Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 14:16

" Je dis qu'au moment où l'on voit qu'un Etat nouveau, l'Etat financier, a surgi dans l'Etat démocratique, avec sa puissance à lui, ses ressorts à lui, ses organes à lui, ses fonds secrets à lui, c'est une contradiction fondamentale que de ne pas entreprendre la lutte contre cette puissance " . ( Jean Jaurès . Discours à l'Assemblée Nationale du 8 février 1893, à propos de la crise de Panama . Cité par Marianne No 825 . Laurent Mauduit ) .

 ( Illustration : L'assiette au beurre , 1907 ; tnhistoirexix.tableau-noir.net ) .

 

 

capitalisme.jpg

 

   Que se passe-t-il entre le Rhin et les Pyrénées en ce début de l'année 2013, année de tous les dangers pour l'Europe et la France ?

   François Hollande vient d'essuyer une cuisante défaite au dernier sommet européen : pour la première fois depuis sa création, l'Europe vient de se doter, pour les sept années à venir, d'un budget en baisse : 908 Mds d'euros .  40 Mds d'euros de  crédits, seulement,  prévus pour la croissance, en sept ans : le chômage a de beaux jours devant lui . Cette décision confirme l'idée que j'avançais il y a quelques temps, que l'Europe avait choisi la politique de " l'austérité contenue " .

   Certes, les grands céréaliers français peuvent être contents, la Politique Agricole Commune est préservée - 373 Mds d'euros, 40% du budget -, mais les subventions aux associations humanitaires pour l'aide aux plus démunis, ou pour la culture, ou pour la recherche, sont réduites drastiquement . Et ce ne sont pas les 6 milliards prévus, en 7 ans, pour favoriser l'emploi des jeunes, et pas davantage les 324 mds d'aide au développement des régions les plus pauvres, ce qu'on appelle pompeusement les " politiques de cohésion " , - soit moins de 50 Mds par an - qui vont faire décoller le continent .

    La règle d'un budget  à 1% du PIB annuel de l'UE est strictement respectée , et la proposition du Président français de doter l'Union, non endettée d'un bdget propre, avec ses propres ressources, impôts et emprunt, au lieu de la contribution de chaque Etat, est renvoyée aux calendes grecques . 

   Que s'est-il passé à Bruxelles ? Quelques heures avant l'accord sur le compromis final, Mme Merkel était d'accord avec F. Hollande sur un budget à 960 Mds, mais lors de la rencontre à trois , avec le Britannique D. Cameron, elle change son fusil d'épaule et rejoint le Britannique, sur la réduction du budget .

   " En fait,  A. Merkel, n'a pas voulu laisser à Hollande le privilège d'esquisser une autre politique que la sienne . Elle n'a rien fait pour l'aider . En tacticienne avisée, bien placée dans les sondages en vue des élections générales allemandes de septembre 2013, elle a choisi de capitaliser sur son image, outre-Rhin, de gestionnaire rigoureuse ".

   Et tant pis pour l'avenir de l'Europe , qui est en sursis, et la France aussi !

 

   Mais enfin, que se passe-t-il, entre le Rhin et les Pyrénées, sur le sujet de l'Europe ? Hollande est un Européen convaincu, c'est quand même " un bébé Delors ", et il a choisi le silence à propos de l'avenir de l'Europe, il en a fait " un sujet tabou " . Et pourtant son action est étroitement liée à l'agenda européen .

   Il ne répond pas à l'Allemagne qui revendique une plus forte intégration politique, voire une Europe Fédérale, repoussant le débat à l'aprés sortie de crise . A l'inverse de Mitterrand qui avait choisi l'Europe, plutôt que le socialisme, lors du tournant de la rigueur de 1983, Hollande ne choisit pas : rien, dans ses diverses conférences de presse, sur l'Europe .

   L'impression que laissent tous ces non-dit, c'est qu'il attend !  Il  semble attendre que l'Europe franchisse tous les obstacles qui sont devant elles : la sempiternelle litanie de plans de sauvetage, d'élections et de verdicts constitutionnels, comme si l'Europe traversait un certain répit - et non une crise ravageuse - au bout duquel les investisseurs reprendront le chemin des pays du Sud, lui laissant alors quelques marges de manoeuvre pour le plan national .

   L'impression que laissent tous ces non-dit, c'est qu'il attend que la crise financière soit derrière nous pour relancer les processus politiques, comme une nouvelle légitimation du Projet européen par les peuples, par des voies référendaires , qui sait ? Le postulat étant que , la crise ayant été vaincue, les peuples ne pourront qu'adhérer à une Europe qui les aura protégés : les Allemands y compris !

   Cette vision , non content de me troubler, me fait peur ! Que pourra-t-il subsister de l'Europe, aprés des années d'austérité et de coups de boutoir, contre son modèle social ?

 

   Toutes choses égales par ailleurs,  je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec la période qui suivit le Front Populaire et précéda la deuxième guerre mondiale, à travers le constat qu'en faisait le grand historien Marc Bloch , quand il dénonçait  " la léthargie intellectuelle de la gérontocratie " - il aurait dit aujourd'hui, la technocratie - ,  ces classes dirigeantes qui prétendaient au monopole du pouvoir mais qui ne savaient plus l'exercer, cette lassitude politique témoignant d'une sorte de résignation à l'abdication . Marc Bloch fut rejoint en cela, par beaucoup de contemporains . ( Henri Dubief . Conclusion du livre :  le déclin de la IIIe République . Seuil . 1976 ) .

      Les choses, fort heureusement , ont bien changé, mais je ne peux m'empêcher de penser, que tout attentisme, aujourd'hui, nous conduit à abandonner notre destin, à quelque chose d'aussi peu recommandable que le totalitarisme :  le pouvoir financier .

   Jaurès, en 1893, disait-il autre chose ?

 

 

   NB :  texte inspiré du billet du site " presseurop " du 9 février 2013 :  l'Europe sujet tabou pour F. Hollande .


   

  

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens