Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 14:35

" Quand tu ne sais pas où tu vas, regarde d'où tu viens " . ( Proverbe de l'Afrique de l'Ouest ) .

 ( Illustration : lepost- huffingtonpost.fr ) .

 

 

 

h-4-2267197-1287215503.png

 

   Qui a tout compris du tour pris par le mélodrame qui a agité le microcosme politique parisien, la semaine dernière ?

    Une famille, comme il y en a plus de 20 000 par an, sous le coup d'un " arrêté d'obligation de quitter le territoire ", est " reconduite à la frontière " et renvoyée dans son pays d'origine, le kosovar . Mais, l'une des filles, âgée de quinze ans, scolarisée dans un collège, est interpellée prés du bus qui va emmener sa classe dans le cadre d'une sortie pédagogique .

    La nouvelle tombe sur les " téléscripteurs de l'AFP " et c'est le branle-bas de combat dans toutes les " rédactions " et les sièges des partis politiques .

 

    A force de " reconduire à la frontière " toutes les réformes qu'il promettait avant son élection ( grand impôt , réforme bancaire, renégociation du traité budgétaire européen, vote des étrangers, fin du cumul des mandats ), il fallait bien qu'un jour ou l'autre une de ces " reconduites " explose au nez de François Hollande .

    Celle-ci porte un nom : " Leonarda " , et n'a pas épargné le Président .

   Les journalistes des chaînes de télévision d'information permanente ont bien fait leur travail .  Un récit bien huilé, certes sans aucune vérification des faits, d'une famille intégrée, en France depuis plus de quatre ans, d'une adolescente qui adore l'école, d'un père volontaire ... Des correspondants vite envoyés à 1500 kms de Paris, au Kosovo, pour nous transmettre des images d'une famille inadaptée dans son propre pays, d'une jeune fille malheureuse ne parlant pas la langue de son pays, et clamant son amour pour la france .

   Une partie des dirigeants socialistes français n'en revient pas : une bavure policière, une aubaine, pour se payer Manuel Valls, que la popularité à droite comme à gauche, que l'arrogance, que l'ambition clairement affichée exaspèrent . 

   Et tant pis pour les dégâts collatéraux qui vont éclabousser le Président ! 

   Claude Bartolone, Président de l'Assemblée Nationale,  - il l'a déjà fait sur le sujet de la transparence politique - ouvre le feu, le premier : " Il y a la Loi et il y a les Valeurs . La gauche perd son âme quand elle oublie les Valeurs " .  M. Bartolone vise depuis longtemps Matignon et la succession de J. M. Ayrault, et son principal rival n'est rien moins que M. Valls .

   La candidate socialiste à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, n'exige pas moins que le retour immédiat de toute la famille Dibrani en France ; il faut bien qu'elle cajole tout cet électorat " bobo- socialiste " de la capitale, si prompt à s'enflammer pour le respect des  " Droits de l'Homme " dans le " Doubs " .

   Un petit tweet de Mme Trieweiller vient ajouter à la confusion, indiquant que Leonarda n'est pas responsable des actes de son père .

   Là-dessus, les lycéens descendent dans la rue, dans un élan de spontanéité qui rappelle les manifestations lycéennes de l'automne 1990, contre Michel Rocard et Lionel Jospin . Et F. Hollande a trés peur des " lycéens dans la rue " .

   Les Médias reprennent la main, orchestrant une tragédie grecque sur le silence du Président, qui déstabilise et angoisse tout le pays . Leonarda fait trembler la France .

   Seul, mal conseillé, attaqué, même par les siens, le Président de la République intervient, sur un sujet qui  relevait tout au plus du niveau ministériel, même pas du Premier Ministre : un Président précipité dans un piège fabriqué par des irresponsables .

    Et le Président de commettre sa deuxième bourde : rappeler la légitimité de la  Loi mais offrir une grâce à Leonarda, un scénario impossible .

   Et les médias d'orchestrer un nouvel acte . Mettre en parallèle, en instantané, le discours, de F. Hollande, sous les ors de l'Elysée, et les grimaces de Leonarda et de son père, dans leur foyer d'accueil au Kosovo ; mettre face à face le Président de la République française et une adolescente de quinze ans, peut-être moins innocente qu'il n'y paraît .

    Une telle mise en scène médiatique est indigne et disqualifie les journalistes qui s'y sont prêtés .

   Mais le pire restait à venir ! 

 

   Les politiques, non repus, reviennent à la charge, cette fois visant directement le Président . Une porte-parole d'EELV va carrément exprimer sa colère, son indignation, son incompréhension, et qualifier les mots de F. Hollande d'inhumains et d'incompréhensibles . 

   Harlem Désir, Premier Secrétaire du PS, n'hésite pas à prendre le contre-pied du Président en déclarant que c'est toute la famille Dibrani qui doit revenir en France . La sénatrice socialiste Marie-Noëlle Lienemann reproche au Président d'avoir déstabilisé le PS . Au Parti de Gauche de J. L. Mélenchon, on pratique comme toujours, par la violence des mots : " une cruauté abjecte " . Le PCF, moins assassin, parle de " faute politique et morale " .

   Aujourd'hui, le " ravi " d'EELV, le sénateur Jean-Vincent Placé, appelle , avec le grand sens de l'Etat qui le caractérise, les lycéens à redescendre dans la rue .

   Celui-là veut peut-être nous jouer le " remake " des manifestations lycéennes de l'automne 1990 - un 12 novembre 1990, 300 000 lycéens étaient dans la rue - défilant contre Michel Rocard, Premier Ministre, et Lionel Jospin, Ministre de l'Education Nationale, grâce à la  manipulation de la FIDL ( Fédération Indépendante et Démocratique Lycéenne ) , trés proche du PS,   par un député socialiste amer de n'être pas rentré au gouvernement, un certain Julien Dray, aidé en coulisse par des amis bien connus de SOS Racisme : Harlem Désir et Malek Boutih . Des mauvaises langues affirmèrent, alors, que Julien Dray était téléguidé par l'Elysée . ( CF . le témoignage de Nasser Randam-Ferradj, adjoint au maire socialiste de Noisy-le-sec, ancien porte-parole de la FIDL à l'automne 1990 ) .


     Le point d'orgue de la semaine sanglante sera donné , par une autre sénatrice socialiste, dans un autre cadre, à Marseille, où Samia Ghali fera huer le Premier Ministre et le Président de la République par des militants socialistes .

   " La chienlit ", vous dis-je !

   Et c'est pourquoi je n'évoquerai pas les prises de position de la droite puisque la gauche s'est fusillée toute seule et que l'UMP n'est pas particulièrement à l'aise sur le sujet . Je n'évoquerai que trés rapidement la trés modeste participation au débat du Front National, jugeant avec gentillesse l'intervention de F. Hollande " d'ahurissante " . Mais au FN, ils n'ont pas à en rajouter, cet épisode les aura fait progresser dans les sondages d'une manière diabolique .

 

   Cette histoire va sortir rapidement des radars médiatiques car les enquêtes menées enfin par de vrais journalistes indiquent que le choix de cette famille comme étendard pour un règlement de compte politique, n'était pas des plus judicieux : un père fainéant, violent, menteur et maître-chanteur ; une adolescente seulement à demi-scolarisée car trés souvent absente du collège .

 

   Pour ce qui me concerne, je délivre aux journalistes impliqués dans cette mise en scène, une OQJ : Obligation de Quitter le Journalisme ; et aux dirigeants socialistes qui se sont vautrés dans cette tricherie, une OQP : Obligation de Quitter la Politique .

 

   PS :  Quelques jours auparavant, des centaines de corps d'Africains flottaient sur les eaux de la Méditerranée, au large de Lampedusa et de Malte, sans qu'aucune hystérie ne s'empare des medias ou des partis politiques .

   

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens