Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 15:06

" Il ne faudrait pas que l'austérité devienne un dogme idéologique " . ( José Manuel Garcia Margallo . Ministre des Affaires Etrangères du gouvernement conservateur espagnol ) .

 ( Illustration : oliaklodvenitien.wordpress.com ) .

 

 

 

carnet-de-bals-photo-fanny-wilk-2.jpg

 

   " Sur l'écran noir de leurs nuits blanches / Les Grecs se font du cinéma, / Sans pognon et sans caméra, / Leur vedette est la Troïka / Pas de coeur mais de l'estomac, / Un travelling panorama / De l'austérité grand format / Jusqu'à ce qu'épuisés ils flanchent ..." . ( D'aprés Claude Nougaro ) .

   Vous êtes scandalisé et inquiet devant l'attitude du gouvernement grec, qui, au nom de l'austérité imposée par la Troïka européenne, n'a pas hésité à " couper ", manu-militari, toute expression publique par la télévision  nationale de son pays . Du jamais vu dans le monde démocratique où la liberté d'expression est inscrite dans toutes les constitutions des Etats .

   Une petite voix s'est indignée, du côté de Madrid, là où on l'attendait le moins . Et c'est tout !

   Vous êtes outré, mais vous êtes bien le seul . Dans le monde politique européen et français, on n'en est pas encore là . Ce qui n'est pas pour nous rendre optimistes .

   A Berlin, c'est l'indifférence : " Ce n'est pas l'affaire du gouvernement allemand, mais celle du gouvernement grec ", dit le porte-parole de la Chancelière . Circulez, il n'y a rien à voir .

   A Bruxelles, on esquive . " Ce n'est pas une décision de la Commission . Il s'agit d'une décision autonome ",  tient à préciser le Commissaire finlandais Ollie Rhen, au Parlement de Strasbourg, tout en ajoutant, curieusement, " cette décision a été prise dans le contexte des efforts importants pour moderniser l'économie grecque ", ce qui revient à dire qu'elle se justifie, et qu'elle a le même caractère anodin qu'une désindexation des salaires .

   A Paris, quand même, on ne reste pas indifférent, on est " triste " . Et les rôles ont été distribués . Aurélie Filipetti, Ministre de la communication, fait de la mesure " un symbole tragique ", les symboles ne mangeant pas de pain . Pour Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, " la décision est triste, évidemment " ? Condamnation lourde de sens et de portée politique . Pour Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères, l'euphémisme est au rendez-vous : " Ce n'est pas une bonne façon de faire aimer les décisions politiques ", s'exclame-t-il . Dire cela ou ne rien dire équivaut au même résultat .

   Et que dit le Président de la République, allez-vous me demander ? Rien ! Le Président socialiste français ne dit rien , pas plus que le Premier Ministre . " Tabernacle ! "  dirait notre cousin québécois , qu'ont-ils fait de leur Révolution ?

 

   Mais attendez ! Il y en a qui parlent pour eux . Je pense au correspondant permanent du journal Libération à Bruxelles, l'innénarrable Jean Quatremer, qui, même quand il n'y aura plus d'Union Européenne, continuera d'émettre depuis son bureau de Bruxelles : " Les Européens parlent aux Européens ! "

   Cet étrange journaliste ne condamne pas le coup d'état, il le justifie : " L'ERT était l'organisme le plus corrompu et le plus dysfonctionnel de la Grèce ", dit-il sur son blog . Ce drôle de Monsieur n'en est pas à son coup d'essai : il avait fait écho à une pseudo information venue d'une publication de la Troïka, qui dénonçait l'embauche de 70 000 fonctionnaires par l'Etat grec, en pleine crise , information fausse . M. Quatremer n'hésite pas davantage à faire de la publicité au journal Kathimerini, de l'armateur Alafouzos,  qui salue le courage et la détermination du Premier Ministre Grec " qui engage les réformes nécessaires quel qu'en soit le coût politique " .(1) .

   Comme si les journaux et les télévisions privées allaient se plaindre de la disparition de la télé-publique !

 

   Dans l'avenir, lorsqu'il va être question de donner des coups de ciseau dans notre modèle de santé, pourquoi ne pas commencer par fermer un hôpital sur trois, sans prévenir, la police coupe les alimentations électriques de ces établissements, et les pompiers viennent pour évacuer les malades vers les couloirs des hôpitaux restants . Les plus généreux exprimeront leur tristesse ; certains politiques s'exposeront et oseront proclamer que ce n'est pas une façon de faire ;  Jean Quatremer affirmera que les personnels hospitaliers étaient corrompus, que les Français s'écoutent un peu trop et qu'ils ne sont pas vraiment malades .

 

   Il faut en finir avec les vilénies de ces peuples gavés depuis trop longtemps . Et puis, aprés tout, il leur reste le cinéma .

 

 

   NB : (1) . D'aprés Daniel Schneidermann sur le site @rrêt sur image . le 13/06/2013 .

 

   


   

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens