Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 17:21

   "Toutes les fois que l'on verra tout le monde tranquille dans un Etat qui se donne le nom de République, on peut être assuré que la liberté n'y est pas."  (Montesquieu). 1755950-2382979.jpg

 

    La France ne bouge pas! Cette  tranquillité peut se payer cher!

   J'en ai assez des chiffres, des mots abstraits, de la dette , de la spéculation, des taux d'intérêt, de cette rengaine des pseudo-économistes, pour qui la crise se résume à des courbes et des graphiques.

   Je veux leur dire où elle se niche la crise. La crise, c'est les dégâts collatéraux humains, sur des personnes âgées, sur des enfants, sur des femmes isolées, que le cynisme et la cupidité de cannibales ont engendrés.

    La crise, ce sont ces gouvernements légitimes qui tombent les uns aprés les autres dans un déni total de démocratie.

   Mais c'est plus que cela.

   Voyez en Grèce,le spectacle d'un monde qui s'écroule.

   Cet enfant qui revient de l'école et qui dit qu'il n'a pas mangé à midi car il n'y a plus  de cantine scolaire, et qu'il a eu froid toute la journée, parce qu'on ne chauffe plus les classes: la mairie n'a plus de sous.

    Ce vieillard qui patiente dans la file d'attente d'une"soupe populaire", la honte inscrite sur le visage; les personnes âgées représentent aujourd'hui le tiers des bénéficiaires de l'aide humanitaire: leur retraite a été réduite du tiers.

     Cette enseignante, devant sa maison à moitié commencée, dont les travaux sont arrêtés, car la banque refuse de lui virer la deuxième part de son prêt, pourtant accordé, pour la raison que son traitement a été réduit d'un tiers, et certainement de moitié en 2012. Elle rembourse son prêt et doit rester en loyer.

    Ce taxiteur d'Athènes, qui a vendu son taxi car il n'avait plus de clients, et est revenu dans son village, pour s'improviser berger: tâche à laquelle il ne connaît rien. Beaucoup d'Atnéniens retournent au village, prés des parents qui ont un jardinet et quelques poules, pour manger.

    Aprés l'exode rural provoqué par la grande industrie, voici l'exode urbain provoqué par la grande finance.

    Et ce carreleur Albanais, excellent professionnel, qui n'a plus de travail, vu la crise du bâtiment, il va retourner au pays. Il est installé à Athènes depuis vingt ans, ses deux fillettes sont nées en Grèce, elles ne parlent que le Grec. Elles vont partir dans un pays qu'elles ne connaissent pas, et qui est pourtant le leur.

   Et ces étudiants qui ne mangent plus à leur faim.

    Et cette famille qui ne peut pas faire soigner sa fillette, n'ayant pas l'argent pour payer le médecin. C'est catastrophique.

 

    Si l'on prive les plus démunis de l'accés aux soins, nous allons assister à la recrudescence des épidémies, car les milieux pauvres , mal protégés, favorisent l'expansion des maladies. 

    Quel désastre humain!

    Avez-vous entendu ce que nous disent le Secours Catholique et le DAL? En France, 700 000 personnes vont passer l'hiver 2011 sans toit.

   Aux Etats-Unis, 900 000 familles ont perdu leur maison, expulsés par les banques, depuis le début de la crise.

 

   Tout au long du XXe siècle, lorsque le système capitaliste voyait ses profits stagner, ou tremblait devant "la menace communiste", il faisait appel à un Dictateur, le plus souvent par un coup d'Etat militaire, parfois à travers des élections, Hitler, Mussolini, Franco, Pinochet, Les Colonels Grecs. On finançait le coup d'Etat, et le Dictateur promettait de laisser la bride sur le cou aux exploiteurs.

 

    Aujourd'hui, les choses se sont simplifiées. On ne fait plus appel à des dictateurs, la dictature est directement assurée, grâce à l'arme de la Dette, par les financiers. Ils ont asservi nos dirigeants politiques ,qui sont à genoux, devant les dirigeants de "Goldman Sachs", Barack Obama le premier.

   Les dégâts humains que j'ai évoqués, plus haut, ne sont plus l'oeuvre des nervis d'un Général psychopathe, mais de Financiers cyniques, pires que les monstres qu'ils enfantaient, autrefois, et de leurs tueurs.

   C'est ce que le philosophe politique américain Sheldon Wolin appelle:" Le totalitarisme inversé". Dit autrement, les Dictatures à l'envers.

 

   Dites-moi! Comment s'y prennent les gendarmes du GIGN pour neutraliser un preneur d'otages? En le désarmant! Eh! bien ,décidons, nous-mêmes de désarmer Goldman Sahs et les Fonds d'investissement; obligeons nos dirigeants à prendre la seule décision qui s'impose, la seule qui peut nous éviter la catastrophe générale, désarmons les spéculateurs: il faut que nos dirigeants trouvent le courage d'effacer une partie de la dette européenne, et peut-être mondiale! C'est le seul moyen de faire repartir les économies, en désarmant la Finance spéculative.

   Et qu'on ne me dise pas que c'est stupide! Les Financiers savent qu'ils ne seront jamais payés pour une partie de cette dette. Les pays sont exsangues. Leur propre intérêt est de négocier ces créances! Et ainsi s'assurer de récupérer une partie de leur argent.

    Et qu'on ne me dise pas que ce n'est pas possible, parce que tous les pays vont demander la même chose! Et alors?

   Je dis tant mieux: les voleurs  paieront la crise, et l'on n'affamera pas davantage les peuples. Et puis un exemple récent de réponse à la Crise vient de nous être donné par l'Islande. Ce petit pays, a décidé de ne pas rembourser sa Dette aux banques anglaises et allemandes. Sa Cour suprême a Décrété ces prêts, trompeurs et illégaux. Le pays s'est ensuite doté d'une nouvelle Constitution anti-corruption. Les marges financières , ainsi dégagées, ont permis de relancer l'économie, la croissance est remontée à 2.5% et le chômage est passé de 10% à 6%

    De toute façon,solution consentie ou non consentie, c'est ainsi que tout cela va se terminer!

 

NOTE: Les exemples sur la vie en Grèce sont tirés d'un reportage du magazine "Envoyé Spécial", France 2, du 10/11/11.

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens