Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 14:28

" J'espère que le Président Hollande annoncera un grand dessein, une nouvelle politique, une nouvelle voie, un nouvel espoir au peuple français qui indiqueront au monde que la France est encore capable de formuler un message universel " . ( Edgar Morin . Juillet 2012 . Entretien donné au site Mediapart ) .

 ( Illustration : lefigaro.fr ) .PHO4ebf928e-10b8-11e3-8133-ebcfdc2d21a4-805x453.jpg

 

 

        

 

   Le Président Hollande, nourri dans le sérail du Parti Socialiste, vient d'un parti qui a perdu sa pensée, celle des grands réformistes du début du XXe siècle, nous avons besoin d'une " repensée politique " et les obstacles à cette repensée politique sont légion, dit encore Edgar Morin .

   Les hommes et les femmes politiques sont abreuvés de connaissances compartimentées et dispersées alors qu'on a besoin aujourd'hui d'une pensée complexe qui puisse relier les connaissances entre elles et affronter les problèmes, précise encore le sociologue, comme le firent les philosophes du XVIIIe s., à la sortie du vieux monde et pour affronter un monde nouveau .

   " Il manque à notre personnel politique une pensée globale sur les questions fondamentales " . Et ce ne sont pas les connaissances du monde fournies par des spécialistes et des experts - les conseillers -  dont la vision est enfermée dans un domaine clos qui vont les aider à s'ouvrir sur la complexité .

   Il n'y a personne dans le microcosme " élyséen " pour faire la synthèse . ( Entretien donné par E. Morin au site Mediapart ) . 

       

 

   C'est pourquoi, en cette rentrée, les comptables en costume gris, sont encore là, engoncés dans leurs certitudes , à savoir que le couple infernal : " addition-soustraction " constitue une politique .

   François Hollande peut y aller de ses coups de " jugulaire " à propos de la Syrie - fort dangereux, au demeurant - la réalité de sa misérable politique économique et sociale n'échappe plus à personne .

   La " pseudo- réforme " des retraites, qui n'est qu'une adaptation comptable à un déficit en 2020 non évaluable, aujourd'hui, est une démonstration lumineuse du jeu de dupes en cours depuis dix huit mois .

   Pierre Moscovici, Ministre de l'Economie et des Finances, est le premier violon de l'orchestre . Jeudi, 29 août 2013, à l'Université du MEDEF, il a joué la partition :  addition-soustraction, avec un  brio aux relents de trahison .

   Voici le message délivré aux patrons afin de les rassurer .

   La dépense publique à 57% ça ne va pas, leur a-t-il déclaré, confirmant son propos de la semaine antérieure , sur le ras le bol fiscal .

   " Par conséquent, la hausse des côtisations patronales pour les retraites sera intégralement compensée par une baisse des côtisations familiales dés 2014 et jusqu'en 2017 . La réforme des retraites ne pèsera pas sur le coût du travail pendant la durée du mandat . Il n'y aura pas d'augmentation des prélèvements sur les entreprises en 2014 ...   ... Le projet de Loi des Finances pour 2014 va réduire la fiscalité pesant sur les facteurs de production - admirable métaphore - et la taxe sur les dividendes ne sera pas relevée ... En 2014, le gouvernement va lancer un nouveau chantier sur la réduction du coût du travail avec la refonte du financement de la branche famille  ... " .

   Le programme des cadeaux aux entreprises, dés 2014, est dressé . Et croyez-vous que M. Pierre Gattaz exprima sa gratitude ? Pas du tout, il n'était pas content, il en voulait beaucoup plus : " Ce que vous promettez ce n'est qu'une compensation ; ce que nous voulons, c'est une baisse de 20 Milliards par an des prélèvements " . Pourquoi se gêner ? P. Moscovici est prêt à tout lâcher, donc faisons monter les enchères, se dit le patron des patrons . Voilà ce qu'a gagné le Ministre !

   Tant et si bien qu'il a proposé à M. Gattaz de venir travailler avec lui, dés le lundi suivant - ce n'est pas un canular - à Bercy, sur la baisse à venir des prélèvements obligatoires sur les entreprises . Et ne riez pas ! Une fois l'offre faite, les conseillers du Ministre lui ont fait valoir que la " ficelle était un peu trop grosse ", aussi travaille-t-on à Bercy à entraîner la CFDT dans l'aventure pour sauver les apparences .

   Oui, au gouvernement, il y a plus à droite que Manuel Valls : Pierre Moscovici .

   Rappelez-vous l'épisode du hold-up sur les petits épargnants chypriotes, au printemps dernier ; la pseudo séparation des activités bancaires en début d'année ; et cet été, le Ministre s'est illustré en reprochant à la Commission Européenne, d'aller trop loin dans le projet de recouvrement de la taxe sur les transactions financières adoptée, fin 2012, par onze pays de l'Union Européenne : le lobby bancaire s'étant ému auprés de lui des pertes qu'ils allaient subir .

   Evidemment, les cadeaux aux entreprises devront être compensés par quelqu'un d'autre : ne cherchez pas, le Ministre des patrons a déjà la réponse . Les ménages ! Les impôts des classes populaires et moyennes, la multiplication de nouvelles taxes, ( 84 taxes ont vu le jour en deux ans, la dernière année de Sarkozy et la première année d'Hollande ) . La politique familiale de la France ne sera plus payée par les entreprises, selon le Pacte de la Libération, mais par les ménages .

   Voyez-vous, l'ouvrier ou l'employé, va payer les allocations familiales des enfants de son patron . Bon, mon propos est un peu caricatural, d'accord, mais c'est pourtant bien de cela qu'il s'agit . Un petit épisode gouvernemental vous aura sûrement échappé, car ayant eu lieu durant l'été, d'une part, et les médias ne s'étant pas trop étendu sur l'affaire, d'autre part . Mais il montre que François, Jean-Marc, Pierre, Marisol et les autres, peuvent envisager n'importe quoi : " addition-soustraction " .

   Je veux parler de la réduction du " Minimum vieillesse ", l'aide accordée aux pauvres entre les plus pauvres, envisagée par le gouvernement cet été . Oh ! Cela n'était pas prévu frontalement ; Marisol et Pierre avaient cru trouver une astuce difficilement décelable . On va décaler de six mois la revalorisation des retraites liée à l'augmentation du coût de la vie, en 2014, du 1er avril au 1er octobre : cela rapportera à la Sécurité Sociale 600 millions en 2014 et 1,4 Milliards en 2020 . ( Ce biais fut inventé par N. Sarkozy, en 2009, reculant la revalorisation du 1er janvier au 1er avril ) .

   Un retraité touchant 1200 € de pension, par mois, pour une inflation de 2%, perdra, par ce simple déplacement de date, 144 € sur l'année . Eh ! bien, nos Ministres avaient prévu d'inclure le " Minimum vieillesse " dans cet emballage . C'est une " Une " du journal Libération, cet été, dénonçant l'entourloupe, qui a fait battre en retraite Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales, qui a aussitôt retiré le Minimum vieillesse du projet .

 

   " Menton rasé et ventre rond " ( Jean Richepin ) les gentils comptables et notaires qui nous gouvernent poursuivent leur marche inexorable, sans états d'âme .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens