Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 14:05

Sous-titre : Averroès " le commentateur " ou le clerc Jacques de Venise .

 " En Europe , l'Islam n'a pas davantage évincé le Christianisme que celui-ci avait éradiqué les pratiques païennes ou éliminé le judaïsme . Toutes ces religions peuvent objectivement se prévaloir d'une présence légitime . Toutes font partie intégrante de l'Europe et  de notre patrimoine " . ( Jack Goody . L'islam en Europe .) 

 ( Illustration : Averroès - 1126, 1198 -  zephyron.blogspot.com ) .

 

 

Averroes.jpg

 

   Le " bloc identitaire ", droite de l'extrême droite est un groupuscule qui a fait parler de lui , voici quelques semaines lors de l'inauguration de la Mosquée de Poitiers . Son slogan : " Mon premier drapeau c'est ma couleur de peau ". ( Mathieu Destal . Marianne ) .

   José Maria Aznar, ancien premier ministre espagnol de droite, s'est cru autorisé, la semaine dernière, à réclamer une aux pays arabes, une indemnisation pour les sept années d'occupation de l'Espagne, du VIIIe au XVe siècle .

   Les évêques catholiques de France perdent pied, face au projet de loi autorisant le mariage entre personnes du même sexe, et pronostiquent la légalisation prochaine de la polygamie et de l'inceste . ( Cardinal Barbarin ) .

   Le trés droitier UMP J. F. Copé veut conquérir le leadership de son parti à l'aide d'un pain au chocolat et du racisme antiblanc .

   Au printemps 2008, une polémique assez tendue agite les milieux universitaires médiévistes, à propos de la diffusion de la pensée aristotélicienne en Europe : se fait-elle par le canal d'historiens chrétiens ou la doit-on à Averroès et aux penseurs arabo-musulmans ?

   Qu'on veuille bien m'excuser, mais je ne peux m'empêcher de penser que tous ces faits sont liés !

 

   Revenons à la controverse universitaire sur Aristote . Elle est partie d'un livre du médiéviste Sylvain Gouguenheim, à destination du grand public ( sic) , en 2008 : " Aristote au Mont Saint- Michel " . La diffusion de la pensée du philosophe grec serait due aux traductions latines , directement du grec ancien, d'un moine Jacques de Venise, lors d'un séjour au Mont Saint-Michel .

   Sauf que les historiens n'ont trouvé aucune preuve du passage de ce moine , à part deux lignes dans la biographie d'un prieur, qui n'a pas connu le clerc .

   Jacques de Venise a travaillé en Italie, et comme il ne maîtrisait pas le latin, ses traductions ne sont guère prisées par les historiens .

   Les médiévistes n'ont pas été tendres avec leur confrère, rappelant, dans leur grande majorité, le rôle essentiel des penseurs arabo-musulmans de El-andalus, et d'Averroès, en particulier, pour la transmission en Europe occidentale de la philosophie grecque et singulièrement de la philosophie d'Aristote, entre le neuvième et le quinzième siècle, pensée par ailleurs condamnée par l'Eglise Catholique . Déjà ! 

 

   Il ne s'agit, ni plus ni moins,  que de nier le rôle majeur de celui qui " a transmis et réinventé Aristote " pour le plus grand bien du progrés intellectuel en Europe . Il ne s'agit, ni plus ni moins, que de refuser, à ce Sévillan du XIIe siècle, la qualification que lui donne le médiéviste Alain de Libera, professeur à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes :  "  Averroès est l'un des pères spirituels de l'Europe occidentale ." 

   Averroès disait de la pensée d'Aristote : " Elle est la souveraine vérité et son intelligence la limite de l'intelligence humaine ... Aistote a fondé et achevé la Logiue, la Physique et la Métaphysique ." ( Préface du commentaire à la physique ) .

   Cette attitude " négationniste "  conduit ses chantres à des refus de réalités historiques navrants .

   C'est par exemple la négation de l'influence de la pensée d'Aristote et de celle  d'Averroès sur l'un des Pères de l'Eglise Romaine, Thomas d'Aquin - ( 1224 - 1274 ) .

   Thomas d'Aquin apprend Aristote grâce à son professeur , un domicain allemand, Albert le Grand, à Paris et à Cologne . D'Aquin repense l'ensemble des croyances chrétiennes à la lumière d'Aristote .

   C'est un théologien, donc tout le ramène à Dieu, mais il distingue, comme Aristote et Averroès, la raison de la foi . La raison aide à connaître l'essence des choses, leurs causes propres, mais la raison naturelle étant limitée, la foi complète la raison . Averroès avait également établi une différence, entre le savoir , la science et la religion , accordant toutefois le primat à la révélation . Notons que, l'un et l'autre, furent condamnés par les chefs religieux, Averroès à l'exil dans les dernières années de sa vie , Thomas d'Aquin par les Franciscains et certains évêques, qui ne souffraient pas qu'on laisse la raison échapper, un tant soit peu, au Créateur .

   Et pourtant, Thomas d'Aquin persiste, distinguant la loi divine de la loi naturelle, qui est construite sur trois préceptes : l'instinct de conservation commun aux chrétiens et aux païens  ; l'instinct de procréation commun aux hommes et aux animaux ; le troisième précepte est propre à l'homme, et relève de sa nature raisonnable,  la recherche de la connaissance, le savoir . L'homme cherche à connaître l'univers, à subordonner ses passions à la raison, et à faire dépendre sa vie du bien de la communauté . " Les riches doivent, selon le droit de nature, distribuer leurs surplus pour subvenir aux besoins des pauvres " .

   " Dans la mesure où la loi s'écarte de la raison, elle est ce qu'on appelle une loi inique ", dit encore Thomas d'Aquin . Malgré ces glissades vers la pensée raisonnable, l'Eglise acceptera de le canoniser .

   Averroès, dont la problématique fut toujours celle du statut juridique et social de la philosophie dans un monde dominé par les juristes et les théologiens, devint à partir du XIXe siècle, bien plus tard il est vrai, et à le faveur du déclin de l'Empire Ottoman,  la figure de proue de toutes les aspirations progressistes du monde arabe .

 

   Nos négationnistes passent ainsi sur beaucoup de faits , pourtant d'un grand intérêt .

   Ils ignorent ainsi la remarquable synthèse que fait , au début du XIVe siècle,  le mathématicien, astronome, philosohe, médecin,  juif, Gersonide, né à Bagnols sur Cèze, dans le Gard, en 1288, de la pensée d'Averroèes et de celle de son corréligionnaire Maïmonide : " Le dogme de la création biblique est compatible avec l'éternité de la matière " .

   Ils ne voient pas , non plus, que Dante, dans sa Divine Comédie, a placé Averroés, dans les limbes de l'Enfer, cercle des hommes verueux et sans reproche, parmi les grands philosophes de l'humanité, et qu'au Paradis, siège Siger de Brabant, le plus célèbre des averroistes, parmi les grands théologiens .

   Ils réfutent enfin le rôle fondamental de l'Université de Padoue dans l'averroisme de la Renaissance, deuxième moitié du XVe siècle et début du XVIe : deux siècles durant, les plus grands connaisseurs d'Averroès vont enseigner dans cette Université et répandre la pensée du Maître dans toute l'Europe .

   Pourquoi ces rappels historiques ? Pour dire que l'Europe s'est construite au confluent de trois pensées : la Chrétienne, la Judaïque et l'Islamique et que vouloir en nier une, c'est nier l'influence des trois .

 

   Une autre raison m'a poussé à revenir sur cette histoire de la pensée européenne . Face à un monde devenu fou, de domination, de cupidité, de réussite individuelle, de narcissisme, j'écrivais il y a quelques jours , que les peuples devaient réécrire leur propre récit, et ne pas le laisser aux dominants .

   Le retour sur ces penseurs de la raison, m'a convaincu que ce nouveau récit, à écrire, était celui de " l'histoire de la raison " .

   En France, on a souvent tendance à le faire commencer à notre Siècle des Lumières . Le XVIIIe siècle français n'est pas né de rien, subitement . Il est un aboutissement de siècles de tâtonnements de la pensée, et j'épouserais volontiers, la classification proposée par le philosophe François Châtelet, dans son livre,  " Une histoire de la Raison ", ( Seuil, 2010 ) : 

   - Invention de la Raison : Socrate et Platon .

   - La Raison et la Réalité : Platon et Aristote .

   - La Science de la Nature : Galilée et Descartes .

   - La Raison et la Politique : Machiavel et Löcke .

   - La Modernité : Kant .

   - L'Histoire : Hégel et Marx .

   Cependant entre Aristote et Descartes, longue période où la réflexion ne s'est pas interrompue, j'offrirais une place importante à Averroès , Maïmonide et Thomas d'Aquin .

   

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens