Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 12:49

" En temps de guerre la vérité est si précieuse qu'elle devrait être sans cesse protégée par une garde de mensonges ." ( Winston Churchill ) .

 ( Illustration : Doha, capitale du Qatar . Site : Rue 89 ) .

 

 

20080707Qatar3_1.jpg

 

   " Unique pays Wahhabite - secte la plus fondamentaliste de l'Islam - avec l'Arabie Saoudite, le Qatar est une péninsule du Golfe Persique, face à l'Iran, de 11 500 km2, à peine un peu plus grande que la Corse, indépendante depuis 1971, peuplée de 1,8 millions d'habitants, peuplée de seulement 200 000 Qataris, ayant beaucoup de droits, sujets d'un Emir autocrate, Hamad bin Hhalifa al- Thani , commandeur des Croyants . Le reste de la population est constitué d'émigrés - 1,6 millions hommes - issus d'une émigration du travail " . ( Site Agoravox ) .

   Hamad al-Thani destitua son père en 1995, lequel avait lui-même déposé son cousin en décembre 1972 .

   Aux origines, peuplée de tribus nomades, la péninsule fut occupée successivement par les Perses, les Portugais, les Ottomans puis les Anglais .

   Les immigrés, travaillant dans la construction, les services à domicile, l'hôtellerie, sont sans droits, soumis à un semi- esclavagisme , dit Amesty International  . Venus du Népal, pour le plus grand nombre, d'Iran, d'Inde, du Pakistan ... " Parrainés " - doux euphémisme - par leur patron, ils sont en fait soumis à celui-ci, qui, dés leur arrivée, leur retire leur passeport, car ils ne sont pas libres de leurs mouvements . Ils sont logés dans des résidences de travailleurs, mal entretenues, parfois dans des " mobile homes ", et n'ont pas accés à certains quartiers et marchés des villes, pour ne pas déranger les familles qataris, jalouses de leur quiétude . Quand ils veulent rendre visite à leurs familles, dans leur pays d'origine, ils ont besoin de l'autorisation de leur patron .

   Bien évidemment le Qatar ne connaît pas le concept de salaire minimum : SMIC .

   Avec l'honnêteté intellectuelle qui les caractérise, nos économistes et journalistes bien-pensants, nous présentent un émirat entré magnifiquement dans la modernité, premier pays au monde pour la richesse par habitant, mais ne prenant en compte que les 200 000 sujets de son altesse , qui bénéficient de transports, d'un système de santé gratuits, et d'absence d'impôts .

    Ils oublient d'ajouter " que si un Qatari - parce que riche avant de naître - ne se voit pas contraint de travailler pour gagner son pain à la sueur de son front, c'est parce que la main d'oeuvre servile s'en charge " . ( Agoravox ) .

   L'émirat doit tout cela à ses réserves en pétrole , moyennes, mais surtout à des réserves en gaz naturel infinies : il est le 3e producteur mondial de gaz naturel et le 1er exportateur mondial de gaz liquide .

   Précisons, qu'aujourd'hui, le Qatar a des accords militaires trés poussés avec les Etats-Unis, accords de défense de juin 1992 renforcés en décembre  2002, Etats-Unis  qui y possédent  leur base la plus importante au Moyen-Orient, " El-Oudeid " , où sont positionnés plus de 120 chasseurs- bombardiers, d'où partaient les bombardiers pour l'Irak, en 2003, base qui donne une capacité d'action sur le Moyen-Orient et l'Asie Centrale unique .( Agoravox ) . J'allais oublier d'évoquer l'arme " soft " mais combien efficace qu'est la chaîne de télévision Al Jezira, qui diffuse en arabe et en anglais dans le monde entier, sauf, le saviez-vous, sur le territoire qatari . Chaîne se mettant tantôt à la disposition des occidentaux, tantôt à la disposition d'Al Qaida, assurant ainsi à cette organisation le canal satellite le plus influent du monde arabe . En janvier 2010, l'Emir en personne reconnaissait devant le Conseil de Coopération du Golfe, que la chaîne était un bon outil politique pour se ménager les grâces de l'organisation terroriste .

 

    Cependant, on ne peut connaître vraiment cette " tête d'épingle" qu'aprés avoir exploré sa capacité financière d'action .  Cette force de frappe financière est assise sur un prodigieux fonds souverain, le " Qatar Investment Authority " , efficacement conseillé par le Crédit Suisse,  et dont les avoirs s'élèvent à 700 Mds de dollars . Actuellement, ce fonds posséde pour 210 Mds de dollars de participations dans des sociétés étrangères . Il vient d'acheter , pour 2 Mds de dollars, 49% de participation  dans la branche d'exploitation de l'or colombien à la société  AUX du milliardaire brésilien Eike Batista . L'émirat investit chaque année à l'étranger entre 15 et 20 Mds d'euros, dont un milliard, en moyenne en France .

   Pour notre seul pays, le Qatar s'est déjà acheté des participations importantes dans nos industries pétrolières, stratégiques, immobilières, hôtelières, sportives, et de presse .

   D'ores et déjà, le Qatar est le troisième actionnaire de Total, pour l'équivalent de 2 Mds d'euros, soit 2% du capital,  . Il possède 7.6% du capital du groupe Lagardère, industrie de défense et presse . Il possède 5.8% des actions de GDF-Suez . Il est maître de 5% d'actions de Veolia, de 1% chez Suez-Environnement, de 5.8% du constructeur Vinci . Le Qatar a des participations dans l'industrie du luxe, LVMH, et s'est acheté de grands palaces, tels le Carlton, le Royal Monceau, l'hôtel d'Evreux Place Vendôme , ou le Majestic à Cannes et plus emblématique encore, l'acquisition de l'hôtel Lambert du XVIIe siècle, sur l'île Saint-Louis . ...Et cette liste n'est pas exhaustive puisque je passe sur le rachat du club de foot-ball du Paris Saint-Germain, ça m'énerve ...

   Le Qatar s'est cassé les dents, mais in-extrémis - sur une prise de participation dans l'entreprise nationale du nucléaire Areva, mais ce n'est, sans doute que partie remise .

 

   Alors, comprenons-nous bien ! En 1995, Jacques Chirac, trés inspiré, a été le premier chef d'Etat occidental à reconnaître le nouvel Emir . En 2007, l'Emir al-Thani est le premier chef d'Etat reçu à l'Elysée par N. Sarkozy, récemment élu, émir qui présidera le défilé du 14 Juillet, cette année-là . Dés fin août, François Hollande a,  lui-aussi, reçu notre ami l'émir . On apprend aujourd'hui, qu'Arnaud Montebourg a rendu visite à son altesse, en mars 2012, en pleine campagne électorale des présidentielles . Quand je pense que certains parlent encore de l'impréparation de l'équipe Hollande ! 

   Allez, disons-le, la France est le premier vendeur d'armements à l'émirat .

   Et disons-le également, tous ces investissements qataris bénéficient d'une grande mansuétude locale : les investissements qataris sur l'immobilier sont exonérés de l'impôt sur les plus-value et  les ressortissants qataris installés en France sont exonérés de l'ISF, les cinq premières années, par exemple .

   Voilà une lune de miel qui dure !

   Mais hier, selon les " unes " de nos journaux, nous avons passé la vitesse supérieure . Le gouvernement vient de donner son accord à la création  d'un fonds d'intervention franco-qatari, doté de 150 millions d'euros, d'aide à nos banlieues , " oubliées et délaissées " dit un responsable de l'ambassade du Qatar à Paris .

 

   Et à ce stade, c'est une rafale de questions qui s'abat sur nous, comme un vent glacé venu du septentrion : sommes-nous encore dans le domaine de l'économie " pure " ? Ne s'agit-il pas de l'intervention directe d'un Etat étranger, non européen, dans la politique intérieure du pays, et sur un sujet des plus sensibles ? Ne s'agit-il pas d'un Etat qui apporte, ouvertement, une aide massive à tous les mouvements integristes et djihadistes musulmans ? Le Qatar ne soutient-il pas la reprise en main par les fondamentalistes des printemps arabes ? L'Emir du Qatar n'est-il pas un champion du double jeu, apportant son aide militaire aux occidentaux, dans la guerre en Libye, et en même temps aux djihadistes regroupés dans ce pays, avant leur retour au Mali ?

   Nos dirigeants ne devraient-ils pas se poser la question essentielle : que recherche le Qatar en France ?

   Si le sujet n'était aussi grave, ne pourrions-nous nous amuser de voir une monarchie absolue , au fanatisme religieux des plus obtus, voler au secours d'une démocratie malade ?

 

 

   NB :  Informations recueillies sur les sites : Rue 89 ; l'Expansion ; Le Figaro Economie ; Agoravox .

   

 

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens