Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 14:56

"  Députés de la Montagne, que n'êtes-vous montés depuis le premier jour jusqu'au quatrième étage des maisons de cette ville révolutionnaire, vous auriez été attendris par les larmes et les gémissements d'un peuple immense sans pain et sans vêtements, réduit à l'état de détresse et de malheur par l'agiotage et les accaparements, parce qu'elles ont été faites par les riches et pour les riches ... " . (  " Manifeste des Enragés " remis à la Convention le 25 juin 1793 par le prêtre Jacques Roux ) .

( Illustration :  presseurop.eu ) .

 

 

images.jpg

 

 

 

   J'affectionne particulièrement l'expression imagée à la mode, " hors sol ", pour dire, qu'un tel n'a plus les pieds sur terre, est déconnecté de la réalité, est sur un nuage, est enfermé dans sa bulle, ne voit et n'entend plus rien, ou encore que tel évènement est irréel .

   Elle peut s'appliquer aisément aux deux journées qui viennent de s'écouler, post-scrutin du premier tour des élections municipales, aus dirigeants des partis, à leurs élus et à leurs candidats .

   " Vous, électeurs ... ", vous n'en étiez pas, votants ou non votants d'ailleurs ; englués dans la boue de votre quotidien, donc les " pieds sur terre ", vous n'avez pas intéressé les partis politiques pendant ces deux jours, vous avez même été tenus bien à l'écart de débats qui  passent largement au-dessus de vos têtes .

   Auriez-vous pu comprendre les enjeux des marchandages, tripatouillages, verrouillages qui ont pigmenté les discussions entre partis de ces deux journées ? Les " je te tiens , tu me tiens, par la barbichette " ;  " Un tel " doit retrouver sa place ; " Lui ne mérite plus la sienne " ; " Un tel " doit préserver sa Présidence ;  tel autre sa place au Sénat ...

   Et attendez !  Les bleus voient poindre la Présidence de ce même Sénat, à l'horizon . D'accord, c'est acquis, répondent les autres, les roses, mais nous conservons la gestion de la nouvelle " Grande Métropole " ! D'accord, d'accord, d'accord ... !

   Vos gazettes aujourd'hui,  par la grâce et le bon plaisir des partis, pour lesquels vous voilà redevenus électeurs, jusqu'à dimanche prochain,  vous donnent le compte-rendu de ces journées " démocratiques " - hors sol -  dans un discours amphigourique particulièrement choisi .

   Le Front républicain est toujours là , proclament les roses, pour s'opposer à la poussée des extrémismes : il a résisté aux charges des pleutres , toujours disposés à céder à toutes les soumissions . Certes, quelques-uns y ont préféré le " ni-ni ", les bleus, qui a moins de noblesse, mais qui vous pose quand même en vrai résistant : c'était facile, trés peu de listes bleues sont menacées par les listes " brunes ", quoi que veuillent nous faire croire nos " gazettiers " .

   Les  " listes brunes " n'ont  participé aux " journées hors sol ", qu'indirectement, en tant que symbole, en  épouvantail supposé mais sur-dimensionné . Les résultats du FN,  examinés à la seule aune des 600 communes où il présentait des listes,  montrent que ce parti perd trois points sur le score de Marine le Pen en 2012 . Mais, cela, personne ne vous le dira . Les " gazettiers " préfèrent la comparaison avec les municipales de 2008, où le FN était au fond du trou, laminé par les discours d'un N. Sarkozy, sans retenue .

   Les verts et les rouges sont partis dans des recherches de " camaïeux " , selon les contrées : Grenoble, Nantes, Paris, Toulouse ou Montpellier ...

 

   Dans tous les cas, " vous, électeur ... " devez savoir que, durant ces deux journées, il n'a pas été une seule fois question de la pollution de l'air dans votre ville, de nouvelle crèche, des transports publics, de la fermeture du bureau de poste, ou d'une classe à l'école primaire, du jardin public ou de la nouvelle salle de sport ...

 

   Je range dans les pathologies " hors sol " de ces deux derniers jours, les attitudes ahurissantes de déni, adoptées par les responsables socialistes, face à la colossale claque que le PS vient de recevoir . Prudence : il ne s'agit pas d'évoquer, ici, une quelconque vague bleue,  puisqu'en pourcentage, l'opposition ne progresse p as . Elle va seulement s'imposer dans un nombre important de villes, uniquement parce que le PS les lui offre, à cause de la politique nationale de ce parti et de " son Président " .

   Et cela, c'est le taux d'abstention qui nous le dit : 36.5% auquel il faut ajouter les 3.5% de bulletins blancs . Total : 40% . Deux électeurs sur cinq, ont dit non à toute la classe politique .

   17 millions de Français qui ont opposé à la classe politique leur rage d'être livrés aux agioteurs et aux banques, la même rage qui tenait  " Leroux " et ses amis en 1793 , parce qu'on pourrait, aujourd'hui encore, reprocher aux socialistes de s'être arrêtés au premier étage de la misère populaire .

   Les responsables socialistes n'ont donc pas vu les chiffres de leurs pertes, entre recul et déroute, de voix , qui parfois donnent le vertige ? Quelques exemples concernant le seul PS .

 

   ( Saint-Etienne : - 2 pts ; Valence : - 2 pts ; Reims : - 3.8 ; Annemasse : - 6.3 pts ; Quimper : - 8 pts ; Perpignan : - 8.5 pts ; Colombes : - 8.9 pts ; Aix-en-Provence : - 9.4 pts ; Auxerre : - 9.6 pts ...

   Mais les affaissements supérieurs à dix points devraient inquiéter davantage encore les stratèges de Solférino .

   Rodez : - 10 pts ; Rennes : - 11 pts ; Lille : - 11 pts ; Dijon : - 12 pts ; Strasbourg : - 12 pts ; Mont-de-Marsan : - 12 pts ; Clamart : - 14 pts ; Chambéry : - 14 pts ; Laval : - 15 pts ; Angers : - 15.5 pts ; Brignoles : - 16 pts ; Caen : - 17 pts ; Tours : - 19 pts ... 

    Puis viennent les glissades à 20 points et plus : Liévin : - 20 pts ; Nantes : - 21 points ; Aulnay, et pour cause : - 21 pts ; Orléans : - 21 pts ; Limoges, la ville emblème du socialisme, disent les sociologues, : - 26 pts ; Roubaix : - 27 pts ... ) . (1) .

 

   Allons ! Hénin-Beaumont, Béziers, Forbach, Fréjus ou encore Perpignan sont loin de nous dire tout sur cette élection locale à laquelle des millions d'électeurs enragés ont décidé de donner une portée nationale .

 

   Note : (1) . Les résultats chiffrés sont empruntés au site Mediapart , Hubert Huertas, 24/03/14 .

Partager cet article

Repost 0
Published by regain2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Regain 2012
  • Regain 2012
  • : Pour un retour à la démocratie réelle où le citoyen redevient acteur de son avenir et cesse de déléguer son pouvoir à des partis ou à des dirigeants trop éloignés des souffrances des peuples.
  • Contact

Vous aimerez peut-être :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nuage de tags

Nombre de visiteurs en ligne

Il y a actuellement    personne(s) sur ce blog

Catégories

Liens