Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 09:37

" L'idéal  démocratique consiste dans le self-government des masses, conformément aux décisions des assemblées démocratiques ... Mais ce système n'offre aucune garantie contre la formation d'un état-major oligarchique ... Le gouvernement direct des masses dans les partis, avec son système qui n'admet ni discussions sérieuses, ni délibérations réfléchies, facilite singulièrement les coups de main d'hommes et de femmes exceptionnellement audacieux, énergiques et habiles . " ( Robert Michels . Les partis politiques ; 1911 ) .

 ( Illustration : sudouest.fr )  .les-deputes-ecologistes-eelv-barbara-pompili-cecil-copie-1.jpg

 

   La " firme " ne désigne pas ici une entreprise industrielle ou commerciale, mais selon la critique avancée par le député-maire de Bègles, Noël Mamère, le clan qui a fait main-basse sur la direction du parti écologique : " Europe-Ecologie- Les Verts ", dont il est démissionnaire . Un autre démissionnaire de ce mouvement , et non des moindres, D. Cohn-Bendit, va plus loin encore et dénonce " les couples terrifiants " qui déversent quotidiennement sur ce parti les vagues tumultueuses de leur ambition et de leur arrivisme . Le journaliste et sociologue, spécialiste de l'écologie politique, Erwan Lecoeur, parle lui, d'un parti où " les gens ne se parlent pas, ne se forment pas, où il n'existe aucune vie intellectuelle " . Nicolas Hulot, moins innocemment qu'il n'y paraît, se pose même la question : " pourquoi y a-t-il un tel rejet de l'écologie, aujourd'hui, en France ? "

   La firme et ses couples terrifiants sont bien connus . On pense tout de suite au couple " politique " constitué par la Ministre Cécile Duflot, particulièrement accrochée à son maroquin, et le Sénateur Jean-Vincent Placé, qui achèterait volontiers,  si on le lui permettait, un maroquin, lui aussi .

   Autour de ces deux personnages, qui, convaincus qu'ils étaient devenus indispensables, se sont transformés, de serviteurs du parti, en maîtres de ce parti, se sont agglomérés de " vrais couples " à la ville - dirait-on dans le show-bizz - qui, profitant des scrutins organisés à la proportionnelle - élections régionales, sénatoriales, municipales, européennes -  où les qualités personnelles pèsent moins que la place que vous accorde le parti sur une liste, se sont hissés, en couple, jusqu'au niveau de fonctions qu'ils ne tiennent plus à perdre .

   On peut en citer quelques-uns, sans pour autant imiter les magazines " people " : le sénateur Jean-Vincent Placé et la députée Sas, ex-compagne du Ministre Pascal Canfin ; Emmanuelle Cosse, vice-présidente du Conseil Régional de l'Ile de France, compagne du Député Denis Baupin, et déjà désignée pour prendre la tête du parti, en remplacement du secrétaire national Pascal Durand, débarqué par Cécile Duflot pour iconoclastie ; la députée de la Somme Barbara Pompili, compagne du vice-président du Conseil Régional de la Région Picardie ... Et bien d'autres, tel le nouveau Duc d'Aquitaine et Comte de Toulouse, José Bové, qui ne veut aucun rival dans sa circonscription du " Sud Ouest " en vue des Européennes . ( Cf . l'article du Canard Enchaîné de décembre 2012 : " Les élus de coeur " ) .

   On sait trés bien se partager les bonnes places, au pays, non pas de Candy, mais de Duflot . Alors, on tente un coup médiatique d'indignation, contre les propos hasardeux du Ministre de l'Intérieur, sur les " Roms ", pour essayer de faire oublier l'image de " totalitarisme " provoquée par la démission de Maire de Bègles .

 

   Si l'on tentait " une classification des espèces politiques ", on pourrait attribuer aux écologistes cette " incapacité à rencontrer les électeurs " dont se désespère N. Hulot, et dont témoignent tous ces leaders restés, au fil des années, sur le bord des chemins de la politique : Brice Lalonde, Antoine Waechter, Corinne Lepage, Dominique Voynet, Noël Mamère, Eva Joly, etc, etc ...

   " Elevée dans les serres surchauffées des réunions internes " interminables, sanglantes, et vaines, Cécile Duflot a voulu replanter ses élus verts " bio " - avec l'aimable complicité de Martine Aubry -, sur des terres socialistes pas du tout préparées à la culture biologique .

   Du coup, elle en a fait des " élus génétiquement modifiés " , des " OGM de la politique " : " ces OGM ne repoussent pas grâce à leur propre semence mais à partir " d'engrais électoraux " fournis par le Parti Socialiste . Ces " députés artificiels " perdent peu à peu leur " label bio " mais voient rouge devant un budget qui - comble des hérésies - ne prend pas en compte " la taxe sur le gaz oil " : cette taxe qui plombera deux fois le pouvoir d'achat de ces travailleurs de la banlieue qui ont besoin de leur voiture pour aller " au boulot " et renchérira le prix des marchandises . Ces travailleurs pauvres n'avaient qu'à rester dans les " centres-ville ", comme les " bobos-écolos " !

   Les élus " écolos " ont un sens du peuple trés élevé : N. Hulot a la réponse à sa question . F. Hollande s'est montré intelligent à leur place : une telle taxe leur aurait fait retrouver le score d' Eva Joly en 2012 , 2%, aux Européennes .

   F. Hollande a aussi fait preuve de gentillesse à l'endroit de ses partenaires en leur promettant " la transition énergétique " pour 2050 . Cécile était contente comme tout : elle pouvait garder sa fonction de " plante verte " au gouvernement .

 

  " Les luttes unitaires des écolos quand il s'agit de sauver des marécages " leur ont au moins appris " le grenouillage politique " . Il se dit, dans les milieux bien informés, que le " climat est glacial chez les Verts, en ce moment, malgré le réchauffement climatique " !

 

 

 

    NB : la deuxième partie de ce billet s'inspire du texte de Guy Konopnicki, dans Marianne No 858 du 28 septembre et 4 octobre 2013 . " L'écologie dégradée " . 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens