Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 15:51

" J'aime penser que la lune est là, même si je ne la regarde pas ..." ( Einstein ) .

 ( Illustration : gratuit-en-ligne.com )  .

 

 

sans-titre-copie-1.png

 

   

 

   Ce n'est pas un imbroglio, il n'y a aucun malentendu, pas davantage un quiproquo ; nous sommes loin du coup politique , fort éloignés d'un enfumage électoraliste, ça ne ressemble même pas à une entreprise médiatique .

   Les médias n'y comprennent rien ! Lisez leurs éditos, aucun ne dit la même chose, et surtout aucun n'est capable de vous donner avec précision, le déroulement de l'histoire .

   Oh ! Pardon ! J'ai oublié de dire de quoi je parle, tout comme les journaux, tout compte fait . En fait, je fais allusion à cette confuse affaire d'un étrange  " Rapport sur l'Intégration ", paru sur le site de " Matignon ", dont personne ne veut endosser la paternité, mais qui a bel et bien été commandé, et qui certes dérange .

   Reprenons donc les " rushes " du tournage . Le 3 juillet 2012, J. M. Ayrault, lors de son discours de politique générale devant l'Assemblée Nationale, annonce qu'au cours du quinquennat devra être mis en débat , à un moment donné, notre modèle d'intégration à l'endroit des étrangers .

   Ce point de son intervention passe inaperçu car , à ce moment-là, tous les observateurs sont focalisés sur les mesures budgétaires et le traité européen de stabilité .

   Dans la foulée, le Premier Ministre confie au Conseiller d'Etat Thierry Tuot, considéré dans la Haute Fonction Publique comme le grand spécialiste du sujet, la rédaction d'un rapport sur notre modèle d'intégration, ses réussites et ses échecs, à remettre au début de l'année 2013 .

   Ce juriste a déjà écrit beaucoup sur le sujet, donc ses futures conclusions , peuvent aisément être anticipées . ( Les indésirables : intégration à la française , 2000 ) .

 

   Et cela ne tarde pas à se confirmer . Le  1er février 2013, Thierry Tuot remet son rapport au Premier Ministre,  sur la Refondation des politiques d'Intégration, sous le titre : " La grande nation pour une société inclusive " .

   Le rapport ne passe pas inaperçu, puisque dés les jours suivants, les médias les plus importants s'en emparent pour en dénoncer le côté inquiétant :

  • Libération, 7 février 2013 :  " Un rapport au vitriol fustige les politiques d'intégration " .
  • Atlantico, 11 février 2013 : " la négation du facteur culturel ne peut mener qu'à l'échec des politiques d'intégration " .
  • Le Point , 11 février 2013 : " l'intégration ne concerne pas que les étrangers mais aussi ceux qui vivent avec ... " .
  • Le Nouvel Observateur : 11 fevrier 2013 : " J.M.Ayrault pressé de régulariser les sans-papiers ... " .

 

    Le Conseiller d'Etat va devoir recevoir de nombreuses visites de Parlementaires en Mission sur le sujet . Pourquoi tant d'intérêt , est-on en droit de se demander ?

    Matignon est déstabilisé et commande un nouveau rapport, à des " personnalités qualifiées ", comme on dit d'ordinaire, issues de la société civile : sociologues, universitaires, chercheurs, étudiants, associations de défense des immigrés comme la Cimade ou Terre des Hommes, agents publics impliqués dans des politiques concernant les immigrés, telle cette directrice régionale de la Mutualité Sociale Agricole ( MSA ), ou cette directrice régionale des politiques de la Ville , ou ce directeur de théâtre ...

   Ils ont été choisis par quelqu'un : dix ministères, pas moins, ont été sollicités pour désigner les 250 personnes, qui doivent rendre leur copie à la mi-novembre 2013 . Ce sera fait le 13 novembre , il y a donc un mois . En fait, cinq rapports, représentant 276 pages, sous les cinq titres suivants :

 

  •  " Faire société commune dans une société diverse " .
  •  " Vers une politique française de l'égalité " .
  •   " L'habitat facteur d'intégration " .
  •   " Connaissance et reconnaissance " .
  •   " Protection sociale " . 

    Le rapport " Tuot ", c'était du " vitriol " avait dit Libération, en février 2013, mais alors que dire de celui-ci ? La métaphore a déjà été utilisée .

   C'est une entreprise de démolition de la " laïcité ", tout simplement, présentée dans une " logorrhée " tortueuse, une incontinence verbale, à la dimension des sociologues qui en ont pris en charge, la rédaction . Comme le contenu n'est pas l'objet du présent billet, je ne citerai qu'un court extrait symptomatique :

" L'enjeu de la politique à mener réside dans le fait de se doter d'un projet de société inscrivant la France dans un processus reconnaissant l'atout que représentent sa diversité culturelle et les apports multiples dont elle veut être le creuset, dans un processus de réduction des inégalités sociales et de solidarité nationale envers les catégories sociales les plus précaires, les plus victimes de la mondialisation économique ... A coups de " vivre ensemble égalitaire, de changement de paradigme, de production de " possibles ", tout est mis en place pour faire " l'en commun  ..." .

 

   Ce " brûlot "  se trouvait, depuis un mois, sur le site du Premier Ministre, sans texte d'accompagnement, sans explications, sans présentation, sans inscription dans une démarche éventuelle du gouvernement, sans paternité revendiquée, sans émoi, du côté des médias, et soudain, le 13 décembre, donc vendredi dernier, la bombe explose , en " Une du Figaro " , reprise, dans les heures qui ont suivi, par un J.F. Copé, éructant, aux limites de l'apoplexie, et menaçant le Président de la République .

   Le passé de F. Hollande, de J.M. Ayrault, et même de Manuel Valls quant à leur attachement à la " Laïcité " plaide en leur faveur . Le " cynisme ", façon Mitterrand, pour instrumentaliser le Front National, en vue des élections municipales prochaines, que leur reprochent le Figaro et Copé, avec la publication de ce rapport , ne tient pas la route .

   Le  nouveau " couac ", l'amateurisme, la naïveté, dont les affuble la Presse aujourd'hui, pour cette publication sans filtre, sans contrôle, ne tient pas davantage . Depuis dix huit mois, les maladresses se sont suffisamment multipliées, pour que sur un sujet aussi explosif, des précautions n'aient pas été prises avant de le publier .

 

   Alors, je pose les questions qui peuvent fâcher ! Qui peut avoir intérêt à déstabiliser, plus qu'il ne l'est déjà,  l'exécutif ? Qui peut trouver un certain intérêt à détourner l'attention des citoyens de possibles succés dans le problème de la Centrafrique ? Qui peut se dire que l'accord récent , entre les partenaires sociaux, sur la Formation Professionnelle, aussi insuffisant soit-il, est quand même à mettre à l'actif de Hollande et Ayrault ? Qui pourrait ne pas avoir apprécié la tentative de mise au pas de Bercy, menée par Ayrault, il y a quelques semaines ?  Enfin, qui, au sein du PS, s'est déjà fait remarquer, dans les années passées, pour des choix nous menant vers le communautarisme ?

   Je ne peux m'empêcher de penser que les réponses à ces questions nous aideraient à mettre des noms derrière une affaire, qui est tout ce qu'on voudra, sauf anodine .

 

   


Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens