Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 13:25

"  Dans les années 1950, l'Internationale lettriste, autour de Guy Debord, prônait l'élimination dans les gares de toute information concernant la destination des trains . " Afin de favoriser la dérive ... ", disaient encore ces prophètes .

 ( Illustration : dinosoria.com / charpente attaquée par des termites ) .

 

 

termite_08.jpg

 

   Entre la mise en examen de Nicolas Sarkozy et l'aveu de mensonge de Jérôme Cahuzac, juste avant que la nouvelle soit connue, un vrai journaliste, loin du fracas des chaînes d'info permanente, nous propose de regarder le paysage français actuel avec courage et lucidité , car on pourrait avoir l'impression, parfois, que les adeptes des l'Internationale lettriste, ont été entendus .


   " Il y a une chose qu'on est en droit de demander aux élus, aux politiques, c'est d'être dignes de leur fonction, de leur élection . On ne leur demande pas d'être des saints . Nul n'est parfait . Mais au moins qu'ils soient dignes . Qu'ils ne disent pas n'importe quoi, n'importe où, n'importe quand, à n'importe quel propos . Trop souvent ils donnent l'impression de ne parler, de n'agir, qu'en fonction de leur seul intérêt : pour se positionner vis à vis de tel concurrent, de tel adversaire, pour marquer des points, pour se distinguer, pour faire parler d'eux, pour avoir droit à un court passage sur un plateau télévisé . Ils se contredisent, ils trahissent leur propre parole, ils font volte-face, ils louvoient, tergiversent, jouent au plus malin, puis se ridiculisent par l'outrance ou l'inanité de certains propos ...

   Ils ne nous parlent pas, ils se contentent de se parler à eux-mêmes . Alors on ne croit plus ce qu'ils disent ...

   Pourtant on ne leur demande pas grand chose : juste d'être dignes . Ils ont été élus par le peuple pour gérer, gouverner, légiférer, anticiper, dessiner un avenir . On dirait qu'ils s'en " foutent " , que chacun " joue perso " ...

   Ils font leur cinéma à l'Assemblée Nationale, sur les plateaux de télévision, ils font les malins, ils se poussent du col, ils jouent des coudes pour être sur la photo, ils jettent un "  faux scoop " à des micros affamés " pour exister ", mais ils ne parlent plus .... " (1) .

  

   Et les journalistes, pendant ce temps ? " On fait de la mousse, on fait des bulles, on fait les malins, on dézingue ce qu'on a porté aux nues, on sape ce qu'on a soutenu, on oublie ce qu'on a défendu . Au bal des convictions, on change de partenaire comme de chemise ... A la télévision, où nous sommes invités permanents, les gens nous regardent, se demandent de quoi nous parlons, à qui nous parlons et ne nous voient plus que comme des employés du grand cirque ... " (1) .

 

   La charpente sociale, notre trésor,  s'effondre lentement et silencieusement sous les coups de mâchoires d'insectes xylophages, venus de colonies bancaires dont on ne sait plus dire l'origine .  Mais qui s'inquiète de l'état des poutres porteuses ?  Trop d'élus ont fait leur nid, dans ces nouvelles colonies .

   Beaucoup d'entre eux ont appris à vivre sur le mode des termites . Ce sont des insectes qui font preuve d'une réelle cohésion sociale et d'une grande intelligence collective, vivant en colonies hiérarchisées et organisées en castes .

   La  communication entre les individus - par voie chimique, les phéromones  - est trés sophistiquée . Et le système d'alimentation collectif, est unique : on l'appelle la " trophallaxie " . La société est organisée par un échange complet des aliments entre individus : en quelques jours, un aliment passe par l'ensemble des appareils digestifs de la colonie .

   Cette organisation permet aux castes inférieures de nourrir, directement,  les castes supérieures, qui ne sont pas dotées de l'enzyme chargé de dégrader la cellulose du bois, nécessaire pour que celle-ci puisse être ingurgitée .

   N'est-ce pas ainsi que nous nourrissons les banques sous le regard bienveillant de nos élus ?

   

 

   Quand la dignité n'est plus qu'une bouillie pour abdomens infertiles, les " phéromones " , (2), de la communication n'agissent plus . Les élus ne nous parlent plus . Nous ne les écoutons plus . Nous nous laissons aller, dans l'attente d'un, ou d'une, démagogue qui nous donnera l'impression qu'il, ou elle, veut bien s'adresser à nous , " parce que, croira-t-on, nous n'avons plus rien à perdre " .(1) .

 

 

   NB :  (1) . Titre et citations empruntées au billet du journaliste de Marianne : Alain Rémond . No 832 du 30 mars .

             (2) . Phéromones : substances chimiques dégagées par les animaux pour communiquer entre eux .

 



   

   

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens