Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 12:58

" Daniel Cohn Bendit : le canada dry de la politique : ça a la couleur de la rébellion, l'odeur de la rébellion, le goût de la rébellion, mais ce n'est pas la rébellion ; c'est juste une idéologie capaitaliste classique sous une face souriante et décoiffée ... Un produit marketing redoutable ." ( Le mensuel - La Décroissance - ) .

 (1) Surnom de Daniel Cohn Bendit, auprés des partisans de la décroissance .

 ( Illustration : eco.europa.eu ) .

 

p-021078-00-29.jpg

 

   Qui ne s'est pas interrogé sur le comportement des écolos, ces derniers jours, à propos du Traité Européen de Stabilité Financière qui enlève aux Etats le droit de fixer, eux-mêmes, leur politique budgétaire et financière .

   Nous ne votons pas, ont-ils clamé haut et fort ,  le texte du traité signé par Sarkozy . Hollande a fait savoir qu'il n'en ferait pas  tout " un fromage " - donc pas de danger pour les ministres écolos :  Cécile Duflot, encore ivre de sa nomination, respire, elle qui  n'a pas été présente au Conseil Fédéral de EELV parce qu'elle avait trop de travail, le week-end où ses amis ont décidé de ne pas approuver le traité .

   Cohn Bendit claque la porte, pour quelques heures , fâché, car lui, le bon petit soldat de la finance, le défend ce texte .

   Mais, attention, Hollande a élevé le ton, en faisant savoir que le lendemain, il faudrait voter la Loi Organique, application française du traité, préparée par l'équipe actuelle . Sinon, plus de ministres écolos . On se souvient combien C. Duflot avait bredouillé au journal de 20H, sur France2, tentant en vain de justifier l'injustifiable . 

   Toujours est-il que le lendemain, les écolos ont voté la Loi Organique, la fameuse règle d'or chère à Sarkozy, copier-coller , en français, du texte de la veille . Comme ils voteront, ont-ils annoncé, le budget 2013, fils direct du contenu du traité .

   A la question d'un référendum sur l'approbation du traité, c'est l'improbable sénateur écolo, Jean Vincent Placé, qui n'hésite pas à reconnaître en public -  On n'est pas couché : France2, Laurent Ruquier, - qu'il se voyait ministre en mai 2012, qu'il en avait envie et que sa déception fut grande . Mais qui ajoute, et cela devrait en interpeller plus d'un, quant à la conception de la démocratie chez les écolos : pour les questions trés complexes, on ne peut pas faire appel au peuple qui n'y comprend rien . La démocratie a ses limites , en somme , pour M. le Sénateur .

 

   On pourrait ne rien comprendre à ce cirque, prendre les écolos pour des gamins qui ne deviendront jamais adultes - il y en a - sauf que si l'on met certains éléments de la politique européenne des écolos,  bout à bout, on peut s'apercevoir qu'il y a moins d'incohérence qu'il n'y paraît, dans leurs attitudes . Et pour cela, il faut revenir à l'article d'hier, à l'influence des idées de Denis de Rougemont, et des " Fédéralistes- Régionalistes " sur les institutions européennes, et sur le mouvement écologiste . 

 

   Depuis des années, les Verts Européens  et les Régionalistes Autonomistes de l'Alliance Libre Européenne ne forment qu'un seul groupe au Parlement de Strasbourg, dont le co-président est Daniel Cohn Bendit . L'Alliance Libre Européenne, elle,  est présidée par un Belge Flamand partisan de l'Indépendance de la Flandre .

   Ce que nous avons tous oublié, parce que on nous l'a en partie caché, c'est que le mouvement " Europe Ecologie Les Verts", de Cohn Bendit- Duflot, est un rassemblement de Verts et d'Autonomistes .

   Examinons les propos - sur son blog - du député européen d'EELV,  François Alfonsi, par ailleurs membre du Parti de la Nation Corse, à l'issue de la victoire , aux élections fédérales belges de juin 2012, du parti séparatiste flamand , N-VA , Nouvelle Alliance Flamande de Bart de Wever : " Ce succés éclatant ouvre la voie à l'élargissement intérieur de l'Union Européenne qui, à l'avenir, devra compter également sur de nouveaux Membres issus de l'intérieur même de ses frontières ... Bart de Wever a un objectif, faire reconnaître la Flandre comme une nation d'Europe et ouvrir aussi la voie aux autres nations que l'ALE réprésente, à commencer par l'Ecosse, la Catalogne et l'Euskadi ..."

   Depuis, crise aidant, les grandes manifestations pour l'Indépendance se multiplient à Barcelone, soutenues, entre-autres , par le Parti  " Initiative pour la Catalogne- les Verts " ; hier, aux élections municipales belges, le N-VA de Bart de Wever, a remporté une nouvelle victoire, largement en tête des suffrages, et surtout s'emparant de la plus grande ville du pays : Anvers .

   Il n'est pas inutile de rappeler ce que répète Bart de Wever : " Je ne suis pas un révolutionnaire, mon but est que la Belgique disparaisse sans qu'on s'en aperçoive ." ( Le Figaro Magazine, juin 2012 ) .

   Aux journalistes de Libération, Cohn Bendit n'hésite pas à répondre qu'il n'est pas gêné par cette cohabitation : " ce sont des européens ... " Et concernant la Belgique, il ajoute : " De toute façon le poids de la Belgique c'est zéro ... Barroso et les autres ne se tracassent pas face à une séparation ... Ce ne serait pas un problème qu'elle éclate ..." .

   Quel mépris pour les petits pays, mon cher Dany !

 

   L'influence de Rougemont, et son rejet de l'Etat Nation , ont continué leur chemin dans les milieux de l'écologie politique . Quand, en 1976, celui-ci fonde " Erocopa ", Action Ecologique Européenne, il a à ses côtés, le père de cette écologie politique, à la française, René Dumont .

   Quand, en 1995, un colloque européen honore la mémoire de Denis de Rougemont, on trouve dans le comité d'honneur, J.M. Barroso, D. Cohn Bendit et Brice Lalonde . 

   Barroso, Cohn Bendit, même combat ! Et leurs joutes au Parlement de Starsbourg, ne sont là, que pour donner le change .

 

   On peut comprendre mieux le parcours erratique des écolos, dans le monde de la politique, quand on connaît le grand écart auquel se livrent, au quotidien,  leurs figures emblématiques, entre une envie, plus ou moins réelle,  de protéger la planète et la nécessité de frayer avec des " Autonomistes , Régionaux- Nationalistes " , dont quelques-uns ne " toussaient " même pas, à l'annonce des attentats de l'ETA .

   On peut résumer l'idéologie de l'Alliance : " Technocrates, Financiers, Régionalistes, Verts ", par les mots suivants : " La réduction de la dette et le sauvetage de l'euro passent aujourd'hui par l'affaiblissement de l'Etat-Nation au profit d'une Europe des régions, verte et fédérale ."

 

 

   NB : d'aprés le billet du blog " Vivre est un village " sur le site Médiapart du 24 juin 2012 .

  

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens