Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 15:02

" Ni l'ouest, ni l'Est ne veulent sauver l'Europe : la Russie veut la conquérir, l'Amérique veut l'acheter ." ( Richard Coudenhove-Kalergi . Homme politique, essayiste, philosophe, historien d'origine autrichienne, naturalisé français en 1939 . Son livre " Paneuropa ", en 1923, pose les premières bases d'une Union Européenne . On lui doit d'avoir inspiré la création du Conseil de l'Europe, la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier, la journée de l'Europe et l'Hymne européen ) .

   ( Illustration : penseesgaullistes.wordpress.com ) .

 

 

imagesCACIVD7M.jpg

 

   " Frau Merkel "  :  L'Union Européenne doit avancer sur le chemin d'une plus grande intégration politique, sinon elle ne survivra pas . Nous sommes d'accord ! Cependant, nous savons déjà ce qu'il ne faut pas faire :  c'est imiter le Chancelier " de fer " Bismark,  quand il décida de fonder l'unité allemande, " par le fer et par le feu ".

   Bismark veut réaliser l'unité allemande, mais autour de la Prusse et de son roi :  Guillaume Ier . Pour cela , il doit écarter l'Autriche de ce projet . Un banal prétexte d'administration de trois duchés pris au Danemark, au Nord, dans le Holstein, lui suffira pour déclarer la guerre à l'Autriche .

   Aprés avoir obtenu la neutralité de la France et de l'Italie,- bien naïves en la circonstance -  il s'attaque aux petits Etats allemands qui ont pris fait et cause pour l'Autriche, - Saxe, Hanovre, Bavière, Bade, Wurtenberg -  les écrase en quelques jours, les 27 et 28 juin 1866, bataille de langensalza,  puis se retourne vers l'Autriche : c'est la bataille de Sadowa, le 3 juillet 1866 . L'Autriche est défaite et exclue de la sphère allemande . C'est la mise en pratique du principe Bismarkien, cité par un député : " La force prime le droit ."

   Le 15 décembre 1866 est créée, sous la pression de la Prusse, la Confédération d'Allemagne du Nord, présidée par Guillaume Ier, qui comprend 22 Etats , qui se dotera d'une Constitution le 1er juillet 1867 . Les petits états démocratiques ne sont pas enthousiastes, mais craignent la puissance militaire de la Prusse . Un observateur dira : c'est la transformation d'une Allemagne démocratique et cultivée, en un Etat autoritaire et militariste .

   Afin de ne pas effaroucher Napoléon III, Bismark laisse leur indépendance aux états du sud : Bade et Bavière, pour un temps, mais signe avec eux des accords militaires secrets .

   Bismark connaît ces nuances et sait que pour cimenter le nationalisme allemand, il faut lui désigner un ennemi , qui est tout trouvé, le voisin, où déjà bouillonne un esprit nationaliste qui n'a rien à envier au nationalisme outre-Rhin .  Il va en  trouver l'occasion avec la succession au trône d'Espagne, ouverte en 1868 . Un Hoenzollern, cousin du roi Guillame Ier, postule à cette succession mais la France s'y oppose . Profitant de l'insistance peu diplomatique de l'ambassadeur français auprés du roi, en la ville d'eau d'Ems, pour obtenir le retrait du Hohenzollern de la succession d'Espagne, ce que le roi accepte, Bismark truque la dépêche du roi qui lui fait connaître la réponse donnée à l'ambassadeur et diffuse son texte, provocateur pour Napoléon III, le 13 juillet 1870,  dans les chancelleries et les gazettes allemandes .

   Napoléon III tombe dans le piège et déclare la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870 .

   On connaît la suite, défaite de Sedan, abdication de Napoléon III, siège de Paris . Et Bismark , le 18 janvier 1871, scelle la naissance du IIe Reich, dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles : première humiliation pour les Français ; la deuxième humiliation étant l'annexion de l'Alsace et de la Lorraine, au Traité de Francfort , le 10 mai 1871 . Précisons que la Lorraine n'a jamais été allemande, et que c'est une volonté du roi Guillaume Ier de l'annexer, pour humilier un peu plus la France, et ainsi empêcher toute réconciliation entre les deux pays / la boucherie 14-18, en sera la démonstration .

 

    Il faut revenir en arrière, et revisiter les fondamentaux qui ont présidé à la naissance d'une grande idée : la construction européenne .

   Parmi bien d'autres,  Churchill en avait parlé avec pertinence et sa stature confère à ses propositions une portée essentielle, même s'il ne voyait pas la Grande Bretagne s'inscrire dans ce processus .

   " Il faut reconstituer la famille européenne puis dresser un cadre de telle manière qu'elle puisse se développer dans la paix, la sécurité et la liberté . Nous devons ériger quelque chose comme les Etats-Unis d'Europe ...

   Nous ne pouvons pas continuer de porter dans les années à venir la haine et le désir de vengeance tels qu'ils sont nés des injustices passées . Si l'on veut préserver l'Europe d'une misère sans nom, il faut faire place à la foi en la famille européenne et oublier toutes les folies et les crimes du passé , il faut faire éclore " l'acte béni de l'oubli", disait Gladstone .

   Les peuples libres de l'Europe pourront-ils se hisser au niveau de cette décision ?

   Et  le premier pas de l'Europe, vers la la nouvelle formation de la famille européenne doit consister à faire de la France et de l'Allemagne des partenaires . On ne peut pas s'imaginer une renaissance de l'Europe sans une France intellectuellement grande et sans une Allemagne intellectuellement grande . Si l'on veut mener à bien  sincèrement l'oeuvre de construction des Etats-Unis d'Europe, leur structure devra être conçue de telle sorte que la puissance matérielle de chaque Etat sera sans importance . Les petits pays compteront autant que les grands et s'assureront le respect par leur contribution à la cause commune ...

   Le premier pas pratique prendra la forme d'un Conseil de l'Europe ...

   En vue de cette tâche impérieuse la France et l'Allemagne doivent se réconcilier ..." ( W .Churchill . Conférence à l'Université de Zurich . 1946 ) .

 

   Frau Merkel,  la construction européenne ne peut réussir que sur la base de l'égalité entre tous les Etats d'une Union en marche . Si un seul veut imposer sa vision à tous les autres, le projet s'effondrera . C'est pourquoi votre propos de cette semaine, qualifiant de " médiocres" les propositions des pays du sud, sur la " gestion  du couple rigueur- croissance" furent profondément maladroits .

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens