Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 15:08

" A partir des années 1980 une nouvelle gauche se résoud progressivement à abandonner la cause du peuple au profit d'une réconciliation enthousiaste avec la soi-disant  " modernité capitaliste " et ses élites infiniment plus fréquentables que la France d'en bas, c 'est alors que cette deuxième gauche va, peu à peu, substituer le combat de " l'antiracisme " à la vieille " lutte des classes ", que le populisme deviendra un crime de la pensée et que le monde du showbiz et des médias deviendra la base d'appui privilégiée de tous les nouveaux combats politiques en lieu et place de l'ancienne classe ouvrière "  . ( J. C. MIchéa . L'empire du moindre mal  . Flammarion ) .

 ( Illustration : acide.skynetblogs.be  )  .

 

 

 

dyn006_original_600_424_jpeg_2522062_8d2b1389455882846ff6cc.jpg

 

   N'écoutez pas les prophètes de mauvais augure qui vous annoncent à tout bout de champ que la France de F. Hollande va dans le mur . C'est physiquement impossible . Puisque la France de F. Hollande ne cesse depuis un an , au nom de " réformes " nous faisant avancer vers la " modernité capitaliste ", de reculer .  Ne voyons-nous pas se réduire, comme peau de chagrin, tous les acquis sociaux si chèrement gagnés par nos anciens, tout au long des cent cinquante dernières années . 

   Du moment que nous reculons, le mur d'en face s'éloigne de nous . Ils sont vraiment malades nos observateurs politiques .

   Mais revenons au sérieux qui sied quand nous évoquons le triomphe du libéralisme . La logique libérale se définit par un tableau à deux entrées : le Marché et le Droit . Faux clivage . L'un alimente l'autre et réciproquement .  Faux clivage encore que la distinction entre " droite libérale " et " gauche libérale " , faux débat qui nous offre " les clefs politiques ultimes des progrés constants et de la victoire quasi inévitable de l'ordre capitaliste " . 

   Les classes populaires ont-elles encore le choix ? Est- ce devant un vrai choix, que les place la démocratie altérée qui leur est imposée ? 

   Une droite libérale qui démantèle, pierre à pierre, l'édifice social sur lequel reposent, encore pour un temps, les conditions matérielles de leur existence ; une gauche libérale qui met en place , culturellement, sociologiquement et médiatiquement les instruments de légitimation de ces démantèlements .

   C'est la politique de F. Hollande . Laissez tomber les imbécillités du genre incompétence ou mollesse . F. Hollande joue à la perfection la partition pour laquelle il était programmé . 

   " Paré du rose manteau d'un soi-disant anti-libéralisme ", il feint d'opposer à un " mauvais projet " de la société capitaliste moderne - l'accumulation ininterrompue et à l'infini de capital - un " bon projet ", infini lui-aussi, celui des avancées culturelles et de l'évolution des moeurs .

   C'est tout le débat du mariage pour tous , de la moralisation de la politique par l'exhibitionnisme des fortunes des élus, ou , aprés l'avoir enterré, la réapparition du vote des étrangers aux élections locales .

   F. Hollande ne pense pas le capitalisme dans son unité dialectique, de lutte de contraires en vue du passage à une étape supérieure . F. Hollande pense le capitalisme à travers la vieille rengaine des libéraux de gauche selon laquelle " toute critique radicale du mode de vie capitaliste " n'est que haine de la Démocratie et aspiration à un monde élitiste, quasi totalitaire " .(1) .

 

   Comprenons bien les enjeux . Le libéralisme moderne ne se pense plus comme le voyaient les théoriciens des Lumières, " la moins mauvaise société ", il se pense " et entend être ainsi considéré " comme " le meilleur des mondes " .

   C'est pourquoi, ses adeptes de gauche comme de droite travaillent " à fabriquer un homme nouveau " - comme les meilleurs des totalitarismes récents - , l'homme nouveau, que réclament le Marché et le Droit , " un travailleur prêt à sacrifier sa vie et celle des siens " à l'entreprise compétitive, un consommateur au désir sollicitable à l'infini, un citoyen politiquement correct et procédurier pour tout ce qui concerne le respect du contrat " . 

   " En résumé, un homme sans qualités " ,  évoluant dans un " libéralisme intégralement développé " .

 

   Le discours de F. Hollande, à Leipzig, au cent cinquantième anniversaire du Parti Social Démocrate allemand, il y a deux jours, ne dit pas autre chose , quand il fait l'éloge des mesures anti-sociales prises par le Chancelier Schröder, dans les années 2000 : " Le progrés c'est aussi de faire dans les moments difficiles des choix courageux pour préserver l'emploi, anticiper les mutations industrielles, c'est ce qu'a fait, ici, le Chancelier Schröder, ce qui permet à votre pays d'être en avance sur d'autres " .

   " Je garde de la social-démocratie le sens du dialogue, la recherche du compromis et la synthèse permanente entre la performance économique et la justice sociale " , devait ajouter le Président .

   Depuis quand la performance économique a-t-elle laissé, de son plein gré, une place à la justice sociale ? Seul le Président peut encore croire cela !

 

   En tout cas, " la feuille de route ", comme on dit aujourd'hui,  de la suite du quinquennat, est toute explicitée, dans le discours de Leipzig, qui fera date .

   " Le compromis n'est pas un arrangement mais un dépassement de la réalité ", nous dit aussi F. Hollande . Je crains, qu'avec lui, il ne faille inverser les termes de la proposition .

 

 

   NB : d'aprés J.C. Michéa . " L'empire du moindre mal " .


 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens