Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 15:02

 (1 ) . Mot de William Ewart Gladstone, Premier Ministre britannique au XIXe s.

 " Nous devons tourner le dos aux horreurs du passé et porter nos regards vers l'avenir " . ( Winston Churchill ) .

 ( Illustration : guardian.co.uk ) .

 

 

 

Winston-Churchill-on-next-008.jpg

 

 

 


 

   Ils poursuivent leur but sans relâcher leurs efforts, passant par pertes et profits la crise de 2008 qu'ils ont provoquée, nous demandant d'ailleurs de l'oublier, puisqu'ils vont nous en sortir grâce au levier extraordinaire qu'ils viennent d'inventer : l'Accord " transatlantique de libre-échange " . Sauf que cela fait dix ans qu'on en discute, dans les milieux autorisés, mais trés discrètement .

   N'allez pas discuter le bien-fondé de cette initiative, M. Barroso, Président de la Commission Européenne fera de vous un exécrable " réactionnaire ".

   Cet accord qui devrait voir le jour en 2015- 2016 est l'aboutissement d'une Idée présentée par Winston Churchill, excusez du peu, il y a quelque 70 ans, au colloque de Zurich, sur l'Europe, le 19 septembre 1946 . Ce grand Homme d'Etat y suggérait une vision des Etats-Unis d'Europe, autour de la réconciliation de la France et de l'Allemagne, comme nécessaire et urgente . C'est ce qui fit le succés de son intervention, mais les commentateurs omirent de rapporter la conclusion de son discours : " La Grande-Bretagne et le Commonwealth des nations britanniques, la puissante Amérique et,  je l'espère, la Russie soviétique, doivent être les amis et les protecteurs de la nouvelle Europe et défendre son droit à la vie et à la prospérité " . Ce qui gênait les observateurs de l'époque, c'est que Winston Churchill plaçait l'Europe des vaincus à tour de rôle, sous la protection - qui peut vite dériver en domination - des vainqueurs .

 

   Les négociations sur le prochain accord vont débuter dans moins d'un mois et s'inspirent, tout à la fois,  de l'idée churchilienne, des règles, ou plutôt de l'absence de règles, qui ont provoqué le cataclysme financier de 2008 et de la barbarie économique qui caractérise le néo-libéralisme .

   En un mot, il s'agit de la stratégie de dérégulation généralisée de la finance et de l'économie voulue par les Américains - dotés de l'arme fatale du dollar - et donc de la dilution de l'espace européen dans une sorte de chaos économique, sans lois ni règles, où seule prévaudra la loi du plus fort, qui se jouera devant une justice faite pour ceux qui ont les moyens d'y accéder et se payer les armées d'avocats qui font les victoires des " forts " . L'Alena dont je parle plus loin, prévoit qu'en cas de litige entre un Etat et un entrepreneur, ce n'est plus la justice de l'Etat concerné qui intervient, mais un tribunal arbitral, c'est à dire une justice privée .

   Ne riez pas, mais nous en avons un petit avant-goût, en France, avec l'affaire " Tapie-Sarkozy " .

   C'est la réalisation de la théorie du " choc des civilisations ", dit J. L. Mélenchon, non sans raison, avec la constitution d'un grand bloc occidental : c'est là, toute la cohérence idéologique, qui fait leur force, des anglo-saxons .

 

   Qui peut croire que les Américains vont concéder quoi que ce soit aux Européens qui concernerait leurs intérêts ?  Un récent exemple est là pour nous mettre en garde . Lorsqu'en 1994 s'est mis en place l'ALENA, accord de libre-échange nord-américain, Etats-Unis, Canada, Mexique, il y figurait une liste de 300 articles protégés par un protectionnisme national: tous étaient américains, aucun n'était canadien ou mexicain . Du jour au lendemain, les paysans mexicains se virent interdire l'ensemencement de leurs champs de maïs par leurs propres grains : ils durent acheter les semences américaines  " MONSANTO " .

   Et nos rodomontades sur notre exception " audiovisuelle " - avez-vous noté qu'on ne dit plus culturelle , le livre ou la langue française sont passés par dessus bord - ne feront pas long feu, les Allemands et Barroso nous lâcheront en cours de route .

   C'est la députée socialiste européenne - Rapporteur de la résolution sur les mandats des négociateurs , au Parlement de Strasbourg - Seybah Dagoma , qui avoue que cette résolution ne présente pas toutes les garanties .

   Nos protections sociales et environnementales sont menacées puisque le projet prévoit des règlementations communes .

   L'industrie européenne ne gagnera rien sur le territoire américain car elle sera confrontée à un dumping lié à une énergie bien moins chère, grâce à l'exploitation sauvage du gaz de schiste sans aucune contrainte écologique .

   L'interdiction des organismes génétiquement modifiés - OGM - deviendra caduque, de même que Washington pourra nous imposer le " brevetage du vivant ", différence majeure de conception de la vie, entre anglo-saxons et européens .

   Demain, votre corps sera devenu une marchandise . Vous riez ! Alors, écoutez ceci : l'actrice Angelina Jolie a subi , le mois dernier, une ablation mammaire, afin de prévenir un cancer du sein , provoqué par un gène particulier . Aux Etats-Unis, ce gène est breveté . Une seule entreprise est autorisée à le dépister, la propriétaire du brevet . Impossible pour l'instant en Europe, où la santé reste du domaine public . ( L'Humanité ) .

   Quant à nos services publics, considérons qu'ils sont en fin de vie, si l'accord voit le jour .

 

   Barroso admiratif, voit dans cet accord, un miracle économique à venir pour l'Europe : une augmentation de 28% de nos exportations et un plus 0.5% du PIB européen . Où a-t-il vu cela ? Nul ne le sait . 

   Ce qui me paraît plus sûr, c'est ce qu'en dit A. Montebourg, avec qui je suis rarement d'accord, mais cette fois je l'approuve : " Barroso est le carburant de la montée du Front National en France " .

 

 

   NB : réf . L'Humanité, Gaël de Santis .  Mediapart, Ludovic Lamant, 20/04/13 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens