Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 14:39

"  L''antidote du poison de la haine et de la violence consiste dans l'invitation à se parler, à entendre la parole d'autrui, à ne plus s'enfermer dans le silence des représentations toutes faites . Faire en sorte que la force brutale cède le pas aux tâtonnements, aux éclaircissements ..." ( Jean-François Collange . Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg ).

 ( Illustration : dayly-banana.blogspot.com ) .

 

 

 

Sarkozy_sale_tete_TGP.jpg

 

   La capacité d'instiller de la violence dans tous ses discours, dans tous ses actes, dans la société tant civile que politique, est un trait extraordinaire de la personnalité de ce personnage, hors du commun , dans cette faculté qu'il a à rester présent et toxique dans les débats, même quand il en a été juridiquement éliminé, donc exclu .  

   " Le fléau de Dieu " qui a brutalisé la France pendant cinq ans, incapable de sortir de " l'enfermement social, de l'enfermement psychique, de l'enfermement dogmatique " dans lesquels son histoire personnelle l'a emprisonné, n'en finit pas de courir dans tous les sens, bien qu'ayant eu la tête tranchée en mai 2012, comme ces canards de basse-cour qui refusent de mourir .

   Mis face à lui-même, par le travail scrupuleux et rigoureux de trois juges d'instruction - et non d'un seul - le personnage ne réagit pas comme un citoyen ordinaire face à la justice, il explose et menace ses juges .

   Comme le héros d'Umberto Eco dans le roman " L'île du jour d'avant ",  le personnage se pense comme le maître d'une île traversée par " le méridien de changement de date " - qui serait le royaume de France -,  qu'il ne se serait rien passé en mai 2012, ou plutôt, qu'en 2012, il a été victime d'un Coup d'Etat, mené par un usurpateur, qui " ne lui arrive pas à la cheville ", et qu'il est tout à fait légitime, que sa royale personne revendique , à nouveau le trône .

   Et donc,  menacer un juge, n'est qu'une petite entorse aux lois de la République .

   La preuve en est que dés la publication de l'information sur " sa mise en examen ", au petit matin d'une journée de début de printemps,  tous ses sicaires et tueurs à gages, ont commencé à se déchaîner contre un juge, " jugé ", partial, engagé, politisé, presque malhonnête, car considéré comme voulant " régler des comptes personnels " avec l'ex-Président de la République .

   Rendez-vous compte, ce juge a signé à deux reprises, avec des dizaines d'autres magistrats,  deux pétitions, critiquant deux réformes judiciaires, considérées comme pernicieuses, la suppression des juges d'instruction, qui garantissent l'indépendance des juges, et la minimisation des délits financiers : " suivez mon regard " !

   Un juge gauchiste en quelque sorte !

   Remarquons que les attaques, qui relèvent toutes de délits inscrits au code pénal, ont été proférées par des Parlementaires, " Citoyens Représentants de la Nation ", que la haine aveugle au point d'envoyer un message particulièrement dangereux aux délinquants ordinaires : vous n'avez pas à respecter la justice de votre pays .

   " Le vivre ensemble " cher à nos politiques de droite, qui n'ayant aucun programme économique autre que l'austérité, n'ont à proposer que des slogans , plus ou moins heureux, le " vivre ensemble " protégé par l'action de la justice vient d'en prendre un sacré coup .

   Un autre argument de certains  spadassins à la solde du héros m'a amusé . Ceux-là, moins haineux, ont joué la scène affective . " Mais qui peut imaginer " le guide " en train de profiter de la faiblesse d'une vieille dame ? Chers Français,  vous le connaissez ! Allons, soyons sérieux ! "

   " Ben, oui, je le connais ! " Et je l'en crois tout à fait capable, même si j'attends la réponse définitive de la justice .

   L'ex- Président est blessé dans son honneur ! Soit !  Mais cela ne m'empêchera pas de dormir ! Par contre, un autre sujet m'intéresse . L'ex-Président et ses sicaires " ont pété les plombs ", car ils ont tout de suite vu les implications politiques, à long terme, qu'une procédure judiciaire, lente par définition , allait avoir sur le retour triomphant de " l'enfant prodige ", sur la scène politique, programmé pour 2016, et dont les prémisses nous étaient, peu à peu, présentées, depuis quelques semaines :  on y voyait un " Petit Hercule " aiguisant ses lames, pour terrasser  " l'Hydre de Lerne " hollandaise, en 2017 .

   Et même, maman Hercule, s'était lancée dans la bataille naissante, avec une de ses chansons, à faire tomber en pâmoison Gérard Depardieu : " Le pingouin " .

   Imaginez :  2016 !  " Petit Hercule " annonce sa candidature à la prochaine élection présidentielle, et vlan ! Une condamnation judiciaire, pour  "abus de faiblesse ", donc assortie d'une peine d'inéligibilité, vue la gravité de la condamnation, vient faucher en plein vol, " les coups d'épaules ravageurs " du sauveur suprême " .

   C'est la rage au sein de la toute neuve association : " Les amis de ... " !  Pasteur relève-toi, ils vont devenir fous !

   

   Mais l'éducation que me donna ma mère m'oblige à faire un petit effort pour comprendre ce qui se passe dans la tête de " Petit Hercule " .

   Je sais que la violence est toujours l'expression d'une souffrance . Et lorsque les psychologues nous proposent un travail par l'apprentissage du débat pour combattre notre violence, je pense qu'ils veulent nous amener à prendre en charge un premier enjeu : de nous révéler, à nous-mêmes, cette souffrance qui est en nous, de la nommer, de la sortir des préjugés et des clichés, de lui donner toute sa force de questionnement et de contestation face à une situation intolérable qui blesse et qui fait mal .

   " Mettre des mots sur des maux " !  Oui, mais à condition de débusquer le pouvoir quelquefois mystificateur du langage qui occulte la réalité au lieu de la dévoiler . Or , en matière de langage, " Petit Hercule " n'est pas particulièrement gâté : " Casse-toi pauvre con !  Racaille ! Descends pour voir ! "

   Que pourrait-il " débusquer " de la grande mystification qui est la sienne ? Il voulait être Napoléon, il n'aura été que Fouché !

   

   

 


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens