Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 20:47

 (1) . " Lisette : Il ne faut jamais dire, une telle personne est morte d'une fièvre et d'une fluxion sur sa poitrine, mais elle est morte de quatre médecins et de deux apothicaires ... " ( L'Amour médecin de Molière ) .

 ( Illustration : (1) . Couverture de l'Amour médecin de Molière, chez Flammarion ) .

 

 

 

9782081224261-copie-1.jpg

 

 

   Pratiquons  une pause, dans le déferlement de statistiques, enquêtes, taux de ceci, taux de cela, autant de chiffres qui ne servent qu'à brouiller la réalité, à nous faire prendre des vessies pour des lanternes, à nous présenter trivelins et scaramouches pour des Catons ou des Gracques . Laissons de côté, un temps, ces relents " rances " de monétarisme, qui soufflent d'outre-atlantique et nous asphyxient .

 

   Allons lire, sur le site du Collège de France,  l'introduction à la leçon inaugurale du professeur Alain Supiot, en 2012 : " L'histoire juridique de l'édification de l'état social donne une idée de sa grandeur . Mais ce souverain débonnaire, tolérant la contestation et répondant du bien-être de ses sujets, semble aujourd'hui frappé de misère . Exposé par l'ouverture de ses frontières à des risques financiers systémiques, il voit ses ressources s'effriter et ses charges augmenter . D'inquiétants docteurs se pressent à son chevet, prescrivant saignée sur saignée, certains dressant déjà son acte de décés ... " .


   Que nous dit le blogueur Vintgras, sur le site Mediapart ?  " Ce n'est pas la croissance qui changera quoi que ce soit, c'est tout le fonctionnement actuel de l'Europe, en particulier de la zone euro, qui est totalement défaillant et inadapté . Il détruit la richesse au lieu de la créer, il provoque du chômage où il devrait créer de l'emploi, il laisse la finance gouverner l'économie en lui permettant de la détruire ..." .


   Observons, aussi, comme Jacques Delors, samedi dernier, au Forum des Progressistes Européens, à la Mutualité, le fonctionnement d'une Europe qui a tourné le dos, il y a trés longtemps déjà, à ses premiers élans .

   Observons, mais en n'oubliant pas que Jacques Delors observe, lui, sans indulgence, certes,  un monstre qu'il a contribué à créer :  "  Le dialogue social, maintenant, c'est la messe sans la foi - c'est un catholique qui le dit - , on ne fait pas des réunions pour rien ... Soyez les émissaires de la coopération renforcée et comme la moitié des dirigeants actuels ne sait pas ce que c'est, expliquez-leur ! ... Qu'est-ce que cela vous fait de voir les dirigeants européens aller rendre visite à Poutine, l'un derrière l'autre,, pour lui demander un peu plus de gaz ? Vous n'avez pas envie de tout casser ? " . ( Le JDD du 16 juin ) .

 

   Et encore, J. Delors n'avait pas  pris connaissance de la provocation " cynique, malhonnête et méprisante " du Médecin-chef de la Commission, José Manuel Barroso, qui, à propos de la négociation du prochain traité de l'Atlantique, entre l'Europe et les Etats-Unis, n'hésite pas à dire, la veille d'un G8,  à propos de " l'exception culturelle " défendue par la France :  " Certains se prétendent de gauche mais ils sont en fait extraordinairement réactionnaires " . ( International Herald Tribune ) .

   Cette pure provocation en dit long sur la nature du projet d'intégration économique que nous préparent les dirigeants européens et américains . Ce n'est pas l'exception culturelle qu'il faut défendre, c'est l'avenir tout entier de l'Europe .  M. Hollande, ce qu'il faut faire , c'est refuser ces négociations, dans leur totalité, avant que l'Europe ne soit plus qu'un appendice des Etats-Unis .  Nous y reviendrons .

 

   Mais voilà, la réalité, elle est politique, purement politique . La Finance , bras armé du " néo-libéralisme " dont l'objectif majeur est la mort de l'Etat social a , dans tous les pays d'Europe, deux fers au feu,  et joue sa partition avec ces deux fers : centre-droit et centre-gauche .

   Voici ce qu'en dit, pour la France, le meilleur connaisseur de la vie politique française, l'historien britannique Perry Anderson :

   En France , le Centre- droit fut représenté par un N. Sarkozy, aventurier de la politique, sans idéologie, mais trempé dans les eaux du Styx de la cupidité par sa mère, et qui,  tout en détournant l'attention des Français vers " un supplément idéologique ", les débats sur l'Identité Nationale, a conduit le pays sur les rives de " l'horreur économique " et de l'agonie de l'Etat social .

   Sarkozy usé, les mêmes forces économiques ont fait appel au Centre-gauche, pour poursuivre sans interruption, la même marche vers le démantèlement des protections sociales et la mort des économies encadrées . Ce Centre-gauche est représenté par F. Hollande, qui, lui aussi,  commence par cacher son orientation économique néo-libérale derrière un supplément idéologique, certes moins violent, le " mariage pour tous " .

   Démarche plus légère ou plus brutale, qu'importe, la fonction est la même : " distraire le peuple de l'augmentation du chômage, de l'abaissement du niveau de vie, de la dégradation des services publics " .

   Et même, dit encore l'historien britannique, la crise étant devenue plus aigüe, impose des attaques plus dures, plus drastiques contre l'Etat-providence, situation dans laquelle les gouvernements, plus ou moins teintés de social-démocratie, sont typiquement mieux placés pour assurer la restructuration néo-libérale car ils peuvent compter sur une moindre opposition syndicale, et toujours agiter le spectre du retour de la droite " .

( Cité par Marianne No 843 ) .

   C'est Schröder qui a introduit l'extrême pauvreté en Allemagne, avec son " programme 2010 ",  pas Merkel .


   " Sans un soulèvement populaire majeur, on peut s'attendre à la même mise au pas en France ", dans un court laps de temps, prévient Perry Anderson .



Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens