Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 14:35

" Si votre seul outil est un marteau, tout ressemble à un clou " .( Proverbe japonais . Cité par Laurent Neumann, Marianne . No 822 ).

 ( Illustration : Le Mali . opusmang.com ) .

 

 

images-copie-8.jpg

 

   Le 9 janvier, deux colonnes d'environ 1200 combattants djihadistes, foncent vers le Sud-Mali, en particulier vers les villes de Konna et Mopti . En quelques heures, les soldats maliens, trés vite à court de munitions fuient la ville, abandonnant armes, blessés et population .

   A 70 kms, plus au sud, de trouve la ville de Sévaré, où est installé un Quartier Général tactique de Forces Spéciales françaises et un aérodrome doté d'une piste pour recevoir des avions de ravitaillement gros-porteurs .

   Aprés Sévaré, la voie est libre pour entrer dans Bamako, où les djihadistes sont attendus par des cellules dormantes amies . Une fois dans Bamako, la donne politique change complètement de nature . Un gouvernement islamiste radical se met en place, que la Communauté Internationale, aurait bien du mal à ne pas reconnaître, au bout de quelques mois . Dans un autre cas, tenter de déloger les djihadistes d'une ville de 2 millions d'habitants, ne pouvait se faire qu'au prix de trés lourdes pertes militaires et civiles et sans aucune certitude de succés .

   La France a des bases dans toute cette région où stationnent des forces spéciales, prêtes à passer à l'action à tout moment : au Burkina, au Tchad, en Côte d'Ivoire et dans d'autres pays et dispose d'un système d'observation, depuis le ciel fort sophistiqué, un satellite Pléiade, un avion Atlantique2 et des écoutes électroniques  sur la base de Sévaré et au Burkina . L'appel au secours du Président malien, le 10 janvier, lève toutes les réserves politiques .

   Il fallait agir, en urgence,  F. Hollande l'a fait, et c'est tout à son honneur .

   Cela dit, et le constat d'urgence étant établi, une question essentielle est posée à F. Hollande . Que se passe-t-il au niveau européen ? Chacun  félicite, depuis son balcon, le Président français, mais personne ne bouge . Les Britanniques dépêchent deux avions de transport sur la base française d'Evreux, dont l'un est encore en panne sur cette même base . L'Allemagne promet une aide médicale, et c'est tout .

 Le problème est trés grave, la France ne peut pas rester seule sur ce théâtre d'opérations, car les difficultés sont multiples et sérieuses .

 

   Mais posons-nous d'abord la question de l'attentisme européen . Une opération militaire coûte cher, actuellement l'intervention française revient à un million d'euros par jour ; les politiques d'austérité en Europe ne feront pas bon ménage avec une aventure militaire . Les leçons de l'aventure Libyenne, et la gestion catastrophique de l'aprés Kadhafi , pèsent lourd dans la réflexion des Européens . La peur d'attentats terroristes sur leur propre sol, retiennent certains, et l'on voit bien les réactions au traitement de la prise d'otages à In Amenas, par l'armée algérienne .

   La peur d'un enlisement du conflit à la " afghane " obsède tous les dirigeants européens .

   L'intervention française est limite par rapport aux résolutions de l'ONU, qui ne prévoient pas de déploiement au sol de troupes non-africaines . 

   Et puis il y a la situation politique européenne . Il faut regarder les choses en face : les Européens sont extrêmement divisés . A l'aube d'une nouvelle négociation sur l'avenir politique de l'Europe, en 2014, l'affrontement idéologique entre la France , l'Allemagne, et dans une moindre mesure les Anglais, puisque ces derniers veulent purement et simplement quitter le bateau, est programmé : qui pourrait croire que des abandons de souveraineté et d'identité nationale supplémentaires vont être enfantés dans la liesse ? On voit des jeux diplomatiques bi-latéraux se dérouler , de la part de chacun des deux leaders européens, en direction des autres Etats membres, pour neutraliser le voisin .

   La meilleure preuve du fossé qui sépare nos deux grandes nations est l'organisation à minima du cinquantenaire de la signature du Traité de l'Elysée, traité d'amitié et de coopération entre les deux pays, ce mardi 22 janvier, traité signé par De gaulle et le Chancelier Adenauer, le 22 janvier 1963 .

   Mais reconnaissons que face aux enjeux que la situation malienne soulève, beaucoup de réticences peuvent apparaître comme étriquées, sinon minables .

 

   Car les enjeux sont grands . On ne pourra pas éliminer totalement la menace djihadiste, dans cette région . Mais on doit la réduire au maximum , sinon aprés le Mali, c'est l'ensemble du Sahel qui sera devenu ingérable . Le juge anti-terroriste Trévidic, décrit un croissant partant du nord de la Mauritanie jusqu'à N'Djamena au Tchad .

   Ne nous laissons pas leurrer, les pays africains de la CEDEAO, n'ont pas d'armées dignes de ce nom, leurs contingents, mal équipés, mal formés, mal encadrés, ne sont d'aucune efficacité, face à des combattants déterminés et lourdements armés, et en plus heureux de mourir pour Dieu,  que sont les djihadistes .

   Mais, par contre, ces contingents, de pays du sud, peuvent devenir extrêmement difficiles à maîtriser, quand, au nom de vengeances ethniques, ils vont se déchaîner sur les populations civiles du nord, parfois arabes, et donc assimilées aux esclavagistes d'autrefois . Négliger les aspects ethniques de ce conflit pourrait être ravageur, dans les mois qui viennent .

   Face à ces dangers endogènes, la France, seule, pourrait se trouver vite débordée, et plongée dans la situation , soit de complice d'exactions, soit d'avoir à affronter deux ennemis à la fois .

 

   François Hollande a pris ses responsabilités avec courage, mais c'était la décision la plus facile . Le plus dur est à venir !

 

 

   NB :   Inspiré de Le Canard Enchaîné du 16 janvier 2013 : " L'Etat Major a convaincu Hollande ... " et Marianne du 19 au 25 janvier 2013, Jean Dominique Merchet .

 


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens