Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 15:53

" La gauche n'arrive jamais au pouvoir que pour gérer le travail de deuil, la lente désagrégation, résorption, involution et implosion du social : c'est ce qu'on appelle le socialisme " .(1) .  ( Jean Baudrillard . La gauche divine . 1985 ) .

 ( Illustration : iconoclastes . fr.wikipedia.org ) .

 

 

images-copie-2.jpg ) .

 

   1981 : F. Mitterrand est élu . Pendant deux ans, l'obscur est vaincu, tout est visible, le champ social n'est plus un terrain de luttes obscures mais un espace diaphane, transparent, à travers lequel tout prend sens . L'Etat se trouve absorbé par cette transparence divine du social et se fait lui-même transparent, dit Baudrillard .

   " Désincarné, dépassionné, désaffecté, mais tout puissant dans sa transparence, l'Etat accède, en 1981, à sa forme extatique transpolitique ", ajoute Baudrillard . Le dessein majeur du socialisme n'est alors plus de dialectiser ni d'affronter la complexité du réel - il a vaincu et le peuple est en liesse - le dessein est de repenser la socialisation de l'être, par les valeurs, afin d'éloigner des esprits la trop épuisante lutte des classes . Finie l'aspiration à une autre société, le champ social est englobé dans " une immanence sociale ", un  " social sacralisé " , divinisé, qui va conduire les sociétés vers le bonheur, pour peu qu'on laisse les marchés accomplir leur oeuvre salutaire .

   L'acte fondateur de la gauche divine revient à l'inénarrable Jack Lang, dans un discours du mois de mai 1981, devant l'Assemblée Nationale : " Le 10 mai les Français ont franchi la frontière qui sépare la nuit de la lumière ... Tout est culturel . Culturelle l'abolition de la peine de mort que vous allez décider ! Culturelle la réduction du temps de travail ! Culturel le respect des pays du Tiers- Monde ... " .

   C'était l'acte de naissance de la gauche néolibérale, qu'on appela, alors, dit Julien Dray, ancien dirigeant socialiste, la " gauche morale " , afin de brouiller les pistes . Cette gauche morale, dite aussi deuxième gauche,  allait trés vite s'incarner dans des personnalités comme Jacques Delors,  qui devait laisser F. Mitterrand régner, à l'Elysée, aux prises avec " les forces de l'esprit ", tandis qu'elle reconstruisait le vocabulaire socialiste, à coups de parler-vrai, réalisme, pragmatisme, gestion rigoureuse, recours aux valeurs , pour mieux masquer sa conversion néolibérale, " en dérégulant la finance, en déprogrammant l'Etat et en plaçant l'homme politique sous vide " ... ( Christian Salmon ) .

   Les avatars de cet épisode prendront, plus tard, dans d'autres pays, les traits d'un Tony Blair, d'un Schröder ou d'un Zapatero ... Autant d'animaux fabuleux, de chimères de légende " constituées d'une tête sociale-démocrate et d'un corps néolibéral " . ( C.S.) .

   Transformer la notion même du social, si difficilement construite pendant deux siècles de luttes ouvrières, en un concept, en une idée pleinement transparente, parce que totalement désinvestie des aspérités de la complexité du réel, est un exploit intellectuel qui mérite d'être salué ; balayer des montagnes de souffrances, des millions de morts ouvrières , du champ des conflits sociaux, pour ne garder qu'une " abstraction pure, une belle âme, transparente, lisse et parfaite ", la gauche morale, avec un talent exceptionnel,  l'a fait .

   Mais, la gauche morale, en invitant le fait social sur l'autel de la culture et de l'esprit, et de la vie politique vue comme une abstraction, signait aussi la fin du politique .

   En effet, tout le discours social actuel, n'est plus qu'un discours tournoyant, impalpable, insaisissable, consistant à dire, que les valeurs morales tiennent lieu de tout le reste, tant et si bien que l'on peut presque dire que le Parti Socialiste n'est plus un parti politique, c'est un parti confessionnel, dont le chef, le Président de la République, n'a à nous offrir que les vertus théologales chrétiennes : la foi en lui, l'espérance en une reprise économique et la charité de ces bons messieurs du CAC40 .

   " Nous avons vécu un XXe siècle dans l'imaginaire du miroir, du dédoublement et de la scène de l'altérité et de l'aliénation . Nous vivons aujourd'hui dans celui de l'écran, de l'interface et du redoublement, de la contigüité et du réseau ", dit encore Baudrillard, c'est à dire dans un plan où chaque modèle politique ressemblant à l'autre modèle politique, nous n'avons d'autre avenir que " la réification de l'homme en machine standardisée " .

 

   Ce lourd bilan, c'est l'héritage politique du PS, qui a pris aujourd'hui " le visage impuissant d'un François Hollande,

qui s'adresse aux Français, entre deux portes, sans conviction, mais comptable, par son passé d'éminent dirigeant socialiste de cet amalgame européiste et néolibéral ", sans issue .

   Cet héritage qui prive  F. Hollande de toute possibilité de convaincre, de toute possibilité de résoudre le dilemme de la souveraineté face à la mondialisation néolibérale ne naît pas, je l'ai souvent écrit, d'une crise morale, mais d'une crise doctrinale :  la vision troublée et dédoublée des socialistes, qui " leur fait voir le monde avec une culture de gauche mais une focale de droite ... " . ( C.S.) .

   Cet astigmatisme politique ne nous conduit nulle part . " Quand le roi est nu et le pouvoir impuissant, l'exercice de l'Etat ne consiste plus qu'à jouer avec les apparences ." ( C.S. ) .

  Et c'est ainsi que F. Hollande adopte l'attitude des philosophes " sceptiques " de l'antiquité :  une tranquillité de l' âme - ne nous dit-on pas qu'à l'Elysée ne règne aucun énervement -  fondée sur un déni de connaissance, car la connaissance n'est pas nécessaire à l'action . Ce seraient, au contraire, nos convictions qui nous paralyseraient . F. Hollande affecte donc un détachement libérateur face aux affections quotidiennes .

   Et c'est peut-être bien le philosophe grec Epicure qui comprend le mieux l'énigme Hollande : " Il faut viser la suffisance à soi, car ainsi la douleur du manque est supprimée " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens