Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:24

" La seule partie de la prétendue richesse nationale qui entre réellement dans la propriété  collective des peuples modernes, c'est leur dette publique " . ( Karl Marx . Le Capital . Livre 1 . Dernier chapitre ) .

 ( Vieira da Silva : les chantiers . escalbibli.blogspot.com ) .

 

 

vieira_da_silva_-_les_chantiers-_1957.jpg

 

   La chasse aux milliards est lancée . J'évoquais hier, la pagaille financière dans laquelle se trouve le pays à cause de politiques " au coup par coup ", une taxe supplémentaire par-ci, une taxe réévaluée par là , tout cela, sans que le moindre cap soit affiché . Je parlais d'une situation devenue illisible .

   Essayons, quand même, de repérer quelques problèmes non résolus, à ce jour . Finalement, on va passer l'année 2013,  bien qu'annoncée comme terrible, et ce, grâce au matraquage fiscal des ménages, sans trop de casse, si l'on excepte l'explosion dramatique du chômage et le fait que les objectifs comptables ne sont pas tenus, ce qui , en soi, ne constitue pas une tragédie .

   Mais l'année 2014 terrifie tous les observateurs .

 

   Le déficit de la France menace de s'aggraver en 2014 selon les experts européens, tout simplement parce que les mesures d'austérité aggravent la récession, donc l'activité économique, donc l'emploi, donc la consommation, donc les rentrées fiscales escomptées .

   Il faut donc trouver , pour éviter cette dégradation, dont Bruxelles ne veut pas entendre parler, et pourrait mettre à l'amende la France, de 6 à 7 Mds d'euros disent les observateurs, des ressources nouvelles .

   Il faut trouver 10 Mds pour financer le pacte de compétitivité : le fâmeux crédit-impôts accordé aux entreprises . Il faut trouver 6 mds de recettes pour remplacer, celles qui n'avaient été votées pour l'année 2013, qu'à titre exceptionnel et qui ne seront pas renouvelées . Il faut trouver 3.5 Mds pour financer les contrats d'avenir et les contrats génération, ces pansements mis sur une jambe de bois . Il faut trouver 10 Mds d'économie sur les dépenses publiques, annoncées par F. Hollande, pour chaque année de son septennat . Il faut encore trouver 10 autres Mds, dit Bercy, pour descendre en dessous des 3%, exigés par Bruxelles .

   Au total, ce sont quarante Mds d'euros qui sont nécessaires en 2014, pour tenir certaines promesses tout en ne se faisant pas taper sur les doigts par Bruxelles .

   Et pour l'instant, le gouvernement n'a à mettre en face, que les augmentations de TVA déjà annoncées, 6Mds, le gel du budget de l'Etat , 2 Mds, et la baisse des aides aux collectivités territoriales, 1.5 Mds .

   Il manque donc au gouvernement, en l'état actuel des décisions connues, 30 Mds d'euros . Ce chiffre nous donne l'ordre de grandeur des efforts supplémentaires qui vont nous être demandés, en 2014, s'ajoutant à ceux consentis déjà en 2013 .

   Ces montants ne prennent pas en compte les éventuelles mais prévisibles non-rentrées fiscales, dues à l'austérité et à la récession et qui viendront abonder notre dette en fin d'année 2014 .

   On le voit, ce défi est impossible à relever, si l'on reste dans la logique de l'austérité contenue, et dans le contexte d'une récession globale en Europe  . Le niveau des prélèvements fiscaux atteint un point d'insoutenabilité, particulièrement pour les classes populaires et moyennes .

 

   Alors, et puisque le Président va s'exprimer devant les Français dans quelques jours, lançons lui une mise en garde . Non, il n'y a pas qu'un seul choix, qui s'offre à lui . Non, ce n'est pas faire preuve de courage que d'augmenter les impôts " jusqu'à plus soif " . Ce serait plutôt le contraire .

   Non le courage n'est pas dans une réduction drastique des prestations sociales, telle que la propose l'opposition : " Ce qui augmente inconsidérément ce sont les prestations sociales, c'est là qu'il faut frapper ", ou comme l'annonce un conseiller de Jérôme Cahuzac : " Il va falloir prendre des mesures douloureuses et nous allons les prendre " . ( Citations du Canard Enchaîné du 13 mars 2013 ) .

   Le courage, il est dans le choix d'une autre logique . La diminution des déficits, l'équilibre des comptes sociaux, se trouvent dans la relance de l'activité .

   Et les bonnes réponses économiques, c'est la Sénatrice socialiste, Marie- Noëlle Lienemann, ancienne ministre, qui nous les suggère .

 

   Voilà où réside le courage, M. le Président !

   Il ne faut pas avoir peur d'ouvrir une crise politique en Europe . Les Anglais ne se gênent pas . De Gaulle ou Thatcher ne mirent pas des gants, en leur temps . Aucune crise nouvelle ne peut être pire que l'actuelle . Il faut dire à Mme Merkel : ça suffit !  Vos relations ne seront pas plus altérées qu"elles ne le sont déjà . La France refuse de participer davantage à la récession généralisée, pour le bien de l'Europe tout entière, et engage un plan de relance économique .

   " ... Je mets en oeuvre la grande réforme fiscale que j'avais promise durant ma campagne, par le retour à un grand impôt sur le revenu, réellement progressif,  je rééquilibre l'impôt qui frappe trop le travail et insuffisamment le capital, la rente, je rééquilibre l'impôt sur les sociétés, entre grandes et petites entreprises .

   J'engage une négociation transparente sur la fiscalisation des prestations familiales, et je musèle les Ministres, en mal de notoriété, qui n'ont pas à faire des annonces précipitées, sur un sujet qui mérite un vrai débat .

   D'ailleurs, sur le sujet, je procède à un remaniement ministériel, et mets en place un gouvernement de combat, réduit à quinze ministres : ça suffit, ces gouvernements pléthoriques qui n'ont pour raison d'être que les dosages de courants du PS et la parité .

   La part des dépenses de logement  d'un ménage est devenue insoutenable, en France, elle est passée en dix ans, de 16 à 25% , et pour un ménage au SMIC, elle représente 50% de ses revenus . Je bloque donc les loyers pendant trois ans .

   Le nombre de mal logés est devenu une tache insupportable pour le pays . J'engage immédiatement un programme de construction de un million de logements sociaux , sur trois ans, avec une TVA à 5%,  par la dette certes, mais une dette saine, qui relance l'emploi, et donc réduit les déficits sociaux . En cette période de faibles taux, c'est même un avantage .

   Je lance un programme ambitieux d'économies d'énergie dans les logements anciens et de soutien aux énergies renouvelables, par l'emprunt, vite récupéré, par les gains sur nos importations et la baisse du chômage .

   Je monte à 100 Mds d'euros, le potentiel d'intervention de la BPI, réservé aux petites et moyennes entreprises, seules susceptibles de créer de l'emploi .

    J'exclus du  Crédit d'impôt 2014, les sociétés du CAC40, qui cachent la moitié de leurs bénéfices dans les paradis fiscaux, mais aussi les banques, qui ont déjà assez reçu de la collectivité et continuent de prospérer, même en pleine crise ... " .

 

   " Je vous le donne en mille ", M. le Président, mais au lendemain de votre intervention télévisée, votre côte de popularité, ferait un bond , à la hausse, spectaculaire .

 

    

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens