Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 15:51

Saviez-vous que la Cour des Comptes est née d'un vol, d'une rapine ,anglaise ? En 1194, le roi d'Angleterre Richard 1er, aprés une victoire sur le roi de France Philippe II, prés de Blois , s'empare des coffres qui contiennent les comptes fiscaux du royaume et refuse de les restituer . Ces coffres suivaient alors le roi dans toutes ses pérégrinations . Philippe II décide alors d'installer une chambre des comptes, à l'abri, dans l'île de La Cité, à Paris . Le trésor royal étant gardé au Temple , ancienne forteresse des Templiers .( IIIe arrondissement de Paris ).

   C'est Napoléon Ier qui crée en 1807, La Cour des Comptes, telle que nous la connaissons aujourd'hui,  juridiction financière chargée de contrôler la régularité des comptes publics de l'Etat, des entreprises publiques, de la Sécurité Sociale, et d'informer le Parlement, le Gouvernement et l'opinion publique . Ce n'est pas un organisme économique .

   ( Illustration : mallette de numismate, vide . webmarchand.com ) .

 

 

imagesCAR5TE7G.jpg

 

   La Cour des Comptes, dans l'audit qu'elle vient de réaliser sur la situation financière du pays et que son Premier Président a remis ce matin au Premier Ministre, " n'y va pas par quatre chemins " : elle n'annonce pas , pour 2013, la rigueur, ni l'austérité - ce n'est pas politiquement correct - , elle préconise un coup de massue, pas moins .

   Baisse drastique des dépenses publiques, donc gel des retraites, des prestations sociales, du traitement des fonctionnaires, déjà engagé depuis trois ans, mais aggravé par les gel du glissement ancienneté : autrement dit, bloquage des avancements . Economies drastiques dans la politique des soins : moins encore de remboursements des médicaments, quelques hôpitaux de proximité en moins, et je n'ose aller plus loin .

   Ajoutons quelques grands travaux bloqués, ou annulés, qui auraient créé ou maintenu de l'emploi : le projet du Grand Paris, par exemple .

   Je l'ai dit, les Conseillers à  la Cour des Comptes ne s'occupent pas d'économie : ils ne font que de la comptabilité . Son premier président se contente de dire, avec humilité,  qu'effectivement, toutes ces mesures risquent d'avoir des effets sur la croissance : ce qui revient à avouer qu'en 2013, comme la Grèce, comme le Portugal,  comme l'Espagne ou l'Italie , la France entrera en récession . 

   La présentation de cet audit se fait le même jour que l'annonce du chiffre du chômage européen, en augmentation :  11.1% .

   Le même jour , des économistes annoncent pour fin 2013, une dette française à 100% du PIB , et à 110% fin 2014 : vous connaissez le scénario grec , espagnol ou Italien, je n'y reviens pas . Mais le chômage, à quel taux sera-t-il, fin 2014 .

   Je disais hier que nous étions assis sur une " bonbonne de gaz ":  je vois déjà les porteurs de la flamme approcher . Mme  Merkel, M. Barroso, M. Junker, M. Draghi ne voient rien venir .

 

   Tenez !  Il est une donnée dont on ne nous parle plus depuis un moment, et pour cause . Qu'est devenue la Bourse de Paris où s'alimentaient les grandes entreprises qui voulaient investir ? Ne cherchez pas :  elle est partie ! Le Palais Brongnard où elle a vécu tant de décennies est fermé ; le saviez-vous, la bourse de Paris s'est déplacée dans un grand hangar, prés de Londres, elle n'est plus faite que de batteries d'ordinateurs, qui lancent des ordres à la micro-seconde : pourquoi à Londres ? Parce que ces ordres lancés depuis Londres, tout prés de La City,  il faut les capter et répercuter dans la micro-seconde . Or depuis Paris, on perdait une seconde ou deux :  financièrement catastrophique !

   Et les petits épargnants qui alimentaient la bourse et participaient à l'investissement réel ? Ne cherchez pas : ils sont aussi partis ! Pas dans la même direction que les ordinateurs ; ils sont rentrés chez eux, tout nus, floués par des conseillers bancaires à la moralité douteuse . Car il faut bien aussi parler de ces gens qui avaient travaillé toute une vie pour faire quelques économies, qui ont cru aux placements et ont été dépouillés par le système .

   Une petite explication s'impose .

 

   En quinze ans, le nombre de petits-porteurs, c'est ainsi qu'on les désigne, est passé de dix millions à quatre millions . Aujourd'hui, seuls 10% des ménages , retraités, salariés moyens,  détiennent des actions . Par contre le tiers de la capitalisation française est détenu par quinze familles .

   Entre 1990 et 2000, le CAC40 a été multiplié par quatre - bulles immobilières, bulle des hautes technologies - . Mais entre 2000 et 2010,  ce même  CAC40 a été divisé par deux : de 6990 points, en septembre 2000,  il est tombé à 3035 points début 2012 .

   En dix ans, grâce aux produits dérivés 500 Mds d'euros sont partis en fumée . Et la décennie actuelle, avec tous ses plans d'austérité des Etats, mais une spéculation qui a repris de plus belle, nous entaîne dans " un marigot boursier " dont le monde ne se relèvera pas .

   La conclusion s'impose d'elle-même : les places financières, aujourd'hui, ne sont plus les sources de financement des entreprises, mais des outils de spéculation pure, trés risquée :  on n'y place plus ses économies, on y joue à la roulette .

   ( D'aprés l'article de Philippe Villemus : Bourse . Le grand désamour . Stratège international en Marketing, grand dirigeant d'entreprise . Ed. du Midi Libre du 1er juillet 2012 .)

 

   Chômage, crédit détourné de sa fonction, capitalisme anti-salarial, écrasement du pouvoir d'achat, réduction drastique de la couverture santé : tout ce que les candidats à l'élection présidentielle se sont efforcés de nous cacher, nous revient en pleine figure, en ce début d'été,  merci la Cour des Comptes .

   Camarades socialistes, des choix majeurs sont devant vous !

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens