Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 15:25

Sous-titre:"Retourner l'Europe"(2)image-drole-4.jpg

 

   L'économiste allemand père du Zollverein,de 1834,  Friedich List, avait prophétisé ceci: " Avant d' exposer la Prusse aux marchés extérieurs, c'est à dire au Libre-échange, il faut renforcer son marché intérieur pour faire face à une future concurrence qui pourrait menacer sa santé économique."

   Le Zollverein est l'Union douanière entre la Prusse et les autres Etats de la Confédération allemande, datant de 1834, qui va conduire à l'Unité allemande et à sa Puissance économique, dans le dernier tiers du XIXe siècle.(3)

 

   Le Sommet  Européen du 8 Décembre 2011 vient de nous faire apparaître le "passager clandestin" du bateau européen: le Royaume Uni. Depuis trente huit ans, les Britanniques ont un pied en Europe, et un pied aux Etats-Unis, et ont tiré ce qu'ils ont pu de L'Union Européenne, tout en refusant, de dérogations en dérogations, les contraintes inhérentes à tout compromis, car l'Europe est un compromis, avant tout.

   Ce huit décembre, face à la proposition d'un peu plus de règlementation financière, d'un peu plus de collectif dans la marche de l'Union, ils tombent clairement le masque. Leur individualisme, leur passion frénétique du libre-échange, dont j'ai déjà beaucoup parlé, les contraint à se dévoiler. Comme le dit E.Todd, pour défendre le dogme du Libre-échange, ils sont prêts à sacrifier leur industrie.

   Attention, le compromis du 8 décembre ne va pas trés loin, les banques gardent leur monopole de création d'argent, donc de poursuivre l'endettement des Etats. Mais une meilleure coordination des politiques budgétaires et fiscales, un contrôle de celles-ci, leur fait craindre une tutelle sur le plus gros paradis fiscal au monde, La City de Londres, qui est le plus gros poste de leur PIB.

   Cela dit,  M.Cameron par sa décision isolationniste, peut provoquer un renforcement de  la place boursière de Stuttgart . En auquel cas, on verra trés vite nos amis Britanniques revenir vers le méprisable Continent.

 

   Vous l'avez compris, je trouve que pour la première fois, et la seule fois, N.Sarkozy a fait un pas dans la bonne direction. Une meilleure coordination politique, à partir d'un traité renégocié, peut conduire à une évolution à laquelle je crois, et dont je parle beaucoup, la mise en place d'un Protectionnisme européen.

   Attention, je dis cela parce que les bases d'un nouveau traité seront négociées par le nouveau Président de la République, en 2012. Mr Hollande, vous m'avez compris. Ne vous loupez pas sur ce coup. Ce traité va prendre de la place dans la campagne électorale, vous pouvez compter sur votre adversaire pour cela.

   Ce que je veux dire, aussi, c'est que cette situation inédite, exige des hommes et des femmes politiques de grande envergure: Mr Hollande, vous avez l'opportunité de rester dans l'Histoire, car l'Autre n'est pas à la hauteur.

 

   Il faut profiter de l'éloignement de la Grande Bretagne, trop égoïste, pour négocier un texte avec les Allemands, et les pays de l'Union , plus protecteur de nos productions. Si j'ai introduit mon texte par une citation de l'économiste allemand Friedrich List, théoricien du protectionnisme allemand,  c'est pour montrer que fondamentalement, quand leur intérêt est en jeu, les Allemands savent changer de stratégie. Si la France décide d'entrer dans ce jeu plus équilibré, l'Italie suivra, car elle est trop dépendante de l'avenir de la France. Les petits pays de l'Union, trés inquiets de leur avenir, sans l'Europe,  suivront également.

 

   J.Attali nous propose, pour éviter la catastrophe, une "gouvernance mondiale", des Institutions planétaires. Chacun sait bien que c'est impossible; depuis que nous évoquons la crise, le mot qui revient à chaque fois c'est" égoïsme", et l'égoïsme des milieux d'affaires Américains ou Chinois , c'est du premier choix. Pour les Américains c'est carrément vivre " au crochet de la planète", aurait dit ma grand-mère.

   Par contre, les Institutions existent déjà en Europe, c'est donc là qu'il faut agir.


  " Entre le déclin des Etats-Unis et l'arrivée à maturité de la Chine, il va se passer un laps de temps où l'Europe va rester la concentration la plus considérable de savants, d'ingénieurs et de techniciens, d'ouvriers qualifiés , de la Planète", nous dit E.Todd. Ne gaspillons pas ce potentiel sur l'autel d'une croyance maléfique.

   

 

   De quoi s'agit-il ? Que l'Europe devienne un "espace de régulation économique" se protégeant des importations et des délocalisations vers les pays à bas salaires.

   Techniquement, cela ne pose aucun problème?  Le commerce extérieur, au niveau de l'Union est en équilibre, l'Europe a donc de quoi financer ses importations d'énergie. Les Etats-Unis, pour financer leur lourd déficit, ont besoin du marché européen ,qui uni, ne permet pas aux Américains des mesures de rétorsion.

   La Chine, pour financer sa croissance a besoin du marché européen, et de nos techniques de pointe dans l'aéronautique ou le nucléaire. Elle ne va pas se couper de l'Europe comme voudraient le faire croire certains économistes.(2)

   En fait, le protectionnisme n'a pas pour but de repousser les importations venues des pays situés hors de la zone de préférence communautaire, " mais de créer les conditions d'une remontée des salaires, seule issue au désendettement. Tant que les frontières sont ouvertes, les salaires baisseront , la demande intérieure se réduira et la Dette augmentera.

   Le scénario vertueux est là:"la hausse des revenus implique une relance par la demande intérieure européenne, conduisant elle-même à une relance des importations."'(2)

 

   Saviez-vous que ce fut le Credo de toute une vie, du seul Prix Nobel d'économie français, décédé l'an dernier, Maurice Allais,  mais que les Institutions , et surtout les Médias, marginalisèrent car ses analyses n'étaient pas politiquement correctes. Qu'est-ce qu'on vous disait !

 

   NOTE: (1) titre emprunté au journaliste, Philippe Mabille, dans La Tribune du 12 décembre 2011.

                 (2) citations empruntées au livre d'E.Todd, "Aprés la Démocratie", qui inspire ce texte.

                  (3) Cf. Wikipedia: Friedrich List.

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens