Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 14:46

"  L'Allemagne a, durant la dernière décennie, exercé d'énormes pressions, pour devenir plus compétitive ... Mais cela a eu des conséquences sur les autres Etats membres . Les déséquilibres au sein de la zone euro ne sont pas seulement le résultat de politiques qui ont échoué . L'Allemagne y a aussi contribué, avec sa politique uniquement tournée vers les exportations ... " ( Lazlo Andor . Commissaire Européen aux Affaires Sociales . Entretien à la Frankfurter Allgemeine Zeitung du 21/09/2012 ) .

 ( Illustration : blagues-de-nuls.over-blog.com ) .

 

 

ANGYBATCH.jpg

 

   Enfin un constat officiel et lucide sur la politique individualiste menée par l'Allemagne depuis dix ans, et donc peu européenne, dans les principes .

   Cependant, l'actualité est ailleurs .  A. Merkel a entrepris un tour d'Europe, cet automne, qui soulève un certain nombre de questions , du type : qu'est-ce qui fait courir Angela ? Grèce, Parlement Européen, Royaume-Uni, Portugal, Pologne, réception du Premier Ministre Français , et le 22 novembre, un sommet européen  sur le budget pluri-annuel de l'Union .

   Mais d'abord , nous devons comprendre un trait de caractère trés germanique : " les Allemands détestent agir dans l'urgence " . ( Ulrique Guérot ) . Or, il y a urgence .

   La situation de la zone euro, du fait des politiques d'austérité est catastrophique . La zone euro, en 2013, sera une nouvelle fois en récession - hors Allemagne - plus une contraction de l'activité de 0.3% .  Avec  18 millions de chômeurs, soit un taux de 11.6%, le taux le plus élevé depuis 1995, dont 23.3% chez les jeunes, mais avec des pics de 54% en Espagne et 52% en Grèce, " la situation de la zone euro devient  politiquement et socialement insoutenable ",  dit le FMI . ( François Bonnet . Marianne No 813 ) .

   Oh ! n'allez pas croire que c'est cela qui fait courir Angela ! Non ! Ce qui la fait s'inquiéter, c'est que ces résultats commencent à produire leurs effets négatifs sur l'Allemagne .

   La croissance allemande ne devrait être que de 1% en 2013, aprés un 0.8% en 2012, ce qui fera encore monter le chômage . Le commerce extérieur, notamment en direction des pays de la zone euro, décélère et commence à présenter des signes de fatigue, ce qui fait dire à Mme Merkel qu'il faut envisager des baisses d'impôts pour relancer la consommation intérieure, paroles iconoclastes, il y a quelques mois encore .

   Pire que cela !  L'analyste français du groupe Natixis, reconnu sur les places européennes, se montre carrément alarmiste : " Avec la situation des exportations, des salaires, de l'épargne, de la politique budgétaire, du crédit, l'Allemagne devrait, elle-aussi, être en récession en 2013 ", avance-t-il .

   Plus amusant : voilà que les Allemands, devenus méfiants à l'égard des placements boursiers et des actions des entreprises, se retournent vers les placements immobiliers, ce qui fait craindre, dans un proche avenir, à certains économistes, une bulle immobilière à l'allemande .

 

   On comprend mieux, et les attaques récentes de la presse allemande contre la France, une campagne de  diversion, et l'agitation de Mme Merkel .

   Mme Merkel a un projet . Elle veut une révision de tous les traités européens, en fait un nouveau traité, prenant en compte toutes les décisions récentes sur la rigueur budgétaite, l'austérité, et allant plus loin, dans le domaine de " la flexibilité du travail, ce qu'on appelle gentiment, à Bruxelles, " les réformes structurelles " . Nouveau traité, plus néo-libéral encore, que l'existant , consacrant davantage le rôle de l'Allemagne  de " locomotive économique " de l'Europe, comprenons le leadership allemand .

   Ce nouveau traité rassemblerait un noyau dur de pays, dans une zone fédéraliste, avec son Parlement, issu du Parlement Européen actuel, et un véritable gouvernement économique .

   Et cela, elle veut le faire trés vite, tant que l'Allemagne est en position de force . Aprés, en plein dans les difficultés de 2013, ce sera plus compliqué sinon difficile . D'autant plus qu'elle pense, à tort ou à raison,  jouer sa réélection, en septembre 2013, sur cette image, de femme politique influente, voire puissante,  sur les destinées de l'Europe .

   Voilà qui nous aide à mieux comprendre l'objet de tous ces voyages .

 

   Mais il y a un problème . F. Hollande ne répond pas à ces attentes . C'est vrai, le silence de la France en devient presque assourdissant . Non pas que F. Hollande soit hostile au projet, il n'a jamais pris position sur le sujet, sinon pour dire qu'il y a des préalables, du style : nous devons définir quelle Europe nous voulons construire, comme s'il n'avait pas son idée . Cette question, qui nous ramène aux années 1950,  irrite les Allemands, qui voient bien le double jeu du Président français .  F. Hollande a renvoyé le sujet à la sortie de la crise, " qui est tout prés ", et propose d'ouvrir " ce grand chantier " en 2014 .

   Pourquoi ?  Parce qu'aprés la purge fiscale de 2013, les réductions des dépenses publiques et de l'assurance maladie, il ne veut pas ouvrir un deuxième front : " l'abandon de la souveraineté nationale ", dans la politique intérieure du pays, auquel il sait que la solidité de sa majorité politique ne résisterait pas .

 

   L'Europe est en guerre avec elle-même mais nos politiques réfléchissent à une refonte du calendrier grégorien .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens