Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 13:55

   Sous-titre: Erreur ou faute politique!images.jpg

 

   "L'Organisation( le Parti) constitue la source d'où les courants conservateurs se déversent sur la plaine de la Démocratie et occasionnent des inondations dévastatrices qui rendent cette plaine méconnaissable... L'Organisation n'offre aucune garantie contre la formation d'un Etat-Major oligarchique." ( Robert Michels. Les Partis politiques. Sociologue italien, Michels a vécu longtemps en Allemagne où il a observé la formation du Parti Ouvrier Allemand.1876-1936.)

 

   Nous allons parler de la semaine du 14 au 21 novembre, car il est temps d'entrer de plain- pied dans la campagne électorale. Alors que Sarkozy se lance dans une "chasse" aux pauvres, aux démunis, par l'injure et la menace, par l'amalgame:" assistés, donc fraudeurs, donc voleurs, donc indignes" ; alors qu'avec son amie Angela, il parraine l'accés au pouvoir de techniciens de la banque Goldman Sachs, banque voyou, contre toute procédure démocratique; alors que la zone euro est au bord du gouffre; quel spectacle nous ont offert les ' Oligarques" du Parti Socialiste et de Europe Ecologie- Les Verts ? Un spectacle honteux, un spectacle que l'on croyait révolu: de scandaleuses "négociations" sur un nombre de sièges dans la future Assemblée Nationale, un partage ignoble de circonscriptions "gagnables",un accord sur des parachutages de dirigeants à promouvoir dans telle ou telle ville.

   Les problèmes du Nucléaire qui ont servi de prétexte, d'affichage pour camoufler la réalité des discussions, étaient loin des préoccupations des "Négociateurs".

   J'ajouterai même que pour certains il s'agissait de voir comment se positionner, en vue d'un prochain ministére, ou pour le perchoir de l'Assemblée Nationale.

   Que voulez-vous, il faut bien que certains "dinosaures" restent dans la course, et soient assurés qu'ils pourront continuer à hanter les plateaux télévisés, pour se sentir encore en vie.( Suivez mon regard!).

   Il y a eu même plus minable. Un paragraphe de l'accord , déjà signé, a été retiré en catimini, par les socialistes, parce qu'il posait un certain nombre de problèmes sur l'emploi dans la filière nucléaire: nous avons tous assisté à la cacophonie sur le sujet, vite étouffée, puisque l'important , c'est les circonscriptions.( Il s'agit du paragraphe sur le Mox, dont les négociateurs socialistes n'avaient jamais entendu parler , et nous non plus. Donc, passons! lls ne sont pas dénués d'humour, les Ecolos!)

   Il y a, en arrière fond de cette tragédie, un autre problème. EELV  est en grande difficulté financière. Le Parti a donc besoin , c'est obligatoire, de l'argent public que l'Etat donne chaque année aux organisations politiques, au prorata des voix obtenues aux élections législatives.( Rapporté par l'hebdomadaire Marianne et le Canard Enchaîné et non démenti.) Démocratie! Démocratie! Où vont parfois se nicher tes Valeurs!

   Pauvre Eva Joly qui, elle , s'est lancée dans la campagne avec ses convictions de Justice Sociale, sa foi dans la Vertu des êtres humains, sa rigueur nordique: elle a craqué, le week-end dernier. Elle a revu le  remake de la campagne de Dominique Voynet, en 2007, lâchée par la moitié du Parti des Verts, qui a soutenu José Bové. Ira-t-elle jusqu'au bout, la pauvre Eva ?

   Mais pendant ce temps, Nicolas reprend du "poil de la bête" dans les sondages, Marine progresse, et qu'on ne me dise pas que la semaine honteuse dont nous ont gratifié les Apparatchiks de ces deux partis, au demeurant démocratiques, n'y est pour rien!

   Cependant,  tout n'a pas été complètement noir dans cette semaine pitoyable. Il y a même eu un rayon de lumière: la jeune élue socialiste de Lyon, ex-porte-parole de Ségolène Royal, Najet Belkacem, a refusé une circonscription taillée sur mesure, à Villeurbanne, pour affronter l'ancien ministre Dominique Perben sur Lyon ville. Voilà qui réconcilie un peu avec la Politique.

   Je veux quand même rappeler à François Hollande l'image d'Epinal nous présentant le roi  Jean le Bon, à la bataille de Poitiers, à qui son fils dit: "Père, gardez-vous à droite, Père gardez-vous à gauche." Monsieur Hollande, gardez-vous de vos amis, comme de vos faux amis. La bataille est loin d'être gagnée. Je dirais même que votre entourage pourrait vous la faire perdre. N'oubliez pas ce qui est arrivé à Ségolène!

 

   Cette semaine là, m'a ramené à une série de réflexions que je me faisais quand moi-même j'étais militant, il y a bien longtemps, ou que la lecture de Robert Michels me suggérait.

 

   Les foules ont toujours besoin d'un Guide. " Le leader représente le père auquel chacun s'identifie. Il est le modèle, celui qu'on voudrait être...La foule est donc la somme des individus qui ont mis une seule personne, le chef, à la place de leur idéal du Moi", dira Freud. Elles ne peuvent s'organiser sans un encadrement. Que donnerait une manifestation sans organisateurs, une classe sociale opprimée sans cadres militants pour l'armer contre le pouvoir en place? 

 Mais ce besoin a un corollaire, négatif,  à savoir que la nature humaine pousse  les "chefs" dans une soif illimitée du Pouvoir. Je précise que je pense, ici, aux partis démocratiques, porteurs d'un projet d'émancipation de l'Homme, d'une Pensée progressiste.

  Au départ, le futur "chef" est sincère, est poussé par des convictions généreuses, altruistes, par  le souci de la Justice Sociale.

   " Tous ceux qui sont devenus les dirigeants des Masses n'ont pas commencé par aspirer à le devenir. Tous ceux qui sont"arrivés" ne sont pas nécessairement des "arrivistes." ( Michels). Mais celui qui est arrivé ne retourne pas volontiers à l'obscurité d'autrefois. "Celui qui a été élu une fois fera tout son possible pour être réélu."( Pio Valazzi, député républicain italien.)

   L'abandon d'une situation publique, obtenue au prix de grands efforts et de nombreuses années de travail demande une grande abnégation pour y renoncer.

   " La conscience du Pouvoir communique toujours à celui qui la possède la vanité de se croire un grand homme...  Le désir de dominer sommeille au fond de toute âme humaine." ( Michels).

 "  La conscience de sa propre valeur personnelle et du besoin qu'ont les hommes d'être guidés et dirigés ont pour effet d'inspirer au "chef" le sentiment de sa supériorité et la conviction qu'il est indispensable."

   Quand on a conquis le pouvoir, on cherche toujours à le consolider.

   Bakounine, le fondateur du socialisme anarchiste, considérait que la possession du pouvoir pouvait transformer en tyran l'ami le plus dévoué de la Liberté.

   Il y a même un auteur, peu connu pour sa passion du progrés, qui propose un portrait de l'homme politique, non dénué d'intérêt, c'est  Alphonse Daudet: " Bien vite , s'il s'agit de la  politique, nos qualités tournent au pire: l'enthousiasme tourne à l'hypocrisie; l'éloquence, faconde et boniment; le scepticisme léger, escroquerie; l'amour de ce qui brille, fureur du lucre; la sociabilité, besoin de plaire..."( J'appliquerais volontiers ce portrait à l'hôte de l'Elysée!)

 

   Comprenons-nous bien! Je n'ai pas voulu faire, ici, de l'anti-parlementarisme de bas étage, ni condamner la politique en général. Je sais que le besoin que les foules éprouvent d'être dirigées, leur impossibilité d'agir autrement que sur des initiatives venues du dehors, imposent aux cadres du Parti des tâches trés lourdes. Je ne veux que mettre en garde Socialistes et Verts. Les soucis des Français, au moment où j'écris, ce sont des inquiétudes pour demain: quel plan d'austérité nouveau nous prépare l'incompétent de l'Elysée?  de combien va baisser ma pension de retraite, demain? Puis-je me payer l'hôpital, moi qui n'ai pas réglé ma Mutuelle le mois dernier? Aurai-je du travail encore, demain ?

   C'est à ceux-la qu'il faut parler, c'est ceux-la qu'il faut rassurer, à qui il faut dire que la crise n'est pas une fatalité, qu'il y a des voleurs, et que ce ne sont pas ceux que Sarkozy montre du doigt. Et que c'est aux vrais voleurs qu'on va s'attaquer.

   Leur répondre par de la "tambouille" politicienne est donc une faute!

 

   

 

 

   


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens