Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 15:01

" Et par manque de brise, le temps s'immobilise, aux Marquises ." ( Jacques Brel ) . L'Ile de Pâques a perdu sa végétation, est devenue chilienne et les descendants des " Rapa-Nui ", arrivés des Marquises sur leurs catamarans, vers le Ve s. aprés J.C., sont incapables de déchiffrer l'écriture " rongo-rongo " de leurs ancêtres, unique au monde, sur tablettes de bois .

 (  Illustration :  lebuzuk.blogg.org  / Statues de l'Ile de Pâques ) . 

 

 

888843.jpg

 

   La France a vécu cinq années de brutalités politiques sous la férule d''un fou qui l'a laissée meurtrie, blessée, éreintée par des débats d'une violence inouïe et une dette dont elle ne se relèvera pas avant cinquante ans . Cette marionnette s'agitait, bougeait, gesticulait mais la France faisait du sur-place .

   Le 6 mai 2012, une grande majorité de Français se mit à respirer, enfin .

 

   Mais voilà, depuis un an, aucune brise ne s'est levée pour apporter au pays un air de renouveau, le sentiment que l'on pouvait se reveiller du cauchemar sarkozyste, que la machine allait repartir, que nos nouveaux dirigeants allaient passer à l'offensive, à inscrire le mouvement dans leur action .

   Rien ! Et par manque de brise la France reste immobile , sans bouger . Immobile l'est aussi celui que nous avions désigné, il y a un an, pour nous mener vers des zones d'alizés prometteurs .

   Comme les mystérieuses statues de l'Ile de Pâques, élevées par des immigrés venues des Iles Marquises, nos dirigeants regardent la mer, toujours recommencée, mais ne bougent pas, paralysés par ce mal moderne que la " Faculté " - d'économie - appelle " les marchés " .

   Les marchés, voyez-vous, c'est comme des sables mouvants . Le " fou " s'est tellement agité, a été si remuant,  qu'il s'y est enfoncé jusqu'au cou continuant de pédaler dans du sable qui finira par le recouvrir totalement .

   Le chef actuel, à qui des conseillers avisés ont bien expliqué que sur des sables mouvants il ne fallait surtout pas s'agiter, pour ne pas s'enfoncer, ne bouge plus . Juste son bras droit qui fait de petits moulinets au-dessus du pupitre de ses causeries, mais trés timides pour ne pas soulever de sable, tandis que le gauche maintient les feuillets de son discours à la bonne distance .

 

   Ce jeudi 16 mai, la première des statues " Rapa-Nui ", a voulu nous parler . Mais comme elle ne parle plus notre langue, nous n'avons pas bien compris ce qu'elle nous voulait . Car tenez-vous bien, le dieu de l'immobilité nous a beaucoup parlé de " mouvement " et  " d'offensive " . Ces deux mots ont été utilisés par le Président, plus de dix fois, selon les journalistes .

   Du " rongo-rongo ", vous dis-je . La politique c'est le mouvement ; l'économie c'est le mouvement ; l'Europe, c'est le mouvement, sinon elle s'efface, disparaît " sous les sables mouvants ", sûrement .

   Mais quelle offensive ? Mais quel mouvement ? Vers quel adversaire ? Pour quel mieux-être ? Avec quel cap ?

   Va-t-on mettre au pas les banques ? Cela, c'est un mouvement offensif . Va-t-on interdire aux grandes marques de faire fabriquer leurs produits de luxe, au Bengaladesh, où meurent des femmes et des enfants, par centaines, sous les décombres d'ateliers d'apparatchiks corrompus, pour un dollar par jour ? Cela, c'est un mouvement offensif . Va-t-on engager avec fermeté la lutte contre les paradis fiscaux, déjà en Europe,  où c'est possible ? Cela , c'est un mouvement offensif .

   Aucune annonce ! On ne bouge pas :  il faut attendre pour voir !

 

   Ah ! si . Je ne suis pas juste avec le Président . Avec l'habileté stratégique qu'on lui attribue, moi,  je dis, avec l'art qui le caractérise pour feinter et nous endormir, il renvoie le mouvement vers l'Europe . On va bouger du côté européen . Posture, feinte, entourloupe . Il propose, essentiellement à l'Allemagne, une nouvelle étape à l' intégration politique de la zone euro, étape que lui proposait A. Merkel, il y a un an déjà, et à laquelle, pour des raisons de politique intérieure, avec la gauche du PS, il n'avait pas daigné répondre .

   Si ce n'est pas du " sur-place ",  je veux bien manger mon chapeau .

 

   Ah ! je sais . Jacques Brel chantait aussi : " Gémir n'est pas de mise, aux Marquises " .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens