Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 15:22

" Cyprus was a special case ... but the upcoming directive assumes that investor and depositor hability will be carried out in case of e bank restructuring or a wind-down " . (Olli Rehn ; Commissaire Européen à l'économie ) .

 " La responsabilité des déposants sera engagée en cas de restructuration ou de faillite bancaire au sein de l'Union " .

 

 

1452109-combien-gagnent-les-patrons-du-web-francais.jpg

 

    Revenons à l'essentiel, la crise de l'économie réelle, par le détour d'un petit détail, dont, encore une fois, nos gazettes parlent peu . 

   Le gel des comptes et la perte quasi complète de leurs dépôts qui ont frappé les gros épargnants chypriotes, il y a peu de temps, furent une surprise pour beaucoup puis, ont été quelque peu  oubliés . Certains croient toujours leurs économies en sécurité, considérant que ce qui s'est passé  à Chypre ne les concerne pas . Il faut dire que pouvoirs publics et médias n'ont pas lésiné sur les discours lénifiants décrivant la situation chypriote comme exceptionnelle et ne pouvant arriver ailleurs .

   Les uns et les autres omettaient de dire que ce type de situation était déjà étudié à Bruxelles depuis des mois, que depuis le 6 juin 2012 un projet de directive européenne, dit RRD,  était en place, qui proposait ces mêmes mesures pour l'ensemble de l'Union Européenne, et que ce projet de directive vient d'être déposé sur le bureau du Parlement Européen, pour discussion . ( Recovery and resolution Directive ou Redressement et Résolution des Défaillances bancaires ) .

   C'est un évènement important et  le Commissaire Olli Rehn ne s'en cache pas : la responsabilité des déposants sera engagée en cas de restructuration ou de faillité bancaire au sein de l'UE .

   Des pays occidentaux ont déjà commencé la  mise en place de tels systèmes : les Etats-Unis, le Canada,  la Grande-Bretagne .

 

   Le raisonnement qui préside à ces projets est le suivant . L'écosystème des institutions de crédit et des fonds d'investissement est dominé par des acteurs dont la taille et les ramifications sont telles qu'une faillite non-ordonnée peut entraîner avec elle tout le système économique . Ces établissements bénéficient du coup d'une garantie implicite des Etats au cas où leur survie serait menacée . Cette situation nuit aux établissements moins importants - concurrence déloyale - abaisse la vigilance des déposants et la motivation des dirigeants à limiter les risques . Ce sont les contribuables qui assument les risques .

   La spirale infernale devient évidente :  l'Etat s'endette pour sauver les établissements en difficulté, ce qui affaiblit les banques qui détiennent beaucoup de dette publique et la confiance des marchés dans la capacité de l'Etat à se financer .

   La proposition européenne, sous une apparence de moralisation, à savoir de protéger le contribuable, dit ceci : si la faillite ne peut être contenue par les mesures ordinaires, une autorité de résolution de crise mise en place par la directive décide du " bail-in" - le renflouement interne - qui préserve l'établissement en imposant les pertes aux créanciers, à leur rang . ( Ce dernier point n'est pas anodin ) .

   

   La plupart d'entre nous s'estiment cependant à l'abri grâce à la fâmeuse mesure de protection de nos dépôts, jusqu'à 100 000 €, par nos Etats . Et c'est là, toute la limite de la pseudo-moralité de la mesure .

   Un autre point réglementaire du projet de directive précise que : " les systèmes de garantie des dépôts sont intégrés dans la hiérarchie des créances et sont considérés comme des créances non privilégiées et non garanties ", point 4.4.15 de la DE . RRD ) .

   Cela signifie que les faibles fonds de garantie nationaux au regard des sommes à couvrir ne vous seront  pas versés, mais ils seront versés à la banque en faillite, celle-là même qui a joué avec votre argent .

   Encore une fois, les seuls qui ne doivent surtout pas perdre sont les banquiers .

 

   " La manif pour tous ", c'est fini . L'UMP a perdu son unité et son âme à courir aprés des mythes définitivement éteints ; F. Hollande pense avoir inscrit son nom dans le livre des grands socialistes ; les classes populaires exclues du débat qui s'achève préparent leurs bagages pour une abstention massive, dans les années qui viennent , le libéralisme triomphe puisqu'il n'a plus d'ennemi sur sa gauche .

 

 

   NB :  d'aprés Valentin Petkantchin sur le site - http : // protection-rendements.fr   .

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens