Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 14:12

 Jersey : île anglo-normande, située dans la Manche, à l'ouest de la presqu'île du Cotentin . Sa superficie, 119 km2, est 17 fois moindre que celle de la Corse, pour une population de 97500 habitants . Ne fait pas partie du Royaume-Uni . Paradis fiscal, sous statut d'Etat associé avec l'Union Européenne .

 ( Illustration : bloc.com ) .

 

 

banane-mure-regime-de-bananes.jpg

 

   Le saviez-vous ? Le premier exportateur de bananes dans l'Union Européenne, est un confetti : il s'agit de l'île anglo-normande de Jersey . Suivez-moi donc dans un voyage, qui , par bien des aspects, rappelle l'Odyssée : " du grand art ! "

 

   " Je suis un régime de bananes, né en Colombie . Je viens d'être acheté, à un producteur local, par " maman Chiquita ", une multinationale, qui souhaite m'envoyer à Paris-Rungis, et qui en connaît un rayon pour que je ne lui coûte presque rien . J'ai été payé au producteur colombien, quasiment au prix de revient, c'est à dire 0.10 € le kilo , ainsi Chiquita ne paiera pas d'impôt local, puisqu'elle ne fait pas de marge sur place ; d'ailleurs sa filiale n'est pas capitalisée en Colombie, ce qui fait qu'elle est , là-bas, aussi pauvre que les producteurs .

   Et le grand voyage peut commencer, une sorte de " tour du monde comptable " ! Je vais faire des escales " fictives " par des paradis fiscaux qui ne sont pas faits pour vous .

   Et d'abord aux Iles Caïmans où mon kilo prend 0.08 € de plus, au titre de la rémunération de la Centrale d'achats de " Chiquita " qui aurait pu être installée en Colombie, mais y aurait payé , à ce moment-là des impôts, tandis qu'aux Iles Caïmans, les taxes sont infinitésimales .

   Et de là, je pars pour , vous n'allez pas le croire, le Luxembourg , où ma bonne Chiquita va régler des frais financiers de fonctionnement de la société, dont on ne sait pas grand chose , mais qui lui permettent d'ajouter au prix de mon kilo de base, encore 0.08€ .

   Est-ce que de Luxembourg je peux déjà rejoindre Rungis, prés de Paris, j'en suis si prés ? Vous n'êtes pas sérieux !  Vous seriez même chiche ! Il faut faire monter encore un peu le prix de mon kilo .

   On me fait donc faire demi-tour vers l'Irlande, où les impôts sur les sociétés sont réduits, afin de procéder à l'estampillage de la marque sur mes bananes, ce qui a dû être fait dés le départ , pour ne pas me perdre, mais Chiquita peut incrémenter, à cette occasion,  mon prix au kilo de 0.04€ .

   C'est bon, il est étiqueté " Chiquita ", il peut prendre son billet pour Rungis, pensez-vous ! Décidément vous n'êtes pas fait pour le commerce international !

   Vous avez oublié les assurances :  et s'il m'arrivait quelque chose durant la traversée de l'Atlantique ? Alors, sur le papier toujours,  parce que dans la réalité , je ne sais même plus où je suis et vous non plus, je fais une halte sur l'Ile de Man, autre paradis fiscal, en mer d'Irlande, qui ne fait pas partie du Royaume-Uni, mais est la propriété privée de la Reine Elisabeth II .

   Là donc, Chiquita m'assure et en profite pour ajouter à mon kilo , encore 0.04€ .

   Je peux enfin atteindre, non pas Rungis, mais Jersey, où Chiquita a son siège principal . Là, avec un impôt sur les sociétés réduit à presque rien, on rémunère les dirigeants et les cadres de la société, on y règle aussi des frais juridiques, plus ou moins flous. Mais cette dernière halte permet d'enrichir mon prix au kilo de 0.17€ .

   Je suis fin prêt cette fois pour Rungis . Vérifions cependant mon prix au kilo, aprés tant de pérégrinations, je m'y perds : 0.51€, au total . C'est le prix que va payer le grossiste de Rungis . Chez votre détaillant, allez, vous pouvez m'avoir pour 1€ le kilo, grossiste et détaillant paieront leurs impôts à l'Etat français, mais pas Chiquita, dont toutes les activités sont basées ailleurs .

   Chiquita qui,  si on enlève le prix de départ colombien de 0.10€ à 0.51€, aura réalisé une plus value de 0.41€ sur chacun de mes kilos, plus l'exploit de ne payer aucun impôt , ni dans le pays où j'ai été produit, ni dans le pays où j'ai été consommé ... "

   ( Un bananier transportant 2000 tonnes de bananes rapportera à Chiquita, 1.6 millions d'euros ) .

 

   Mais l'histoire ne s'arrête, malheureusement, pas  là . Tous les géants de l'agro-alimentaire excellent dans ces montages exotiques . Tout comme nos vertueuses enseignes de la grande-distribution qui  pratiquent ce jeu, avec art, et une particulière affection pour la Suisse et la Belgique, selon le Sénateur Jean Arthuis, ancien Ministre des Finances .

   Mais ne vous plaignez pas ! Tout cela est toléré pour votre bien, puisque vous mangez les bananes moins cher !

 

 

   NB :  d'aprés l'article de Arnaud Bouillin, Emmanuel Levy et Hervé Nathan , Marianne No 841, 1er au 7 juin 2013, " La grande évasion fiscale " .

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens