Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 13:49


" Le plan est la loi des Nations raisonnables ...Il signifie, à la fois, l'enchaînement logique des réalisations techniques et le rassemblement des énergies dans la perspective de la recherche du bonheur . Mais il faut aussi que le peuple soit associé à la construction de son avenir, et pas seulement aux controverses électorales . Quoi de plus exaltant que la mise en valeur des ressources nationales, que de suivre pas à pas, les progrés de l'équipement de sa région, que de travailler à l'amélioration progressive du niveau de vie d'une nation ?"  ( J.M. Domenach . " La propagande politique ." PUF . 1950 .)

( Illustration : estrepublicain.fr ) .

 

la-filiere-bois-atout-majeur-de-la-franche-comte.jpg

 

   Il y a bien longtemps qu'il n'existe plus en France de Ministre Chargé du Plan . Il n'existe même plus de Commissariat Général au Plan . Il fut supprimé en 2006, par Dominique de Villepin, et remplacé par une vague commission, rattachée aux services du Premier Ministre, appelée Centre d'Analyse Stratégique .

   Le Commissariat Général au Plan avait été créé par le Général de Gaulle, en 1946, pour programmer la reconstruction du pays et préparer l'avenir économique du pays : il fonctionnait sous forme de plans quinquennaux, chargés de définir le développement industriel ou agricole utile au pays .

   C'est aux experts de ce Commissariat , et aux décisions de De Gaulle que l'on doit, les grandes réussites industrielles françaises, qui aujourd'hui font que la France n'est pas encore tombée dans le sous-développement : Airbus, Ariane,Les Satellites, le TGV, la Filière Nucléaire .  Toutes ces décisions capitales furent prises dans le cours des années 1960 .

 

   Mais voilà !  Dans les années 1980, les économistes et les politiques, Américains et Européens, se précipitèrent dans l'ultra-libéralisme, sous la houlette de Reagan et Thatcher, c'est à dire dans le grand " n'importe quoi" du " laisser-faire" d'Adam Smith ; de la " main invisible" des marchés, seuls à même de s'autoréguler ; exit l'état, exit la planification, exit la prévision à long terme .

   On en mesure les dégats aujourd'hui . Le noeud de la crise est là !

 

   " Gouverner c'est prévoir", dit l'adage . Gouverner c'est planifier, disons-nous .

   Il est un candidat qui a soulevé le voile de la question, mais qui s'est refusé à condamner la système responsable : c'est François Bayrou . Je reprends les exemples qu'il a développés dans ses discours, qui sont significatifs du refus de nos politiques de prévoir l'avenir économique du pays, et donc d'orienter autrement notre développement .

   Il cite la filière bois . La France possède la plus vaste forêt d'Europe : 16 millions d'hectares . Mais on importe la moitié de nos besoins en bois, parce qu'on n'entretient plus notre forêt . En 2011, nous avons replanté 47 millions d'arbres ; dans le même temps, l'Allemagne qui possède 11 millions d'hectares de forêt, a replanté 450 millions d'arbres, dix fois plus ; et les Polonais en ont replanté un milliard .

   Nous avons 450 000 emplois dans cette filière, les Allemands en ont prés de 1.2 millions . On pourrait créer plus de 500 000 emplois, dans ce secteur, si l'on se remettait à exploiter nos forêts, on créerait de l'emploi, et on allègerait notre facture du commerce extérieur . De plus on améliorerait notre taux de CO2 dans l'air . Encore faut-il prévoir et décider .

   Le deuxième exemple porte sur l'automobile . En 2005, Volkswagen et Renault produisaient dans leur pays respectif, 1.2 millions de véhicules par ans, chacun . Sept ans plus tard, Renault ne produit plus en France que 440 000 voitures en France ; Volkswagen a doublé sa production en Allemagne : 2.2 millions de voitures . De plus , Wolksvagen va verser à ses salariés une prime de 7000 euros de participation à la réussite de l'entreprise .

   Le PDG de Renault a choisi les délocalisations et le développement de l'associé japonais Nissan . Pourtant l'Etat est le plus gros actionnaire de Renault .

   Le troisième secteur où la prévision aurait pu éviter des erreurs est le textile . Cette industrie qui avait fait entrer la France dans l'ére industrielle, au XIXe siècle, ne compte plus que 100 000 emplois chez nous . Les fantômes de nos grandes entreprises textiles hantent les friches industrielles du Nord de la France .

   Les Italiens ont su conserver 500 000 emplois dans ce secteur.

   Qui sait que la moitié des jeans vendus en France proviennent de Turquie - et non de Chine- . Qui sait , qu'entre un jean fabriqué en France, et un jean fabriqué en Turquie, la différence n'est que de quatre euros ? On voit bien que le soi-disant argument des coûts salariaux ne tient pas la route .

   Et aujourd'hui, j'entends au journal télévisé, que nous n'avons plus de jeunes couturières formées, pour prendre la relève de celles qui vont partir à la retraite dans les dix ans qui viennent . On ne forme plus de coututières dans les lycées professionnels . Comment appelez-vous cela ? De la prévision bien pensée ?

   Un dernier exemple : le tourisme . La France a perdu, en 2011, la première place mondiale de pays de grande destination touristique, dépassée par l'Espagne . Nous avons 1 million d'emplois dans l'industrie touristique, l'Espagne en a 2 millions . Mais nous n'avons pas assez de formations sur ce créneau, disent les professionnels .

 

   Avez-vous entendu parler de planification pendant la campagne électorale ? Trés peu ! Sauf par J.L. Mélenchon, avec le concept de " Planification écologique", qui reste à développer et approfondir, mais qui revêt un intérêt certain, entre la sortie du nucléaire et le développement des énergies renouvelables, et qui exige, non pas des slogans dans le style des " Verts", mais des études approfondies et une planification trés rigoureuse . Mais au moins le concept est-il, enfin,  à l'ordre du jour .


 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens