Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 14:26

La Constitution de 1958  qui prévoit l'organisation du vote des lois des finances , Art.47 plus loi organique , dit que les propositions et amendements formulés par les parlementaires, lors de la discussion budgétaire, ne sont pas recevables, si leur adoption avait pour conséquence soit une diminution des ressources publiques soit la création ou l'aggravation d'une charge publique .

   Sur cette base, je pose une question aux constitutionnalistes : vu les diminutions massives d'impôts, en particulier des riches, que N. Sarkozy a décrétées, son quinquennat ne pourrait-il pas être frappé d'inconstitutionnalité ?

   ( Illustration : mairie-avirons.fr ).

 

 

imagesCAAICMYT.jpg

 

   On croit avoir tout lu mais on ne lit jamais assez ! Antonio Gramsci nous avait prévenus sur le poids de la culture dans la construction d'une conscience politique . Mais il n'avait pas tout dit .Saviez-vous qu'en Allemagne, une mère qui place son bambin à la crèche - quand il y en a - ou au jardin d'enfants, parce qu'elle doit travailler, est souvent traitée par ses amies ou le voisinage de " mauvaise mère " ?

   Connaissiez-vous ce site : " Le Cri du Contribuable " ?  On pourrait en résumer l'esprit ainsi : l'impôt c'est l'incarnation de l'injustice !  Une nation vertueuse est une nation où il n'existe pas d'impôt ! Eh ! oui , l'égoïsme se pavane aussi sur la toile !

   Je viens de lire un des articles de cette publication sur la vertu fiscale en Allemagne . C'est trés intéressant car vu la place qu'a prise l'Allemagne dans nos débats, le tableau de ces Cassandre nous révèle trés clairement  vers où certains voudraient nous conduire .

   La dépense publique représente en France 56% du PIB, contre 46% en Allemagne . Dix points d'écart . Le Cri du Contribuable est clair : si on ramenait cette dépense au niveau de l'Allemagne, la France économiserait 200 Milliards d'euros : 100 milliards pour couvrir complètement le déficit, et 100 milliards de réductions d'impôts .

  (  Rappelons que le budget de l'état français est de 300 milliards d'euros annuels ) .

   Ne nous arrêtons pas là !  62 % de la dépense publique, selon l'OCDE , sont représentés par la rémunération des fonctionnaires ; si nous ramenons le nombre de fonctionnaires à celui de l'Allemagne, nous abaissons la dépense publique de 6 points : donc nous avons 1.5 millions de fonctionnaires en trop . Nous y voilà !

 

   Sauf que l'on ne peut comparer que ce qui est comparable . Je m'explique .

   En Allemagne la scolarisation commence à 6 ans ;  il n'y a pas d'école maternelle , trés peu de crèches, quelques fondations et des institutions religieuses assurent ce rôle ;  les écoles n'ouvrent qu'une partie de la journée, ferment souvent à midi, 5% seulement restent ouvertes toute la journée . Et malgré cela, en 2008, l' Allemagne a manqué de 20 000 professeurs, certaines disciplines n'ont pas été enseignées de toute une année .

   Les " contribuables meurtris" avancent qu'il y a trop de surveillants dans nos collèges et lycées, soit, fermons-les à midi .

   Un mot encore, chers amis contribuables : d'accord pour le combat idéologique . Mais pas le mensonge . Quand vous écrivez que les enseignants français ne travaillent que quinze heures par semaine, parce que leur absentéisme est le double de celui des travailleurs du privé, vous fleurtez avec la fantaisie .

   En fait, il n'y a aucune politique de la petite enfance,  en Allemagne, d'où la faiblesse du travail des femmes, et du niveau élevé du temps partiel , avec la misère qui l'accompagne .

   Donc, avec le " Cri du Contribuable ",  je propose que l'on ferme, en France, les écoles maternelles, et la moitié des crèches !

   Le coût des hôpitaux publics n'entre pas dans les dépenses publiques en Allemagne , ce n'est pas négligeable, cela parce que depuis 1970, il n'y a plus de fonction publique hospitalière . Les hôpitaux appartiennent aux communes, et le personnel est recruté sous des contrats de droit privé .

   Ces dernières années 100 hôpitaux publics ont été privatisés ; l'objectif de gestion a été de faire converger les coûts et les tarifs de soins entre public et privé ; c'est fait depuis 2009 . Mais cela signifie quoi ? Que des soins trop coûteux et de longue durée, dans le privé, ne sont plus assurés, si l'on n'a pas une excellente mutuelle : Grande-Bretagne et Etats-Unis connaissent bien cela .

   Cet objectif de convergence était celui de N. Sarkozy pour 2018 . Voilà un chantier à suivre, sous le mandat de F. Hollande .

   Je me pose, en outre, une question : une infirmière, un médecin hospitalier, sous la pression de la précarité de son emploi, de la rentabilité,  peut-il garder toute la sérénité nécessaire à l'exercice de sa mission ?

 

   L'école, l'hôpital, et si l'on jetait un coup d'oeil au logement ? Ces dix dernières années, la moitié des logements sociaux, HLM, ont été vendus à des investisseurs privés, ce qui a fait faire aux landers des économies d'entretien, mais a livré les ménages allemands à la cupidité de bailleurs privés . Les lois Harz de 2003, ont reservé les aides au  logement à ceux qui ne touchent pas d'autre aide publique .( Cela doit vous rappeler certains discours récents !)  Ce qui a fait une économie substantielle, mais des dégâts collatéraux peu reluisants .

   Certaines aides sont plus faibles en Allemagne, c'est vrai !  Le chômage est moins bien indemnisé : mais qui peut moralement accepter, dans un pays riche, les boulots à un euro de l'heure, pour les chômeurs en fin de droit ?

   Encore un détail : la protection civile ! Nous avons, en France, 50 000 pompiers professionnels, pour 25 000 en Allemagne . Mais les Allemands ont plus d'un million de pompiers bénévoles, pour 200 000 chez nous . Je me demande combien de " contribuables meurtris" sont pompiers bénévoles ?

   Il y a pourtant un point sur lequel je suis d'accord avec les " contribuables meurtris" . Les Allemands n'ont pas d'arme ncléaire . La force de dissuasion a coûté à la France 230 Mds d'euros depuis 1960 . Aujourd'hui, son entretien nous coûte 1.5 millions d'euros par heure . On peut se poser la question !

   Et le " Cri du Contribuable" revient à la charge en février 2012 . Le coût des fonctionnaires, en nombre, en niveau de salaires, en niveau des retraites est de 120 Mds d'euros supérieur à celui de l'Allemagne . S'ils n'ont rien compris des comparaisons absurdes, je me dis qu'ils n'ont rien compris , non plus, en coûts politiques . Les campagnes viennent de voter massivement pour le Front National :  l'école est partie, la maternité de proximité a été déplacée à la Préfecture du Département, le Tribunal d'Instance a mis la clef sous la porte,  la poste a fui, la gendarmerie a fermé, la petite gare s'est vidée , l'équipement n'entretient plus les petites routes ... Mais ce n'est pas assez !

 

   Chers amis contribuables, ressaisissez-vous,  Colbert est mort depuis longtemps qui disait : " L'art de l'imposition consiste à plumer l'oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris ."

   

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens