Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 15:52

 

 

   Le danseur tourne d'abord lentement puis de plus en plus rapidement, sur lui-même , jusqu'à ce qu'il atteigne une forme de transe durant laquelle il déploie les bras, tourne la paume de la main droite vers le ciel , dans le but de recueillir la grâce d'Allah, et celle de la main gauche vers la terre pour l'y répandre ...

 ( Illustration :  lectura.fr ) .

 

 

809_grande.jpg

 

 

 

 " Je reste socialiste ... Je ne suis pas gagné par le libéralisme, c'est tout le contraire, puisque c'est l'Etat qui prend l'initiative ... " ( F. Hollande . Voeux à la Presse du 14 janvier 2014 ) .

   Dont acte ! 

   Depuis dix-huit mois,  F. Hollande attendait la reprise de la croissance, au nom du théorème appris à HEC, que l'économie fonctionnait par cycles, de cinq ou sept ans, crise-reprise- crise ... La main droite dirigée vers le ciel, il tournait, tournait encore, attendant la reprise,  en vain .

   Puis il se rendit compte qu'attendre la croissance pour créer de l'emploi ça ne marchait pas .

   Alors il dut se résoudre à implorer des forces surnaturelles . Lourdes étant trop éloigné de l'Elysée, il en appela au gourou du 55 avenue du Bosquet, dans le 7e arrondissement de Paris . C'était un 30 octobre de l'année 2013 . Le gourou de l'avenue du Bosquet fit miroiter au-dessus de la main-droite du locataire du  55  rue du faubourg Saint Honoré , dans le 8e arrondissement , - la porte à côté - ,  un million d'emplois .

   " Des fourmillements  " envahirent la main gauche de F. Hollande : il allait pouvoir répandre, de cette main gauche, sur l'économie, des centaines de milliers d'emplois, qui provoqueraient un choc de croissance et permettraient d'en créer un deuxième million, à coup sûr . Sa danse sur place s'accélérait .

   Entre la main droite et la main gauche, il y a la cervelle, qui, emportée par le rythme de la danse , se dilate et se met à fonctionner bien plus vite qu'à l'ordinaire .

   Ainsi, deux mois plus tard, le " danseur " peut proposer aux Français, en fait, au gourou qui règne avenue du Bosquet, le plan d'action dont il remet la mise en oeuvre à sa main gauche . ( C'est en cela que le programme de F. Hollande reste socialiste, il est dirigé de la main gauche ) .

 

   ( Notre pays est désormais, grâce au pacte de responsabilité qui lie la rue du faubourg Saint Honoré et l'avenue du Bosquet, dirigé, comme l'ordre soufi dit des " Mevlevi ", derviches tourneurs, par deux maîtres spirituels, les deux " shays ", l'un qui s'occupe de l'organisation des lieux, faubourg Saint Honoré (7e ), l'autre de la doxa spirituelle, le guide, avenue du Bosquet ( 8e ) ... ) .

 

   Mais à trop tourner sur soi-même on peut perdre un peu de lucidité . Imaginez que  le pacte de responsabilité " Hollande - Gattaz " se veut à la fois un contrat d'allègement des charges et un contrat de simplification de la vie des entreprises . Et ce n'est pas le moindre des paradoxes de la démarche que d'entamer le processus par " une feuille de route " qui rappelle plus " le sac d'embrouille " que le théorème de Pythagore .

   Au soir de la conférence de presse du Président, aucun élu socialiste, aucun observteur politique, aucun journaliste présent à l'Elysée , n'était capable de vous réinterpréter les explications présidentielles, et j'eus moi-même l'impression, cette aprés-midi-là, en direct, que le Président, avait du mal à être clair avec lui-même .

   Le soir de la conférence j'ai entendu des évaluations, à propos  des " cadeaux " faits aux entreprises, allant de 10 Mds d'€ à 120 Mds, selon que l'on substituait au CICE le nouvel allègement, ou qu'on les ajoutait et qu'on y raccrochait  les 50 Mds d'€ d'économies promises à Bruxelles, entre 2015 et 2017, en contre- partie du délai de deux ans, accordé par la Commission, pour revenir dans les clous des  3% de déficit , en 2015, et de 0% en 2017.

 

   Entre les réunions, les débats et les rapports, la création de nouveaux gadgets officiels - Observatoire des contre-parties, Conseil stratégique de la dépense publique -, la négociation entre les partenaires sociaux, le rapport du Haut Conseil de la Protection Sociale, au printemps, le débat parlementaire, la question de confiance posée par le gouvernement devant l'Assemblée Nationale, autant de " lessiveuses " qui lavent toutes plus " blanc ", nous pouvons nous attendre pour l'automne 2014,  à un projet aggravé par chaque échelon du dialogue, au terme d'une cacophonie politique assurée, car à chaque étape il y aura des " cabossés ", des " dupes " et des " insatisfaits " .

   ( Mais chassez un énarque, il en revient 10 au galop ! ) .

 

   Une chose est sûre, F. Hollande va encore tourner longtemps . On sait, aujourd'hui que le nouveau plan d'allègement de " la côtisation famille " de 30Mds d'€ inclura les 20 Mds du CICE, usine à gaz, inventée par F. Hollande en personne, dans laquelle les entreprises ne se retrouvaient pas . On tourne ! Reste 10 Mds à trouver, dont 6 Mds proviendront des augmentations de TVA, de ce début d'année ; il faudra donc trouver 4 à 6 Mds : nouvelle augmentation de la TVA ? Augmentation de la CSG ? Réduction drastique des prestations ? Brouillard !!

   Car aux 50 Mds d'économie promis à Bruxelles, il va bien falloir s'y attaquer : 18 Mds en 2015, 18 Mds en 2016, 17 Mds en 2017 . Ce sera le " boulot " du Conseil Stratégique, mis en place autour de F. Hollande et piloté par F. Hollande en personne . Au passage, " exit " le Premier Ministre , " exit " la Constitution, qui dit que le gouvernement conduit la politique de la France, mais c'est  le gouvernement qui engagera sa responsabilité devant l'Assemblée sur des décisions qui ne lui appartiendront pas .

   Remarquons, que le " Président mou ", fait plus fort que tous ses prédécesseurs, en matière de " torsion " des principes constitutionnels .

 

   Et la tête lui  tournera encore quand, " comme ma soeur Anne " , au lieu des emplois que le " shays Gattaz " lui a promis, il ne verra " que l'herbe qui poudroie " . Car ils sont bien mystérieux ces emplois qui doivent jaillir , en " feu d'artifice " depuis l'avenue du Bosquet , dans le 8e arrondissement .

   L'emploi est-il lié, pour le moment, à une question d'allègement de charges ou à la question de l'allègement des carnets de commande , qui restent désespérément vides ? La demande représente à peine les deux tiers des capacités de production du pays : austérité,  pouvoir d'achat en berne, démantèlement des économies des pays du sud de l'Europe - Italie, Espagne, Portugal, Grèce - nos clients naturels, par la proximité des frontières . 

   Il n'est nul besoin d'être grand clerc pour deviner que malgré les " nouveaux cadeaux " , les entreprises n'embaucheront pas . Malgré un certain rétablissement des " marges ", comme on dit dans les milieux économiques, l'urgence des entreprises sera la suivante : investir dans l'appareil de production , entre autres dans la robotisation .

   Il faut savoir qu'en la matière les entreprises françaises n'ont pas fait ce qu'il fallait ces dernières années . La France compte 35000 robots industriels, contre 70 000 en Italie et 148 000 en Allemagne . Ce retard important va entraîner une précipitation d'opportunité, sur la robotisation, avec deux effets prevers : pertes de nouveaux emplois et creusement de la balance commerciale, puisque nous ne les fabriquons plus chez nous .

 

   En un mot, F. Hollande est plus obnubilé par les diktats européens du retour à l'équilibre budgétaire voulu par l'Europe que par l'emploi . Une preuve : le 14 janvier dernier , sur deux heures trente de conférence de presse, le mot " entreprises " est revenu presque vingt fois ; le mot salarié n'a pas été mentionné une seule fois .

 

   Les journalistes accrédités à l'Elysée nous décrivent un Président trés sûr de lui et satisfait de son action . Il faut donc admettre que le soufisme est une discipline qui conduit droit à l'optimisme .

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens