Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 15:47

La France ne sait pas se féformer ; elle n'avance que par révolutions " . ( Jacques Attali ) .

( Illustration :  petrus.angel.over-blog.com / les bonnets rouges  s'en prennent au Vatican ) .

 

 

 

vatican-bonnets-rouges.jpg

 

   " Nul besoin d'être grand clerc pour percevoir qu'aujourd'hui le pays se trouve, à nouveau, au bord de grandes secousses " , ( J. Attali . Urgences françaises ) .

 

   Les grandes secousses :

   " Innombrables frustrations, peurs diverses, colères multiples et contradictoires, réformes manquées, besoins non satisfaits, mécontentements remâchés se font partout sentir . Pour l'instant, excepté quelques échauffourées,  chacun vit cela dans son coin, à sa manière .

   Les uns n'en peuvent plus de n'avoir ni emploi valorisant, ni logement décent , voire ni emploi, ni logement, tout court . Les autres, sont furieux de voir arriver à grands pas le risque de perdre petits ou grands privilèges, et s'estimant victimes d'une mondialisation instrumentalisée par les grands possédants, sont désormais prêts à se battre, jugeant qu'ils n'ont plus grand chose à perdre .

   Les jeunes, grands perdants de la dérégulation financière, ont commencé à comprendre qu'ils vont avoir à payer une triple dette, accumulée par un capitalisme plus sauvage que jamais : dette publique à rembourser ; retraites qu'ils vont devoir financer ; dérèglement climatique qu'ils vont devoir supporter .

   Tous, en tout cas, ont sombré dans l'angoisse de n'avoir plus, un jour, les moyens de financer leur nourriture, de financer leur logement, de financer leur santé, de financer leur retraite, de financer la scolarité de leurs enfants ...

   Quand tout ce monde verra, avec clarté, que le personnel politique, a servi et sert encore, avant tout , les intérêts d'une classe -  les détenteurs du patrimoine mobilier et immobilier - tous ces gens, passant par-dessus partis et syndicats, ne se contenteront plus d'un vote de protestation, ils descendront dans la rue ... "

   La révolution sera amorcée ...

 

 

   L'explosion du chômage :

   " A en juger par les plans sociaux qui se multiplient, les faillites de petites entreprises qui explosent, on peut constater que la confiance en ceux qui nous gouvernent a déserté nos rivages, les entreprises localisées en France ne recrutent quasiment plus et même licencient .

   Et malgré les tentatives du gouvernement de masquer les dégâts par une politique massive d'emplois publics aidés, les 6 millions de chômeurs seront atteints au début de l'année 2014 . La situation va devenir explosive, car, le chômage de longue durée ne va plus toucher seulement les " non-qualifiés " et les ouvriers, mais plus massivement les cadres et les jeunes diplômés que ce n'est déjà le cas : or, rien n'est pire que des diplômés à qui on ne peut même plus offrir la perspective du salariat .

   Cela va rendre encore plus visibles les privilèges dont bénéficient les enfants des classes favorisées privant par la même occasion les "jeunes des quartiers " de toute perspectives de promotion sociale . Des centaines de milliers d'entre eux ne disposeront plus, trés bientôt, d'aucun revenu .

   Le désespoir va conduire les salariés à des démonstrations de force, plus nombreuses qu'à ce jour, et peut-être, plus radicales . Des manifestations majeures vont voir le jour ... "

   La révolution pourra commencer ... 

 

   Perte de contrôle de la dette :

   " De l'Europe en échec n'attendons pas le salut . L'Union bancaire ne se fait pas, l'Allemagne n'en veut pas . La gestion de la crise par Mme Merkel, dominatrice, égoïste et surtout déloyale , met en lumière, sous les yeux des prédateurs financiers, l'incapacité de l'Europe à s'entendre, à s'organiser, à maîtriser ses déficits, à contrôler l'augmentation mécanique de sa dette, offrant un front désuni aux appétits des fonds de pension et d'investissements anglo-saxons .

   Les marchés, calmes depuis deux ans, parce qu'ils observent les évolutions européennes, ont déjà compris que la France est devenue le front des incertitudes, avec le climat d'indécision que le nouveau pouvoir y fait régner . Les attaques spéculatives se préparent .

   Il apparaîtra trés vite, que le pouvoir actuel se refusera à toute concession et n'acceptera pas des diktats extérieurs, d'une quelconque " troïka ", pour obtenir des aides de l'Europe, donc de l'Allemagne, du FMI, donc des Américains, sauf à vouloir se suicider .

   Alors, il faudra prononcer un moratoire sur la dette et frapper directement l'épargne . Les marchés ne se priveront pas de rôder sur nos dépouilles bancaires pour s'empiffrer de charogne, à coups d'intérêts prohibitifs . Le pouvoir d'achat s'effondrera brusquement tandis que le chômage  s'envolera définitivement . Les Français ne l'accepteront pas et la violence parcourra les rues ..."

   La révolution pourra se déclencher ...

 

   Le délitement de l'Union Européenne : 

   La Banque Centale Européenne qui a déjà engagé 2700 Mds d'€ de fonds propres pour protéger l'euro, alors que ses ressouces propres sont trois fois inférieures à ces engagements, ne va plus représenter le filet de sécurité qu'en attendent les marchés, et ce d'autant moins que les attaques des milieux d'affaires allemands contre la BCE, quant au respect de l'esprit des Traités, vont redoubler, appuyés par la Cour Suprême allemande .

   L'Allemagne ne va même plus se donner l'apparence de l'ami protecteur, ses exigences envers la France  vont se faire plus précises et plus pressantes : réduction drastique des dépenses de santé, des aides à la famille et de l'indemnisation du chômage .

   La France protestera violemment, et la crédibilité de la zone euro sera compromise . L'intégration politique européenne apparaîtra aux marchés financiers comme impossible, ils se mettront alors à spéculer sur la " rupture " de la zone euro .

   La chute du niveau de vie des Européens sera spectaculaire, la classe politique perdra toute légitimité ...

   La révolution pourra se déployer ...

 

   Le collier de la Reine : 

   " En 1785, quatre ans avant le début de la Révolutuion Française, le scandale du collier de Marie-Antoinette avait affaibli considérablement la Monarchie . En l'état actuel du climat social, un scandale financier, industriel ou politique pourrait aussi mettre le feu aux poudres . L'affaire " Cahuzac " est arrivée un an trop tôt, elle aurait éclaté aujourd'hui, la déflagration eût pu ébranler tout le système .

   Car le pays a épuisé toutes ses capacités d'indulgence, est même prêt à condeamner sans preuve, avec l'aide inépuisable des médias .

   Pour le pays, désormais, il n'y a pas de fumée sans feu, pire, toute fumée est en elle-même un feu , toute rumeur est un scandale . Les dirigeants des grands partis ont intérêt à s'éloigner des foyers nauséabonds, sinon c'est un grand vide qui va prendre la place des milieux politiques ...

    La révolution va pouvoir s'affirmer ...

 

   L'âge des extrêmes : 

   Les " toutologues " ont peur de ces scénarios radicaux, alors ils nous ont inventé le récit des " extrêmes " . Le peuple va se jeter dans les bras de l'extrême droite , à la recherche de l'autorité rassurante . Ou bien, qui sait, dans les bras de l'extrême gauche, décrite - dans un odieux et insupportable contre-sens  historique - comme aussi barbare que l'extrême droite ; deux extrêmes réunis dans une étreinte dite " désastre rouge et brun " .

   Comment nos intellectuels ont-ils pu tomber si bas ? ...

   La révolution peut être invoquée ...

 

 

   NB :  d'aprés un extrait du livre de Jacques Attali, " Urgences françaises ", publié le 28/05/2013 par lexpress.fr .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens