Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 14:52

" En 2013 le dollar aura perdu son statut de devise dominante des transactions commerciales " . ( Myret Zaki . Rédactrice en chef adjointe du magazine économique suisse Bilan ) .

( Illustration : masai-mara.chez-alice.fr ) .

 

imagesCAKTJZI6.jpg

 

   D'aucuns invoqueront " la théorie du complot" à la lecture de ce billet . Sachons simplement, que c'est la réponse traditionnelle des mercenaires du journalisme à toute vérité qui peut déranger leurs employeurs .

   Ce que nos dirigeants appellent pudiquement " la crise" , depuis quatre ans, ce n'est ni plus ni moins que les effets de la guerre économique que les Etats-Unis, et leur allié inconditionnel, la Grande Bretagne, ont déclaré à l'Euro .

   Il est bien vrai que les Etats-Unis furent favorables , dans les années 1960, à la construction européenne et même à la création d'une monnaie unique européenne, tout comme Winston Churchill que je citais, il y a peu . Mais à cette époque là, les Etats-Unis étaient au faîte de leur puissance économique, considéraient l'Europe affaiblie par le dernier conflit, et donc peu dangereuse sur le plan économique, la valeur de référence pour les monnaies était encore l'or et non le dollar,  l'Europe était la principale alliée sur le plan militaire , enfin il fallait empêcher que cette Europe ne tombe sous la tutelle de l'Union Soviétique .

   Mais beaucoup de choses ont changé depuis : cela a commencé avec la suppression de la parité dollar-or en 1971, l'endettement colossal des USA à la suite de la guerre du Viet-Nam et surtout la chute du Bloc Soviétique, en 1991, moment où va commencer la guerre économique que les USA du Président Clinton engagent avec l'Europe..Expansion de l'OTAN à l'Est, dans les pays d'Europe Centrale ou le sommet raté de l'OMC à Seattle, en 1999 . Les évènements du 11 septembre 2001, l'élection du belliciste G.W. Bush,  provoquent  les guerres ruineuses en Afghanistan et en Irak et précipitent  une dévaluation accélérée du dollar .

   Chacun sait que les Etats-Unis sont au bord de la faillite et qu'ils ne tiennent debout, encore, que par le statut de monnaie de référence du dollar, c'est à dire tout à fait artificiellement .

 

   Cette faiblesse du dollar inquiète beaucoup de pays, et en 2009, se tient une réunion, qui se voulait secrète, entre l'OPEP, la Chine, le Japon, la Russie et la France pour envisager le remplacement dans les transactions pétrolières, du dollar par un panier de monnaies plus solides . ( Robert Fisk : The Independent ." The dernise of the dollar ".)

   Ce journaliste américain concluait son article par une prédiction :  la réplique américaine sera proportionnelle à l'énormité de l'enjeu .( Cité par Myret Zaki : magazine Bilan .)

   A la fin de l'année 2009 éclatait la crise de l'euro !

 

   Et depuis les évènements se sont précipités . L'utilisation du dollar dans le commerce international baisse inéluctablement . La part du dollar dans les réserves des BRICS, ( Brésil, Russie, Inde, Chine , Afrique du Sud ) , se réduit trés rapidement . Aujourd'hui, 50% des transactions mondiales se font en dollars et 30% en euros ; d'ici 2016 ces chiffres devraient passer à : 35% pour le dollar, 35% pour l'euro et 10% pour le yuan .( Laboratoire européen d'anticipation politique .)

   Cette évolution est la conséquence de nouvelles pratiques commerciales : la Chine a multiplié les accords bilatéraux  avec les BRICS pour commercer dans les monnaies nationales de ces pays , sans passer par le dollar .

   Remarquons ainsi, que l'accord Chine-Japon concerne la deuxième et la troisième puissances économiques mondiales .

   L'une des plus grandes banques de la planète, HSBC, dont le siège est à Hong-Kong, prévoit que d'ici trois ans, la moitié du commerce chinois se fera en yuans , alors qu'aujourd'hui, 70% se fait encore en dollars . La Chine a également passé des accords avec les BRICS pour leur accorder des prêts en yuans .

   Poursuivons : la Chine achète désormais son pétrole aux pays du Golfe en yuans ; l'Iran accepte de se faire payer son pétrole en or et d'acheter à l'Inde en roupies .

   Les Maîtres du Kremlin, les dirigeants chinois , les responsables indiens, partagent une même analyse : il est dangereux de dépendre du dollar ; ( Laboratoire européen d'analyse politique ) .

   Les Etats-Unis sont  aux abois ! ( Je rappelle, à toutes fins utiles,  un de mes derniers articles sur le redéploiement militaire américain, de l'Europe vers le Pacifique et l'Asie du Sud-Est ) .

 

   Mais revenons à l'euro  ! Les Etats-Unis n'ont pas aimé la rébellion  de 2009 contre sa monnaie et n'apprécient pas l'aide financière  chinoise apportée à l'euro , qu'ils veulent couler en tant que rival direct du dollar . Au cours de l'été 2011, Wall Street interdit à ses banques de prêter des dollars à leurs homologues européennes - confirmé au journal télévisé par Mme Parisot, présidente du MEDEF .

   Cependant, l'essentiel n'est pas là . Tout se joue en février 2010, dans un restaurant de New-York . Les représentants de cinq hedge-funds, fonds d'investissements, se rencontrent - rapporté par la presse américaine - en la présence du milliardaire Georges Soros, le tombeur de la livre-sterling dans les années 1970,  pour envisager de nouvelles spéculations, aprés" la crise des subprimes" qui leur a beaucoup rapporté . 

   Ils savent que le gouvernement américain est irrité par les Européens ;  ils savent aussi que ce même gouvernement veut affaiblir, sinon, faire exploser la zone euro, pour protéger le dollar. Ils savent qu'il y a beaucoup d'argent à gagner dans une telle opération ; et par le plus heureux des hasards, les responsables de la trés célèbre banque Goldman Sachs, leur font savoir - délit d'initié - que la situation financière de la Grèce n'est pas trés solide . Les cadres de Goldman Sachs connaissent bien la situation de la Grèce, puisqu'ils la conseillent depuis plusieurs années, et l'aident à maquiller ses comptes par rapport à l'Union Européenne . Donc tout le monde sait depuis longtemps que le Grèce est endettée : alors pourquoi, les attaques ont-elles lieu en 2010, sinon parce qu'il y a un plan concerté ?

 

   Et l'assaut est lancé ! Assaut sur les dettes publiques des pays périphériques, plus faciles à faire tomber en premier : Grèce, Irlande, Portugal, Espagne, Italie . Le reste suivra " en dominos " . Mais l'euro doit tomber, tout en faisant beaucoup d'argent sur l'opération, pour sauver le dollar .

   La crise de l'euro, n'est rien d'autre que la crise de l'agonie du dollar . B. Obama est en difficulté pour le renouvellement de son mandat, en novembre 2012 . Pourquoi ? Il a manifesté quelques vélléités de reglementation du système financier : le lobbye financier, qui l'a fait élire en 2008, ne le lui pardonne pas et a décidé de soutenir en 2012 le candidat républicain, jugé plus fiable .

   Les deux grands adversaires de l'euro, ne sont pas la dette de la Grèce ou la dette de l'Espagne : les deux grands ennemis de l'euro sont la City de Londres et Wall Street, les deux plus puissants paradis fiscaux du monde . En apparence intouchables, mais on voit bien que les coopérations entre Etats et Régions macro- économiques, peuvent déstabiliser la bonne ordonnance du système .

   Voilà aprés tout des raisons d'espérer ! Voilà, en tout cas des analyses que vous n'aurez pas auprés des mercenaires de l'information .

 

 

   NB :  d'aprés les articles de Myret Zaki , rédactrice en chef adjointe du Magazine suisse Bilan . Lausanne . 14 mars et 6 juin 2012 .


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens