Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 14:58


" Une société ne peut exister que dans la mesure où elle satisfait les conditions de survie de tous ses membres " . ( Cornélius Castoriadis ) .

 ( Illustration : Simon Bolivar . 1783- 1830 . Libérateur de la Bolivie, Colombie, Panama, Pérou et Vénézuela , Président de cette République de 1816 à 1829 . Textes fondateurs du Bolivarisme : Lettre de Jamaïque ; Discours d' Angostura ; Manifeste de Carthagène . )

 

bolivarg

 

   Aujourd'hui, on n'est plus stalinien, fasciste, réactionnaire ou révolutionnaire ; aujourd'hui, si on ne pense pas comme nos élites politiques, économiques et médiatiques on est populiste . C'est la nouvelle infâmie !

   Nos " mediocrates " ont simplifié tout cela . Pour eux, entre un leader révolutionnaire, un dictateur sanguinaire, un humaniste, un indépendantiste, il n'y a aucune différence .

   Le mélange des genres les arrange bien . Faites la moindre référence au peuple et vous êtes populiste .

   Qu'est-ce que le populisme ?

 

   Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques prenant, pour cible de ses critiques, les " élites " et prônant le " recours au peuple ", qui peut s'incarner, il est vrai, dans une figure charismatique .

   Le populisme s'en prend aux groupes particuliers d'intérêts qui détiennent le pouvoir, leur attribuant la responsabilité des maux de la société : ces groupes d'intérêts trahissent les intérêts de la majorité du peuple . Il faut donc retirer l'appareil d'Etat des mains de ces élites cupides et égoïstes pour le mettre au service du peuple .

   Jusque-là, où est le crime ?

   Comme le dit trés bien l'historien Philippe Roger, ce terme englobe " un complexe d'idées , d'expériences et de pratiques qu'aucune typologie , si fouillée soit-elle, ne saurait épuiser " .

   Tout est dit, on réduit à un seul terme, toutes les expériences politiques vécues par l'humanité, cela simplifie la tâche des jeteurs d'anathèmes, et comme le concept est sans fond, on peut y ajouter, à tout moment, tout nouveau modèle dérangeant pour le système, et même en passant  par-dessus les plus invrasemblables contradictions .

   N'a-t-on pas entendu, cette même semaine , cet anathème, utilisé, à la fois, contre Stéphane Hessel et contre Hugo Chavez ?

   Ah ! mais, attention, le crime est évident : ils  critiquaient les élites, ils parlaient au peuple, pire, ils demandaient aux peuples de ne pas se résigner .

   Qu'a proposé Hugo Chavez aux peuples de l'Amérique du Sud ? Dans la droite ligne de Bolivar, face à une domination espagnole,  " une communauté de valeurs où coopération et solidarité répondaient par le refus à l'impérialisme nord-américain " . Avec Lula, Evo Morales et d'autres, il a fondé, en 2011,  l' " Union des Nations Sud-américaines ", UNASUR  - modèle de coopération à égalité de droits - contre le projet de Washington, d'une zone de libre-échange , de l'Alaska à la Terre de Feu, dominée par les Etats-Unis .

   Là est son crime !

   Et quel est le crime de Stéphane Hessel ? Il est venu s'opposer au discours dominant, de cet automne 2008, où élites de droite comme de gauche, tentaient de justifier l'injustifiable ; il est venu appeler la jeunesse, les sans-voix,  à dire non à ceux qui présentaient, tout de suite,  la facture d'une crise , aux victimes, parce qu'ils se refusaient à la faire payer aux coupables .

 

   En fait, l'injure  " populiste"  n'est pas si neuve . Si l'on s'en tient à la seule histoire de France,  elle prend racine dans une sorte de vieux " limon " fait de l'arrogance et du mépris des classes aristocratiques de l'Ancien Régime pour la paysannerie , et le petit peuple,  qui atteint son apogée au moment de la Révolution, pour ne plus s'éloigner du champ lexical de nos chères élites . Rappelons-nous qu'au Moyen Age, on désigne les paysans sous les termes de manants et vilains .

   Pendant la Révolution, ces aristocrates émigrés vers l'Angleterre, l'Allemagne, l'Autriche, prédiront l'apocalypse, pour la France : " L'abolition du culte, l'absence totale d'éducation publique, préparent à la France une génération dont l'idée seule fait frissonner ", dit leur porte-voix, Joseph de Maistre, depuis la Suisse .(1) .

   Chateaubriand , dans les Mémoires d'Outre Tombe,  n'est pas plus tendre avec les sans-culotte : " Les plus difformes de la bande obtenaient de préférence la parole ... Les infirmités de l'âme et de corps ont joué un grand rôle dans nos troubles " . (1) .

   Quand la bourgeoisie prend le relais, au XIXe s. de ce mépris des petits, c'est au peuple débauché, que nous aurons droit .

   Au XXe s. Maurras, sera le chantre du découpage des Français en deux France, la bonne et la mauvaise . La mauvaise : " les juifs, les protestants, les francs-maçons, et le métèques " .(1) .

   Aujourd'hui, ce sont les "peoples ", qui emboîtent le pas, de toutes les réactions qu'a connues notre histoire . Carla Bruni, c'est plaisant : " Les Français ? Ils sont minables ... Je ne suis pas du tout française, j'ai mon passe- port italien " .( Daily Mail, du 19 janvier 2011 ) . C'est aussi Brigitte Bardot  : " Je ne supporte plus la France " .(1) . Et tant d'autres !

   La réduction à un seul mot de tout le débat politique est bien commode, pour le cynisme des chroniqueurs,  qui permet de placer sur le même plan, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, en glissant, subrepticement, entre les deux, un petit zeste de Stéphane Hessel .

   Populiste !  Tenez, je vais être populiste ! En 2012, les sociétés françaises du CAC40 ont réalisé 53 Mds d'euros de bénéfices, malgré la crise . Elles sont en train d'en redistribuer pour 41 Mds, en dividendes, à leurs actionnaires . Les investissements, les créations d'emplois, les augmentations de salaires : impossible ! Il y a la crise . Mais le crédit d'impôts accordé par le gouvernement est le bienvenu .

 

 

   NB :  (1) . Citations de l'historien  Fabrice d'Almeida . ( Marianne No 828 ." Critiquer la France ..." ) . 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens