Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 15:00
" Errant de supermarchés en stations services et en pharmacies nous avons oublié les précieux services que nous rend la nature comme celui d'assurer nos fonctions élémentaires telles que respirer, boire de l'eau et nous nourrir ... " ( Site : suite101 . Aurélia Demarlier ) .
( Illustration : Ph. Delestre . Site : suite101 ) .
(1) .Expression de l'économiste Jean-Baptiste Say .

4-avril-dialogue-dette-endettement-croissance-deficit-dessi.jpg
 
   L'homo-oeconomicus a oublié qu'il n'a pas créé de toute pièce le monde dans lequel il vit . Il a oublié, par exemple, que la majorité des aliments qu'il consomme dépend du travail des animaux pollinisateurs .

   Mais revenons aux origines . A la demande du Congrés américain qui veut mesurer les effets de la Grande Dépression de 1929, l'économiste Simon Kuznets, invente en 1934, le PIB, Produit Intérieur Brut d'un pays, l'indicateur de production de richesse de ce même pays .

   En quelques décennies, ces quelques éléments mathématiques de mesure de l'activité économique, allaient devenir la " boussole ", l'étoile des " rois mages " de l'économie . " Chaque jour les médias nous rappellent que, sans croissance de ce PIB,  il ne peut y avoir de croissance des revenus, de croissance de l'emploi, de croissance du bien-être général " .

   Et donc, les décideurs, les yeux rivés  sur les manomètres du PIB, orientent l'action publique et l'action privée, la pression sur les salaires, sur l'emploi, sur les politiques sociales, donnent une direction, puis une autre, à l'ensemble des forces du pays, en fonction de la place de l'aiguille du manomètre .

   Jusqu'à présent, l'intervention de la nature dans tous les processus de production, n'a jamais été pris en compte . Que l'accroissement du PIB provoque des destructions dans le milieu naturel dont l'être humain ne peut se passer, n'a pas intéressé, jusqu'ici, les économistes . Et tant pis, si certains avaient prononcé des mises en garde . Pour le Français, Jean-Baptiste Say ( 1767 - 1832 ), " la nature est toujours en communauté avec le travail de l'Homme . Pour produire, il faut que se joignent l'industrie, les capitaux et les agents naturels . Le travail des machines, le travail de l'homme, le travail de la nature " , disait-il .
    Le travail de l'abeille ou des vers de terre dans la culture de nombreuses plantes dont nous nous nourrissons est complètement occulté . Fruits et légumes, en l'absence d'animaux pollinisateurs, colza, tournesol, pois fèves, épices, café et cacao, dépendent du travail de l'abeille .
   Sans elles, c'est l'homme qui devrait effectuer le travail de fécondation à la main . C'est ce qui se passe avec la vanille . Plante importée dans des pays où ne vit pas l'abeille Melipone, seule apte à féconder la fleur de vanille , ce sont des ouvriers qui effectuent ce travail . Cela explique pourquoi les gousses de vanille sont si chères .
   La culture des céréales , blé, maïs, riz, dépend quant à elle, de la fertilité des sols .Le sol regorge d'organismes vivants, bactéries, champignons, vers, termites, qui décomposent la matière morte pour fabriquer de l'humus qui sert de nourriture aux racines des plantes . Mais nous avons largement perturbé ces systèmes par des techniques d'agriculture, productivistes, telles que le labour en profondeur ou l'utilisation massive de produits chimiques . Le résultat est que prés de 50% des terres cultivables de la planète ont perdu une grande partie de leur fertilité .
   Les végétaux et certains micro-organismes épurent les eaux . Le service qu'ils rendent est nettement plus économique que la construction d'une station d'épuration . Ainsi, la ville de New-York a pu réaliser une économie de huit milliards de $ en choisissant de protéger les forêts qui entourent le bassin montagneux qui alimente son réseau d'alimentation d'eau potable .
    Les végétaux jouent un rôle de protection contre les inondations, car ils permettent à l'eau de pluie de s'infiltrer dans le sol .En l'absence de couvert végétal, l'eu ruisselle et les cours d'eau débordent .
   Selon l'OMS, 80% de la population utilisent des remèdes à base de plantes pour se soigner et 50% de nos médicaments trouvent leur origine dans la nature . L'aspirine provient, à la base, de l'écorce du saule blanc . <L'AZT utilisée dans le traitement du Sida, provient de molécules sécrétée par une éponge des coraux des Caraïbes, une espèce menacée d'extinction .
   Beaucoup de nos médicaments qui affichent une composition à 100% chimique - pur subterfuge des laboratoires pour valoriser des brevets - ne sont en fait que des copies de la nature .
 
   Mais, je vais en rester là, car ce n'est pas un billet sur l'écologie que je suis en train d'écrire, j'écris sur l'économie .
   Je devrais dire sur " L'horreur économique " ! Non que je veuille me hisser au niveau de Viviane Forreter qui a disparu, cette année, mais parce que, ce que j'entends dénoncer est purement incroyable .
   Les économistes du PNUE , Programme des Nations Unies pour l'Environnement, indignés que les apports de la nature à l'activité humaine ne soient pas pris en compte, se sont lancés dans l'élaboration d'indicateurs de richesse complémentaires au PIB : le but étant de " chiffrer " la valeur économique des servives rendus par la nature .

   L'enfer étant dans un mot : le " chiffrage " !  Peut- on chiffrer des services gratuits ?  Les services fournis par la nature ne sont-ils pas gratuits ? Pour l'instant ! Trois catégories de services ont ainsi été identifiées : 

   Les services d'approvisionnement : biens produits par la nature, aliments, énergies fossiles, fibres textiles .  
   Les services de régulation : régulation du climat, régulation de la pollution de l'air et de l'eau .
   Les services à caractère social : les biens immatériels tels le plaisir de contempler un beau paysage ; la qualité de l'environnement sonore, la régulation des espèces nuisibles . 
   Dans l'esprit des experts du PNUE, il s'agit en utilisant l'argument économique, dans un monde régi par l'argent, de sensibiliser plus efficacement les dirigeants de la planète aux dégâts que provoquent les politiques productivistes . Mais tous les experts ne sont pas sur cette vision là .
 
   Certains économistes ont carrément quantifié ces services . Ils apporteraient à la création de richesse annuelle mondiale environ 33 000 Mds de $ . On n'est pas loin du montant du PIB mondial actuel : 70 000 Mds de $ .
   Ils ont catégorisé 17 services rendus par la nature et leur valeur en argent . En France, l'Agence de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité a identifié 43 services .
   Une question vient tout de suite à l'esprit : peut-on attribuer un " prix " à la nature ?  Cette façon d'aborder les apports de la nature comme un simple capital à exploiter ne préfigure-t-elle pas une nouvelle ère de la société capitaliste, de la financiarisation même, du milieu dans lequel nous vivons ?  
   Nous sommes tributaires de toutes les autres formes de vie , mais espèce orgueilleuse et cupide, nous voudrions modeler mathématiquement ces si complexes relations .
 
   Seul le poète peut répondre à une telle stupidité  : "  certain soir par exemple... retiré de nos horreurs économiques ... il frissonne au passage des chasses et des hordes ... " ( A. Rimbaud . Les Illuminations ) .
 
 
   NB :  Inspiré du billet de Aurélia Demarlier, sur le site : " suite101 " ; ces précieux services offerts par la nature et le billet de Jean-Luc Porquet " zéro deux pour cent " dans la Canard Enchaîné du 9 octobre 2013 .  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
    
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens