Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 14:56

" Le débat est un temps de mise à l'épreuve, un temps d'interpellation, de remise en question, de conversion, où les convictions loin de se dissoudre et de perdre leurs arêtes, s'affinent, s'avivent, se clarifient, se modifient parfois ... Cela implique d'accepter par avance d'être interrogé, décalé, déplacé et renouvelé par la parole des autres ... ( Michel Bertrand ).

 ( Illustration : DNA ) .

 

la-resolution-a-ete-adoptee-apres-quatre-heures-et-demie-de.jpg

 

   La semaine écoulée a de quoi nous interpeller . Alors que classes populaires et classes moyennes plient l'échine contre les coups de plus en plus rudes du système financier et bancaire, appuyé par le système politique, et qu'elles gardent leur calme, acceptant encore -  pour un temps - de s'en tenir à la règle démocratique de la sanction des urnes ( Cf. l'élection partielle de l'Oise ), pour manifester leur colère, la classe politique perd son sang-froid, et s'engage dans une escalade de violence, qui ne laisse présager rien de bon pour le futur .

   Nos femmes et nos hommes politiques perdent pied : mais que leur arrive-t-il ?

   Le ministre J. Cahuzac est débarqué du gouvernement , par un simple appel téléphonique du Président :  quelles que soient les motivations de ce dernier, il existe des manières plus élégantes .

   L'ex-Président de la République est mis en examen : qu'il ait été Président de la République ne fait pas de lui un citoyen au-dessus de la loi, au-dessus de la justice, au-dessus des autres citoyens . Sa violence contre le juge, la violence de son avocat contre le même juge, la violence de nombre de ses amis contre la justice sont inacceptables et permettent d'imaginer ce que nous aurions pu vivre si le personnage avait été réélu .

   La violence verbale de Jean-luc Mélenchon, frôlant l'injure, contre le gouvernement, les ministres et les socialistes, devient insupportable . Le combat politique, en régime démocratique, passe par le débat, pas par l'injure : l'injure nous ramène au niveau de celui qu'on veut abattre, en l'occurrence, dans le cas de J.L. Mélenchon, le Front National .

   L'UMP nous fait du théâtre, avec une motion de censure à l'Assemblée Nationale, dont le but unique est de remettre en selle, politiquement, J.F. Copé, et de frapper à bras raccourcis sur un gouvernement d'incompétents et d'usurpateurs .

   Une énième manifestation contre le " mariage pour tous ", vire du combat sociétal et éthique, au combat politique, ad hominem, contre la personne de F. Hollande, et pour la première fois laisse se glisser dans ses rangs une extrême droite activiste à la recherche d'un affrontement avec les forces de l'ordre, pour fragiliser le pouvoir .

   Des députés socialistes, ne se gênent plus pour interpeller, non sans une certaine fermeté,  leur Président sur la politique qu'il conduit, ou qu'il ne conduit pas, d'ailleurs .

   Mesdames, Messieurs, de la classe politique, retrouvez votre calme, s'il vous plaît ! 

 

   L'ex-Président est piqué dans son honneur mais surtout contrarié dans son scénario de retour du " chevalier blanc ", pour bouter hors de l'Elysée, l'usurpateur . Sa violence naturelle refait, aussitôt, surface . Celle de ses affidés, suit la sienne, car ils ont encore et toujours peur de lui . Mais leur violence est aussi  " un cache-sexe " à leur absence de proposition alternative : ils savent trés bien qu'ils auraient dû mener une politique proche de celle conduite par les socialistes, mais que , sous la houlette de leur mentor, celle-ci eût pris des allures de " boucherie " qu'il vaut mieux cacher . La violence du discours sur l'incompétence de F. Hollande est faite pour cela .

   J.L. Mélenchon a choisi le combat frontal avec le Front National, et c'est trés bien vu, et c'est courageux . Il y a même une colonne vertébrale à sa démarche : la libération de l'Amérique latine de la main-mise des Etats-Unis, et du FMI,  durant ces vingt dernières années, qu'il voudrait appliquer à une Europe qui doit sortir du dogme néo-libéral dans lequel elle s'est embourbée, se libérer de l'emprise des marchés .

   Mais ce choix, que je soutiens volontiers, ne saurait passer par l'invective ad hominem, par le " tous pourris ", qu'il faut laisser à Marine Le Pen . Certes, pour avoir accés aux médias, il faut, hélas, trop souvent en arriver à ces extrémités . Mais la petite phrase assassine est contre-productive . La vraie démarche c'est l'explication, le démontage quotidien des mécanismes du système, la dénonciation sans relâche de son fonctionnement .

   Les " anti-mariage pour tous " ont, dimanche dernier, franchi une étape . La manifestation de l'Avenue de la Grande Armée a largement dépassé la mobilisation sur des valeurs morales pour se transformer en manifestation contre la politique du gouvernement, contre F. Hollande en personne et pour un retour du fils prodigue . 

   En soi, dans un pays démocratique, cette manifestation reste légitime, sauf que, lorsque certains veulent la faire parvenir jusqu'à l'Elysée, et afin de perturber le service d'ordre, n'hésitent pas à appeler à mettre les enfants devant, nous frôlons l'insurrection et avons un tout autre objectif que l'indignation morale : une manifestation sur l'Avenue de la Grande Armée reste hexagonale : une manifestation qui assiège l'Elysée, prend, dés le soir même, un tour international fort dangereux .

 

   Je n'aime pas le ton que prend le débat politique dans ce pays . J'entends de-ci, de-là, des évocations sur l'atmosphère des années 1930 .  Même si nous en sommes encore loin, certains aspects du débat peuvent inciter à s'y référer . Et je dis cela parce que le constat est terrible : la violence verbale des politiques n'a qu'une raison d'être . C'est de cacher leur incapacité, par manque de courage, à mettre en oeuvre les solutions qui pourraient nous sortir - non pas de la crise - mais de l'emprise du système qui nous a plongés dans la crise .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens