Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 14:10

   Sous-titre : l'alliance impossible .

" L"amour du prochain - au service exclusif de la gloire de Dieu, non à celui de la créature -, s'exprime en premier lieu dans l'accomplissement des tâches professionnelles données par la lex naturae ; il revêt ainsi l'aspect proprement objectif et impersonnel d'un service effectué dans l'intérêt de l'organisation rationnelle de l'univers social qui nous entoure ." ( Max Weber ." L'ethique protestante et l'esprit du protestantisme ." Plon 1964 . Cité par Jean Marc Piotte . Les Grands Penseurs du Monde Occidental . FIDES .2005 .)

   ( Illustration :  murdeberlin.fr ) .

 

large_720422.jpg


 

   Pour Max Weber , les Protestants de l'Europe du Nord  valorisent jusqu'à l'incandescence le travail sans relâche comme seul moyen de s'assurer de son état de grâce, déterminé par Dieu et lui seul . Mais au fur et à mesure que s'installe le capitalisme, que les gains de l'épargne dus à la conjugaison de ce travail vertueux et à la condamnation de la  jouissance des biens acquis, que progressent les sciences et les techniques, la foi laisse la place au calcul, à la prévision rationnelle et à l'organisation méthodique .( Jean Marc Piotte ).

   Commentateurs et éditorialistes ont repris leur sarabande . Le sujet n'est plus dans les sondages électoraux mais dans la capacité de Hollande à faire accepter un retour sur le traité - non encore ratifié - de stabilité budgétaire européen , par A. Merkel et les autres européens . Loin de nous éclairer, ce qui est leur métier, ils nous embrouillent le sujet, de la meilleure maniére , en ne cherchant que les petites phrases des uns et des autres . Alors qu'ils savent bien que les politiques ne peuvent parler que la langue de bois , en public .

   Soyons clair ! Aucun accord de fond n'est possible enter Hollande et A. Merkel et pour deux raisons . La première raison est d'origine culturelle et porte sur la conception du travail liée à la Réforme protestante du XVIe siècle, trés bien disséquée par Max Weber : " L'éthique protestante et le capitalisme " .

   Je passe rapidement sur l'influence catholique  dans les pays du Sud de l'Europe, sur une religion des "arrangements" avec la Foi : confession, contrition, pénitence, indulgence, et retour au péché .

   Il s'agit bel et bien d'une vraie fracture culturelle que les économistes refusent de voir, dans un entêtement suicidaire .

   La seconde raison est d'ordre purement économique . L'Allemagne n'a aucun intérêt à renoncer à ce pacte de rigueur et à accepter un plan de relance par un accroissement de l'endettement .

   Dans ces deux contraintes se trouvent donc toutes les limites de l'exercice que va tenter F. Hollande . Et derrière des discours publics" politiciens" qui nous feront croire à de biens improbables compromis, rien ne se fera et la crise qui dure depuis cinq ans, s'aggravera, jusqu'à l'explosion de l'Europe, car l'Europe façonnée par des ultra-libéraux depuis vingt ans ne peut pas tenir face au système financier international .

 

   Pourquoi n'est-ce pas l'intérêt de l'Allemagne de " desserrer" le garrot qu'elle a imposé à toutes les économies européennes ?

  Constatons d'abord les " assymétries", ( selon le mot de l'économiste Patrck Artus, " Globalisation, le pire est à venir", La Découverte, ) irréversibles, des économies françaises et allemandes .

   La première, s'appuie de plus en plus, sur les services et la satisfaction de la demande non industrielle des ménages , la consommation, une des explications à notre déficit commercial, puisque nous favorisons les importations .

   La seconde est fondée sur les exportations, les investissements qui leur sont attachés et l'industrie manufacturière de la machine outil, dont la demande est trés forte particulièrement dans les pays émergents .

   Cette orientation de l'économie allemande s'est appuyée sur une politique salariale contraignante depuis dix ans, et de pression sur la protection sociale,  tandis qu'en France les salaires ont continué à augmenter, l'accés au crédit resta assez facile, jusqu'en 2008,  pour soutenir la consommation et l'accession à la propriété, mais en 2008, la tendance a commencé à se retourner .

   Ces assymétries se répercutent sur les situations de l'emploi .

   En France, les emplois associés à la construction, aux services à la personne et aux loisirs ont progressé, mais ils sont mal payés ; en outre, les emplois industriels ont été sacrifiés : 500 000 emplois perdus en dix ans . Là réside notre chômage de masse chronique .

 En revanche,  les emplois de services ont diminué en Allemagne mais les emplois industriels ont été protégés et recommencent à augmenter depuis 2007, grâce notamment à la politique industrielle : compression des coûts, innovation, créneaux de fabrication hauts de gamme, sous-traitance pour les composants et les pièces détachées dans les pays d'Europe centrale et émergents, à bas coût, et dont l'euro fort favorise des gains sur les importations . C'est bien connu, l'Allemagne a gagné sur " la compétitivité prix et non prix", ( Patrick Artus), qualité, nouveaux produits, montée en gamme .

   Attention, il ne s'agit pas de faire l'apologie de la stagnation des salaires, et de la pression sur les protections sociales, les salaires n'ont augmenté en Allemagne que de quatre euros, en valeur absolue depuis 1986 ; il ne s'agit que de constater des divergences de pensée économique qui vont bloquer tout compromis européen . 

 

   Cette politique a permis à l'Allemagne de différencier sa production de celle des pays émergents, d'où sa bonne tenue sur le commerce extérieur : 160 Mds d'euros d'excédents en 2011, contre un déficit de 75 Mds en France . Cet excédent permet à l'Allemagne de payer son déficit sur la dette, son ravitaillement en énergie, et ce pays a beau jeu de faire la leçon aux autres .

   Cette politique permet à l'Allemagne de maintenir des prix élevés, sans rogner sur les marges des entreprises, sans perdre de parts de marché, même avec un euro trés fort .

   C'est pourquoi elle fait pression sur la Banque Centrale Européenne pour poursuivre sa politique anti- inflationniste, qui amoindrirait la valeur de ses exportations et renchérirait ses importations .

   Il n'est pas inutile de savoir que l'Allemagne assure , à elle seule 28% des exportations de l'UE, presque autant que La Grande Bretagne, la France et l'Italie réunies, soit 11% chacune . Et ce phénomème ne va faire qu'augmenter .

   Qu'on le prenne comme on voudra, A. Merkel ne va pas saborder la solidité de son économie . Et quand des observateurs nous font croire qu'elle va y être contrainte, parce que l'essentiel de son commerce se fait avec les pays de l'Union Européenne, et que l'austérité imposée à ces pays va se retourner contre le commerce allemand, on peut leur répondre que les Allemands, dans leur rigueur toute protestante, ont déjà prévu le cas .

   C'est le plan B évoqué depuis des mois : l'Allemagne se tourne vers l'Est , les pays d'Europe Centrale avec lesquels elle a déjà des accords privilégiés, défiant sans honte les traités européens , et la Russie, dont les réserves énergétiques font rêver plus d'un gouvernement . Il faut savoir que Vladimir Poutine multiplie les appels à des partenariats privilégiés, germano-russes, depuis longtemps .

 

   Voilà à quel horizon  F. Hollande et ses " énarques" doivent faire front, obscurci plus encore par la tragédie grecque . . Ironie ou Tragédie de l'Histoire . C'est peut-être un Président socialiste, parti le plus européen de France, qui devra rédiger l'acte de décés de la construction européenne !



Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens