Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 14:10

   Dans l'entreprise, " je peux vous dire que la préparation du futur n'a pas toujours la place qu'elle devrait avoir . La simple observation des résultats financiers reste le critère quasi unique ." ( C.H. Le Chevalier . Consultant d'entreprise . Cité par Monde Economie. M.B. Baudet.)

 (  Illustration : stripsjournal.canalblog.com )

imagesCAMC3HQS.jpg

 

   Laissons un peu de côté les spreads, CDS, subprimes, triple A , et bla, bla, bla, et posons le débat de fond . Dans les années  1980 , à la remorque des Américains et des Anglais, la France fait le choix d'une économie basée sur les services et le modèle  financièr , contre son industrie , et prépare donc les temps où l'on déchante, la crise d'aujourd'hui . Le chômage de masse chronique, ce n'est pas à cause du coût du travail, c'est parce que  nos dirigeants, droite et gauche confondus , ont décrété que le pays devait se passer de son industrie traditionnelle , car les services financiers étaient bien plus lucratifs . Exit donc notre sidérurgie , nos industries chimiques , nos houilléres, le textile la machine outil .

   Et c'est là que commence la schizophrénie de nos patrons . Je ne parle pas des artisans et petits commerçants .)

   Encore une fois, un peu d'histoire ne nous fera pas de mal . Au temps- qui n'était pas béni, non plus- du capitalisme familial , avant la seconde gerre mondiale, les patrons étaient les" faiseurs" et" défaiseurs" de la vie sociale. Grâce au cadre stable du contrat de travail à durée déterminée, ainsi qu'aux horaires établis , une fois pour toute, le patronat administrait les horaires professionnels, mais aussi l'espace civique de ses travailleurs . Les Houillères, Michelin, Peugeot, Renaud, logeaient les familles, construisaient des stades, finançaient les clubs sportifs " maison", avaient leurs propres commerces, et leurs propres écoles d'apprentis . Se faire embaucher chez Michelin, c'était se marier à Michelin pour la vie. 

   L'entreprise supervisait complètement la vie sociale .

 

   A la libération, le gouvernement d'Union nationale , nationalise, crée la Sécurité Sociale , et décide de ne pas écarter le patronat de cette dimension de gestionnaire de l'espace social , mais au nom de la justice sociale, chère au Conseil National de la Résistance, il décide que cela se fera en co-gestion avec les Syndicats .

   C'est la naissance du paritarisme . Les quatre  branches de la Sécurité Sociale seront gérées sur un mode paritaire , Syndicats-Patronat , à égalité de représentation , puisque cette solidarité est financée par les côtisations des salariés et des entreprises : branche maladie, retraites, chômage, collecte des fonds de la  formation professionnelle .

   Des sommes énormes sont en jeu , et la gestion des fonds de la formation professionnelle soulève régulièrement des interrogations .

   Le fait est que le patronat a gardé toute sa place dans la vie sociale , hors de l'usine , du pays .

 

   Mais les évolutions économiques, sociales, culturelles voire politiques sont en train de changer la donne .

   La financiarisation de l'économie , le sacrifice délibéré de notre industrie , la compétiton internationale, l'Europe, modifient considérablement  la donne sociale .

   L'affaiblissement des contrats de travail en CDI, au bénéfice des CDD , du temps partiel , du travail intérimaire, le chômage de masse, les 35 heures,  bouleversent complètement  l'organisation de la vie sociale . On n'a qu'à regarder les débats sur le travail du dimanche .

   L'évolution de la démographie , a conduit les organismes sociaux à des niveaux d'endettement insupportables, l'Etat est obligé d'intervenir pour maintenir les équilibres ; on introduit donc l'impôt  dans la gestion de la solidarité .

 

    Du coup, une partie du patronat, le regard fixé sur le coût du travail, c'est à dire le poids des charges , combat pour le passage de la solidarité à l'impôt . C'est ce qu'on appelle la fiscalisation des charges .

   Mais une autre partie de ce même patronat, devine un danger , c'est la perte de toute influence sur la vie sociale , c'est la fin de la gestion paritaire ,c'est la perte de la gestion de certains pactoles de la formation professionnelle .

   L'Etat aura la main-mise , seul, sur ces politiques . Le patronat, par égoïsme actionnarial , se marginalise , lui-même .

   Les plus intelligents de cette caste, sentent les dangers futurs, de cette marginalisation : perte d'influence et retour à la lutte des classes . C'est pourquoi, certains avaient proposé aux syndicats , en 2000 , plusieurs rounds de négociations sur le thème de " la Refondation Sociale" , mais ces discussions ont produit peu de résultats .

 

   Alors, je dis, attention ! Les propositions de Nicolas Sarkozy de dimanche dernier vont dans le sens de la fiscalisation de la solidarité  : baisse des charges, augmentation de la TVA, de la CSG , impôt qui ne porte pas son nom.

   On sait ce qu'il en est de la Dette des Etats , due aux banques, et non aux peuples . Au nom de la dette, les prestations diminueront régulièrement , on se soignera moins, mais cela fera le jeu des assurances privées. Ce refrain est bien connu .

  (Vigilance !  Monsieur Hollande flirte avec ces thèmes : faire de la CSG et de l'impôt sur le revenu, un seul impôt . C'est exactement la fiscalisation de la solidarité .)

 

   Et voilà ce qu'il en est de la schizophrénie de nos patrons : c'est ce qui explique un écho aux propositions présidentielles , assez mitigé, dans les milieux patronaux .

 

 

   NOTE : texte inspiré de l'article de Alain Lehaube . Le Monde Economie ." Le monde actuel ". Gallimard . 2000.

   



   


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens