Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 14:06

f5ey9m1b

 

 

 

"  Le pape Alexandre VI - Borgia -  qui paraissait avoir toutes les vertus ne fit jamais rien que piper le monde, jamais il ne pensa à rien d'autre, trouvant toujours sujet propre à tromper . Jamais homme ne fut plus ardent à donner des assurances, à promettre sa foi, avec plus grands serments, mais à moins l'observer ..." . ( Machiavel . Le Prince ) .

 ( Illustration : Didier l'embrouille . Nulle part ailleurs . Canal Plus . Années 1990 ) .

 

   Il n'est pas difficile d'établir qu'une bonne partie de la démonstration présidentielle du 14 janvier dernier ( Conférence de Presse ) , n'est qu'un acte de mauvaise foi . Avec la suppression des côtisations familiales payées par les entreprises, c'est un immense transfert de charges au détriment des ménages qui se met en place . Quand F. Hollande promet qu'il n'y aura pas de nouveau choc fiscal pour les ménages, il ment .

   " Au terme du gigantesque " meccano " financier dans lequel F. Hollande nous entraîne, des hausses d'impôts, du même niveau qu'en 2013, nous attendent à l'automne - faisant suite aux relèvements des taux de TVA du 1er janvier - et d'abord pour les plus modestes " , nous dit le journaliste de Médiapart, Laurent Mauduit .

 

   Les effets de la première mesure concernent la fin de l'exonération fiscale des heures supplémentaires effectuées . Le dispositif n'ayant pris effet qu'au cours de l'année 2012, l'impact sur l'année 2013, a été modéré - 500 millions d'€ pour l'Etat - . A écouter le Président répéter que " l'overdose " d'impôts est terminée, les personnes concernées pensent que le sujet est derrière nous . Pas du tout !  En 2014, le calcul se fera en année pleine 2013, ce qui va représenter 1.5 Mds d'€ . A l'automne donc, de nombreux salariés, à la réception de leur avis d'imposition, vont découvrir que leur impôt sur le revenu a augmenté, ou qu'ils ont sauté une trance, ou qu'ils deviennent assujettis, alors que jusque là, ils ne l'étaient pas, et qu'ils viennent rejoindre les .3 millions d'heureux élus de l'année 2013 .

 

   Une deuxième mesure qui figurait dans la Loi des Finances 2013 et qui prévoyait d'assujettir à l'IR les revenus de l'épargne - dividendes, comptes sur livrets et obligations -  concernait les revenus de 2013, donc prend son plein effet en 2014 . Certes elle frappe les plus riches dont les dividendes taxés jusque-là à 21%  vont passer dans la tranche supérieure de l'IR à 45%, mais elle frappe aussi les épargnants modestes, souvent des retraités, qui ont un taux marginal d'IR de 30%, c'est à dire des revenus compris entre 26 600 € et 71 000 € . Le rapport pour l'Etat e'st quand même d' un Md d'€ .

 

   La troisième mesure va " secouer " certains retraités, ceux qui perçoivent la majoration de retraite pour charge de famille : cette majoration n'est plus exonérée d'impôt . C'est une mesure sociale trés lourde, puisqu'elle rappoetera à l'Etat, 1.2 Mds d'€ . ( Avis sans frais à ceux qui croient que F. Hollande ne touchera pas à la politique familiale ) .

 

   La quatrième mesure concerne aussi la politique familiale : le plafond du quotient familial a été abaissé de 2000 à 1500 €  pour chaque demi-part acordée pour charge de famille : 1 Md d'€ pour les caisses de l'Etat .

 

   Cinquième mesure : 13 millions de salariés sont concernés . C'est la suppression, dans le budget 2014, de l'exonération fiscale de la part que le patron paie pour les contrats collectifs de complémentaire santé de ses employés, ce qui modifie le salaire réel imposable, soit un gain pour l'Etat de 950 millions d'€ .

 

   Avec une embrouille supplémentaire à la clef : le Conseil Constitutionnel n'ayant validé le budget 2014, que le 30 décembre, les entreprises vont devoir corriger des millions de  feuilles de salaire de ce même mois, déjà envoyées, ce qui surprendra bien des salariés .

 

   Pauvre François !  Dans sa conférence de presse il a clamé avec fierté : " J'accepte de prendre des risques " ! Il pensait certainement à des risques politiques, dont on ne meurt jamais, pour choisir, lui , l'homme de gauche, l'entreprise . Il a raison . Mais il n'a pas mesuré le niveau de risque pris .

   A l'automne, quand le débat sur la suppression des côtisations familiales pour les entreprises fera rage au Parlement, la collision avec l'arrivée des avis d'imposition dans les foyers, va être explosive . Il sera difficile aux Ministres d'expliquer aux Français que les ménages ne payent pas les cadeaux aux entreprises .

   Gérer le temps, gérer les grands rendez-vous politiques, c'est aussi faire de la politique .


   L'automne 2013 a vu fleurir des bonnets de toutes les couleurs, à cause de l'écotaxe ou des augmentations de TVA . A l'automne 2014, que pourrait-il advenir ? 

   Que pourrait donner un " meccano " de 35 Mds d'€ de cadeaux aux entreprises, en haut du montage, supportés en-dessous, par 10 millions de pauvres, 5 millions de chômeurs, le pouvoir d'achat en berne, des médicaments génériques, de la chirurgie ambulatoire, moins de logements sociaux, cinq ou six métropoles " pétaradantes ", et un grand désert de départements vidés de leur substance tout autour ?

 

 

   NB :  d'aprés le billet de Laurent Mauduit de Médiapart, " Vers un nouveau choc fiscal pour les ménages " . Le  16/01/2014 .


   

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012 - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens