Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 15:17

Sous-titre : lessiver et rincer .

" La propriété privée, la division du travail, la liberté des échanges sont les trois piliers des progrés de la civilisation ..." Mais attention : " la manipulation catastrophique de la masse monétaire constitue un grave danger ." ( Ludwig von Mises . Economiste autrichien . (1881,1973 ) . L'action humaine .1949 . )

    Même les économistes les plus libéraux, mettaient en garde depuis longtemps contre les dérives financières .

( Illustration : planet.fr ) .

 

 

imagesCAZ8R5E8.jpg


    La crise que nous vivons est d'abord monétaire, provoquée par des gens qui savent ce qu'ils font et aggravée par des politiques qui par ignorance, pusillanimité ou idéologie favorisent les excés des financiers .

 

   Mais qui connaît " Buba" : la Deutsche Bundesbank ? Son Directeur Jens Weidmann ne cesse d'adresser, ces derniers jours, des anathèmes au Président français, F. Hollande, dans sa volonté exprimée de renégocier le Traité de stabilité budgétaire .

   Essayons de comprendre ce qu'il y a derriére la petite musique de " Buba" ! 

   "  Entre août 2008 et janvier 2012 la Bundesbank s'est débarrassée de 320 Mds d'euros de créances détenues sur les banques centrales des pays de la zone euro, et constituées d'actifs douteux repris par ces banques centrales à leurs banques privées . En contrepartie, la Bundesbank a augmenté de 390 Mds d'euros ses créances privées, sûres, venues de banques, d'investisseurs dont les actifs sont passés par la " lessiveuse" des banques centrales des autres pays .

   C'est ainsi que les fonds privés, nettoyés, grecs ont afflué en Allemagne, mais également en Suisse , alors que l'Allemagne ne prête plus aux pays du Sud . Pendant dix ans les prêts allemands ont inondé les pays du Sud de la zone euro, pour favoriser le commerce extérieur allemand, mais maintenant, le phénomène s'est inversé, et l'argent retourne en Allemagne, pour s'y mettre à l'abri . Le montant de l'aide allemande aux pays endettés, à travers le Mécanisme Européen de Stabilité, ( MES ), est trés loin de ce qu'elle a retiré de ses politiques antérieures .

   Les banques françaises ont accepté le principe de la solidarité et , du coup, se trouvent plus exposées à la crise de l'euro . Ne nous laissons pas leurrer, les banques allemandes se sont mises à l'abri de la prochaine catastrophe qui attend l'euro, avec les problèmes de la Grèce, l'Espagne, l'Italie, le Portugal et la France , en déposant leurs actifs à la Bundesbank .

   Devinez l'astuce ! En cas de cessation de paiement d'un des pays cités, elles ne participeront, groupées,  que pour 27 Mds d'euros dans le renflouement d'un pays attaqué, quote-part de l'Allemagne au sein de MES ; si elles avaient gardé, leurs actifs par devers elles , il faudrait qu'elles participent à 100% .

 

   Croyez-vous que " Buba", ce n'est que cela ?

   C'est " Buba" qui a fait payer à toute l'Europe la réunification allemande dans les années 1990 . Dés 1987, " Buba", avait anticipé la chute du mur de Berlin, et derrière la réunification du pays . Elle avait donc décidé d'une politique du " Mark" fort, en faisant monter trés haut ses taux d'intérêt . En 1992, avec la réunification, ces taux montent encore et l'Union Européenne signe le "Traité de Maestricht" : et la monnaie unique .

   " Buba la coquine " ! Il faut accompagner l'arrivée en Allemagne de 14 millions de nouveaux consommateurs, et l'investissement en ex-RDA . Il faut aussi éviter un eode massif des lands de l'Est vers l'ex-RFA . Les entreprises allemandes sont invitées fermement à investir en ex-RDA : les taux d'intérêt élevés, le mark fort, et des augmentations du coût du travail en ex-Allemagne de l'Ouest,  pénalisent les exportations vers l'extérieur, mais un système de crédits bonifiés, de subventions, de provisions à l'investissement favorisent les investissements en ex-RDA . Le Traité de Maestricht et la monnaie unique vont protéger l'économie allemande des dévaluations dans les pays voisins, et donc de toute concurrence proche .

   On appelle cela, se préparer au retour sur investissement .

   Afin de desserrer un peu la relance du commerce extérieur, on accélère l'interpénétration économique entre l'Allemagne et les pays de l'Europe Centrale, dont on prépare l'entrée dans l'UE : sous-traitance des composants et des pièces de machine-outil . Cela fait monter le chômage, mais qu'à cela ne tienne , on le justifie par la réunification, et puis ça ira mieux demain ! En effet ,au milieu des années 2000, on dérèglemente le travail, on gèle les salaires , on soutient des exportations agressives, et le chômage se remet à baisser .

 

   Et aujourd'hui ? A quoi correspondent les anathèmes du " papa" actuel de " Buba", M. Weismann ? Ils sont trés politiques ! Le rapport coûts/avantages de la participation de l'Allemagne à l'aventure européenne s'est inversé . Elle s'est protégée d'une éventuelle  catastrophe européenne et elle regarde vers l'Est . Un seul exemple .

   L'annonce de l'arrêt brutal de la politique nucléaire , sans concertation avec ses partenaires européens . Croyez-vous que ce soit une victoire des " Verts" allemands et du génie  D. Cohn Bendit ? L'arrêt du nucléaire impose à l'Allemagne des besoins énormes en gaz naturel , dont la Russie proche dispose en grandes quantités . Les achats allemands en gaz, vont rapporter à la Russie des entrées de devises phénoménales avec lesquelles elle va s'approvisionner en équipements industriels , où ? , en Allemagne !

 

   Les cris d'orfraie de Weismann n'ont qu'une raison d'être : préparer au retrait de l'Allemagne de l'UE, avec regret, bien sûr, mais que voulez-vous, on ne peut pas travailler sérieusement, avec des Méditerranéens irresponsables et manquant totalement de rigueur . Je conseillerais volontiers aux pays méditerranéens de se voir plus souvent et de réfléchir à une organisation politique du sud de l'Europe, car les banquiers ne leur feront pas de cadeaux .


 

   NB : d'aprés deux textes : " La crise est totalement bancaire: que se passe-t-il dans Target2 ?" ( Philippe Riés . Mediapart . 17/05/2012 .)

                                                     " Bundesbank : pourquoi est-elle si intransigeante ? " Osalteccino . Les Echos . 15/05/12 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens