  Marx,qui , tout en dénonçant " la liberté du capital", s'en prendra au protectionnisme  " qui saigne à blanc le peuple ." Il dira même: " Je vote pour le libre-échange." ( Discours sur le libre-échange de 1848.)

 

   Qu'est-ce à dire ? Au-delà des époques, des courants de pensées, des visions politiques, il reste une certitude , c'est que ce débat n'est pas un débat de passéistes, de rétrogrades , d'illuminés , d'ignares, ou " d'abrutis" . Ce débat doit prendre sa place dans la campagne des présidentielles,avec les questions évidentes qu'il soulève : Le protectionnisme  protège qui ? Il entrave quoi ? Il nuit à qui ? Il  déstabilise quoi ?

    Les "abrutis" ne sont pas ceux que l'on pense .

 

 

   NOTE: (1). Citations empruntées au livre de Pierre Rosanvallon , La société des égaux , Seuil, 2011.


 


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens