Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 14:31

" Ce qui est simple est toujours faux . Ce qui ne l'est pas est inutilisable ." ( Paul Valéry ) .

 ( Illustration : automobile-magazine.fr ) 

 (1) George Sand .

 

 

3_4_ar_megane_g_image_photo_leader.jpg

 

   L'endettement de la France est abyssal . Il est nécessaire de réduire les déficits, dit la classe politique unanime . Par quelle voie, lui demande-t-on ?

   Il n'y en a pas cinquante , mais trois .

   On fait la révolution, on change de régime, on annule une partie de la dette : celle liée à la crise provoquée par ceux qui nous réclament aujourd'hui d'être remboursés . Trop tôt : le pays n'est pas mûr !

   On augmente massivement les impôts, et on fait payer les innocents : c'est la voie choisie par l'actuel gouvernement, maquillée derrière un slogan, bien arrangeant, d'une pseudo justice fiscale .

   On recherche trés soigneusement toutes les économies que l'on peut faire dans les montages gouvernementaux destinés à fluidifier la dépense publique, parfois à la maquiller souvent à la faire échapper aux contrôles des inspections de l'Etat .

   Des trois pistes, l'une , la troisième, peut apparaître comme évidente au Français moyen et même trés facile à mettre en oeuvre : c'est toujours, à l'évidence , facile de faire attention à ce que l'on dépense . N'est-ce pas la première chose que la Banque de France  demande à un ménage surendetté ?

   Eh ! bien, non !  Pour les politiques c'est non ! Trop facile, c'est trop simple . Il est bien plus élégant et rassurant, pour les marchés, d'augmenter les impôts . Je dirais volontiers, de rouler sur la ligne blanche, comme si l'on se refusait de choisir . Facile, mais dangereux , et surtout exigeant moins de courage .

 

   Et pourtant, des économies sont à notre portée, indolores, efficaces et morales !

   L'Inspection Génrale des Finances, la Cour des Comptes, les rapports successifs et trés sérieux du député  René Dosière, vont dans le même sens . Attaquons-nous à la gabegie des " Agences de l'Etat " , c'est moins compliqué, dans un premier temps, que de cibler les cinq strates administratives qui gèrent notre quotidien et le cumul des mandats .

   Nous avons en France, plus de 1200 agences d'Etat, qui emploient plus de 400 000 fonctionnaires ou assimilés, mieux payés que dans la fonction publique classique, nombre en augmentation de 6%,  alors que la fonction publique traditionnelle a perdu 6% de ses effectifs . Ceci expliquant cela, peut-être . On les appelle Haut- Conseil ou Conseil Supérieur, Etablissement Public Administratif ou Etablissement Public Industriel et Commercial, Groupement d'Intérêt Public ou tout simplement Agence Nationale .  Le train de vie de leurs dirigeants est proprement fastueux, jusqu'à cent vingt mille euros annuels, pour certains,  ce qui ne doit pas nous étonner puisqu'elles servent aussi à recycler les anciens ministres ou hauts-fonctionnaires en mal de statut social . En obtenir une liste exhaustive de la part des ministères de tutelle est paraît-il trés difficile , ce qui ne manque pas de sel , puisque les ministères sont , en principe chargés de les contrôler . Ce détail démontre en tout cas l'incohérence de cette organisation . L'efficacité de certaines est carrément douteuse .

   Le coût du fonctionnement de ces agences s'élève à plus de 50 Mds d'euros par an, deux fois l'effort fiscal demandé aux Français en 2013 . Les trésoreries de ces agences sont par ailleurs excédentaires, car tous les programmes ne vont pas jusqu'à leur terme, et donc exiger, tout de suite, qu'elles reversent ces excédents, à hauteur de cinq ou six milliards d'euros, à l'Etat pour alléger la dette, serait moral, puisque servant à alléger l'ardoise des Français .

   Ajoutons encore que le financement de ces organismes se fait par des subventions directes de l'Etat ou par des taxes parafiscales sur les jeux, les paris , les entrées au spectacle , etc . On compte pas moins de 40 taxes parafiscales .

 

   Soyons nous-mêmes sérieux et précisons que dans cette myriade - myriade signifie dix puissance quatre en grec -  d'officines parapubliques tout n'est pas à jeter à la rivière . Méteo France en fait partie, et l'on ne saurait se passer de ce service public, ne serait-ce qu'en matière de sécurité .

   Citons également Pôle Emploi, dont ce n'est vraiment pas le moment de se passer . L' Agence Nationale de Sécurité Sanitaire et Alimentaire, l'Institut National Géographique, l'Agence Française du Médicament, l'Institut National du Cancer , la mission de ces organismes est claire . Ajoutons-y les Musées Nationaux, les Universités, qui eux ont plutôt besoin d'être aidés .

   Pour d'autres, on peut discuter et convenir qu'elles peuvent avoir leur utilité, mais pas forcément au même niveau de moyens, en période de crise : Agence Française pour les Investissements Internationaux, Cinémathèque Française, Centre National du Cinéma, Centre National pour le développement du Sport .

   Par contre, qui peut m'expliquer à quoi peut bien servir le FNPCA : Fonds National de Promotion et de Communication à caractère National en faveur de l'Artisanat ?

   Par contre encore, qui peut m' expliquer pourquoi en matière d'environnement il y a cinq ou six agences chargées des mêmes missions ?

   En résumé, l'IGF constate que s'il y a environ 560 de ces opérateurs  bien repérés, dont la mission est clairement établie et suffisamment contrôlés, plus de six cents échappent à toute visibilité publique pour ne pas dire à tout contrôle .

 

   Ce court panoramique m'a interpellé sur les choix de facilités politiques . Aussi je soumets aux politiques la réflexion du philosophe Alain, sur la facilité, et dont je n'ai pas tout compris : " On demande pourquoi la facilité ne plaît pas, c'est qu'elle persuade trop, et surtout, c'est qu'elle ne persuade que la partie souple . Il est trop ordinaire que le comprendre ne change rien à l'homme et n'y remue rien " .

 

 

   NB : informations recueillies à partir d'une revue de presse : Le Monde, l'Expansion, Midi Libre ...

 

   


   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens