Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 16:50

   "De nos jours le savoir sous toutes ses formes joue un rôle capital dans le fonctionnement de l'économie . Les nations qui exploitent et gèrent efficacement leur capital de connaissances sont celles qui affichent les meilleures performances . Les entreprises qui possèdent plus de connaissances obtiennent systématiquement de meilleurs résultats . Les personnes les plus instruites s'adjugent les emplois les mieux rémunéré ." ( Rapport de l'OCDE, 1996 : Technologie, productivité et création d'emplois . (Cité par" Le Monde actuel ", 2000, Gallimard ,Questions éconoiques et sociales .)

  ( Illustration : linter.over-blog.com )

 

retour_alanormale_web.jpg

 

   Essayons un peu d'aborder les fondamentaux du système capitaliste, autrement que par l'approche purement financiére , par exemple par l' approche historico-économique . Aprés le stade du  capitalisme marchand des XVVIIe et XVIIIe siécles, aprés le stade du capitalisme industriel du XIXe et de la première moitié du XXe siècle , selon la vision de fernand Braudel , dans quel stade du capitalisme sommes-nous entrés au début des années 1980, et pour le XXIe siècle ?

   Un colloque, Paris I/ CNRS de 1999 , a dégagé la définition de " capitalisme cognitif" , capitalisme du savoir , de la connaissance .( Cité par Le Monde actuel, 2000 , Questions économiques et sociales . Article du journaliste Antoine Reverchon .)

   Le système capitaliste , qu'on tourne ou retourne la chose dans tous les sens , reste à la base un système d'accumulation de capital . Quels seraient, aujourd'hui les ressorts de cette accumulation ?

   Les historiens de l'économie nous disent : la connaissance , à travers " la dématérialisation des biens produits comme dans celle des facteurs de production ." ( A. Reverchon .)

   Nous sommes passés de l'époque où nous achetions des produits manufacturés pour les utiliser, les user , les consommer , à une époque où nous achetons davantage des services :  loisirs , sports , spectacles ,  et quand nous faisons l'acquisition de produits matériels : téléviseurs , jeux vidéos , ordinateurs, tablettes , ce n'est plus en tant que produits à consommer mais outils pour les services qu'ils vont nous rendre et pour l'exploitation que nous allons en tirer .

   Dit autrement , pour les prolongements que nous allons donner au produit , par l'intervention de notre intelligence, de nos savoirs , pour des compléments ludiques, culturels , artistiques ou carrément professionnels , en l'occurrence , l'ordinateur et toutes ses utilisations .

   Cette vision fait dire aux historiens de l'économie que l'on est entrés dans la société de production de biens immatériels .

   Comprenons bien ; La valeur d'un produit , dans le système capitaliste , est sa valeur marchande , faite du travail incorporé , de l'impôt et de la plus-value recherchée par le capitaliste . Dans la société de l' immatérialité , s'ajoutent  à ces bases dont la valeur se réduit par l'automatisation , les nouvelles valeurs des services qui sont attachés à la production de ces nouveaux biens : " disponibilité  et autonomie des salariés, maintenance , évidente en informatique , financement, aidé ou non, investissement initial, logistique ,gestion des stocks, logicels créés par l'entreprise ou pas , politique de la qualité, conception dans les propres bureaux d'études de l'entreprise ou externalisée , productivité évaluée et mise en oeuvre suivant  des programmes conçus par des sociologues "maison" ou des cabinets de consultants extérieurs, marketting et publicité .

 

   On le voit bien , la part de services immatériels , de données dépendantes de l'intelligence et de la connaissance , tend à s'imposer comme essentielle . Pour autant , la fabrication du produit  que je qualifierai de "nodale" , demeure et ne peut être évacuée .

   Et une fois cela dit, deux considérations s'imposent à nous ! 

 

   Est-ce que cette nouvelle donne dans l'élaboration d'un produit, ce besoin plus grand d'intelligence , change quelque chose à la nature même du système capitaliste , porteur de tensions, conflictuel , ennemi de la dignité humaine ?

   Evidemment pas ! La fabrication "nodale" est délocalisée dans des pays émergents et reste porteuse de l'exploitation déjà connue ; et dans le pays  qui se charge de la création de plus-value , elle engendre le chômage de masse et la pression sur les salaires et la couverture sociale .

   Dans la relation duelle, patron-salarié , y a-t-il une modification du rapport de subordination entre les deux ? Aucune , et je suis tenté de dire, cette relation est encore plus dure pour le salarié .

   A ce salarié on dit : soyez plus autonome , plus responsable , prenez des initiatives que votre niveau de compétences vous aotorise de prendre .

   Mais la vérité est tout autre . Les vraies consignes sont les suivantes : "soyez autonome , parce que je le veux ! Innovez mais selon les règles de l'entreprise ! Décidez, mais sans faire prendre de risques à l'entreprise !" ( A. Reverchon.)

   Le salarié, armé  d'une formation initiale longue et de qualité , enrichie par" une formation tout au long de la vie" qui lui a demandé bien d'efforts personnels , découvre vite la supercherie, à travers un salaire qui n'est pas à la hauteur de l'employabilité qu'il s'est construite , et à travers un rapport humain dans l'entreprise, qui en est presque plus humiliant que le rapport de l'ère fordiste .

   D'où ces nouvelles maladies psychiques et les taux de suicides dans l'entreprise qui explosent .

 

   On comprend mieux les slogans politiques qui disent que l'avenir d'un pays est dans la formation des jeunes, la recherche et l'innovation ! C'est vrai !

   On comprend moins bien pourquoi N.Sarkozy a saccagé l'école publique, en cinq ans .

   On se pose des questions sur le flou maintenu par le candidat socialiste sur le sujet .

 

 

   NOTE : D'aprés l'article de A. reverchon ." Le Monde actuel". Questions économiques et sociales .2000 .Gallimard .


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens