Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 15:35

" L'argent n'est pas sacré, payer ses dettes n'est pas l'essence de la morale, ces choses là sont des arrangements humains ..." ( David Graeber . Economiste américain initiateur d'Occupy Wall Street ) .

 ( Illustration : Une du Canard Enchaîné du 18 septembre 2013 . Dessin de Kiro sur le bombardement fiscal ) .une_canard_18092013-S-copie-2.png

 

   Le Bombardement fiscal doit cesser en 2014 nous a annoncé le Président de la République . Ce sera plutôt en 2015 précise le Premier Ministre . Ce sera entre les deux rectifie la Porte-Parole du Gouvernement . Que ces nuances ne vous angoissent pas, elles proviennent seulement d'une différence de caractère entre les deux têtes de l'Etat .

   Depuis que le Président a serré la jugulaire d'un casque des " forces spéciales " autour de son cou, il ne voit plus le pays que comme un champ de bataille où seuls sont comptabilisés les gros bombardements . Le Premier Ministre a une vision plus étroite de la question et sait donc qu'en 2014, le bombardement à l'arme lourde va se calmer mais qu'il faut s'attendre encore à un certain nombre de tirs sporadiques à l'arme légère - du type de ces petites taxes dont les médias ne parlent pas mais qui - accumulées - font les grosses rivières qui se déversent à Bercy .

   Et le Premier Ministre est bien placé pour savoir que les " snipers "  de Cécile Duflot sont toujours à leur poste sur les toits de l'écologie pour exiger de nouvelles taxes punitives .

 

   Le Projet de Budget 2014 présenté aujourd'hui en Conseil des Ministres témoigne de ce que le mitraillage fiscal ne va pas cesser . Et d'abord que le niveau des dépenses, à 370.1 Mds d'€ est le même qu'en 2013 370.4 Mds .

   Il faut comprendre que lorsqu'on cesse de gouverner à partir d'un rêve de construction d'un monde meilleur - d'aucuns diront par l'utopie -  pour piloter selon un tableau de bord fait uniquement d'indicateurs économiques, le mensonge s'impose à vous .

    Pierre Moscovici peut s'exciter comme une puce et nous annoncer une baisse historique de la dépense publique de 15 Mds d'€,  la réalité est plus forte que le discours, la baisse annoncée est une fausse baisse .

    Et les deux chiffres qui précèdent le démontrent sans avoir besoin de grands discours .

    La baisse annoncée n'est en fait qu'un ralentissement des augmentations mécaniques de dépenses si on laissait tout aller à vau-l'eau .   Le gouvernement donne, certes, un coup de frein à ces augmentations, coup de frein qui se traduit ainsi :  9 Mds pour l'Etat et les collectivités locales et 6 Mds pour la Sécurité Sociale .

    Et les ficelles sont grosses pour nous faire avaler le discours officiel . Si l'on ne faisait rien, disent les crânes d'oeuf de Bercy, au rythme des dernières années, nous aurions eu une augmentation automatique des dépenses

de 7.5 Mds d'€ en 2014, donc on serre les boulons dans les Ministères . On n'a donc à trouver que 1.5 Mds d'économies réelles pour atteindre les 9 Mds promis à Bruxelles .

   Sauf que cette diminution de 1.5 Mds ne prend en compte ni la majoration légale annuelle des retraites des fonctionnaires - 2.2 mds d'€ - , allez savoir pourquoi ! Quant à la dette, elle va augmenter mécaniquement de 80 Mds, ce qui représente , même si les taux d'intérêt restent bas à 2.5%,  2Mds d'intérêts supplémentaires à payer, mais que l'on ne compte pas, allez savoir pourquoi !

   Et il y a mieux ! L'Etat réduit de 1.5 Mds la dotation globale de fonctionnement reversée aux collectivités locales, en 2014 . Mais dans le même temps, il autorise les départements à relever les droits de mutation - diverses taxes payées par un acheteur de bien immobilier, chez le notaire, de 1.3 Mds d'€ . Les départements vont reprendre aux contribuables le cadeau que l'Etat annonçait vouloir leur faire . Peut-on imaginer plus grande duplicité .

   Maintenant, additionnons les trois " douceurs " , et cela nous fait une charge supplémentaire de 5.1 Mds que le contribuable va devoir assumer ; c'est à vous dégoûter de faire des économies .

   Mais soyons " beaux joueurs ", ces 5.1 Mds seront comptabilisés dans les tirs sporadiques auxquels fait allusion le Premier Ministre, qui font moins mal que les bombardements du Président, sauf pour ceux qui sont atteints par les balles perdues .

   Pendant ce temps, le " Crédit Impôt Compétitivité Emploi " ( CICE ) rapportera aux entreprises - industrielles mais aussi banques, assurances, grande distribution, publicité  et autres rapaces - 10 Mds nets, dés 2014 .

 

   Montesquieu disait : " Je rêve d'une société où le juge ne serait que la bouche de la Loi " . Pourquoi ne rêverions nous pas, à notre tour, d'une société où l'homme politique ne serait que la bouche de la vérité ?

 

 

   NB : à partir du billet de H.M. dans le Canard Enchaîné du 18 septembre 2013 .  

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens